Recherche Voyage

Avant la Gaspésie: Trois-Pistoles

  • L'air du large (Photo Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    L'air du large

    Photo Alain Roberge, La Presse

  • 1 / 5
  • Le Café grain de folie (Photo Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    Le Café grain de folie

    Photo Alain Roberge, La Presse

  • 2 / 5
  • La Fromagerie des Basques (Photo Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    La Fromagerie des Basques

    Photo Alain Roberge, La Presse

  • 3 / 5
  • L'Église de Notre-Dame-des-Neiges (Photo Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    L'Église de Notre-Dame-des-Neiges

    Photo Alain Roberge, La Presse

  • 4 / 5
  • La Cantine d'Amours (Photo Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    La Cantine d'Amours

    Photo Alain Roberge, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Visites guidées

Voyage

Visites guidées

Découvrez villes et villages du Québec avec nos choix d'adresses »

Sur le même thème

Près de 900 km séparent Montréal de Gaspé. Les vacanciers qui partent de la métropole pour se rendre dans la péninsule gaspésienne ont donc plus de 10 heures de route à faire. Pour prendre des pauses bien méritées, se délier les jambes, casser la croûte ou agrémenter ce road trip, rien de mieux que de partir à la découverte de Trois-Pistoles, une ville qui n'oblige à faire aucun détour, puisqu'elle se trouve sur la route menant vers Gaspé, mais que néglige trop souvent les voyageurs.

Trois-Pistoles: l'air marin

Après avoir roulé cinq heures durant sur l'autoroute 20 et maintenant sur la 132, voilà qu'une pancarte indique sur le bord du chemin «Bienvenue chez les Basques» (allusion directe à la présence de ce peuple européen dans la région au XVIIe siècle). Quelques mètres plus loin, c'est le fleuve que l'on entrevoit. Et en continuant de rouler sur quelques mètres, c'est là que le voyageur aperçoit ce qui est presque considéré comme l'emblème de la ville: la Fromagerie des Basques. Pas de doute, vous êtes à Trois-Pistoles.

1 L'air du large

Impossible de faire une virée à Trois-Pistoles sans aller marcher au bord du fleuve. Pour y accéder, il y a bien sûr le quai, non loin du traversier qui se rend aux Escoumins. Pour plus d'intimité, il y a aussi la célèbre grève de Fatima. On y accède par le chemin du même nom. Entre les petits chalets et les maisons, il y a certaines ouvertures permettant de se rendre jusqu'à l'eau. On gare la voiture au bord du chemin et on descend vers le fleuve.

2 Le café Grains de folie

Ouvert depuis peu, le sympathique endroit semble littéralement être le lieu de rencontre des gens du coin qui viennent prendre un café au comptoir ou manger aux différentes petites tables. Du petit déjeuner jusqu'en soirée, il y a toujours quelque chose à se mettre sous la dent.

1, rue Notre-Dame Ouest 581 645-8282

3 Le fromage qui fait «kwick kwick»

Souvent cité comme l'un des meilleurs fromages en grains au Québec, le fameux «kwick kwick» est l'une des premières choses à se procurer lorsque l'on débarque au pays de Victor-Lévy Beaulieu. Située à l'entrée de la ville, en bordure de la 132 la Fromagerie des Basques est facilement accessible. Et quoi de mieux que d'ouvrir un petit sac de fromage frais pour calmer l'estomac qui crie famine.

69, route 132 www.fromageriedesbasques.ca

4 L'église de Notre-Dame-des-Neiges

Vous avez une impression de déjà-vu? Vous n'avez pas rêvé. Cette église est célèbre depuis qu'elle s'est retrouvée sur l'étiquette de la bière Trois-Pistoles, brassée par Unibroue. Celle-ci est située en plein coeur de la ville. Pour prendre le temps de l'admirer, on s'assoit dans le petit parc juste à côté.

30, rue Notre-Dame Est www.eglisetrois-pistoles.com

5 La cantine d'Amours

Considérée comme l'une des meilleures au Québec, la poutine de la cantine d'Amours est fort populaire dans le coin. Il faut arriver tôt, car l'endroit est rapidement pris d'assaut le midi. Avis aux appétits d'oiseau, les portions sont gargantuesques et le fromage en grains ne manque pas. Quand il fait beau, l'idéal est de la commander pour emporter et d'aller la savourer sur le bord de l'eau. Son goût n'en sera que meilleur.

66, rue Notre-Dame Est 418 851-3337




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Avant la Gaspésie: Matane

    Bas-Saint-Laurent

    Avant la Gaspésie: Matane

    Près de 900 km séparent Montréal de Gaspé. Les vacanciers qui partent de la métropole pour se rendre dans la péninsule gaspésienne ont donc plus de... »

la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer