Tourisme religieux en Abitibi

L'église du village La Motte, en Abitibi, d'où... (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

L'église du village La Motte, en Abitibi, d'où est originaire le cardinal Marc Ouellet.

Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

Partager

Bien qu'il n'ait pas été élu pape, le cardinal Marc Ouellet, au cours des dernières semaines, a fait bénéficier la région de l'Abitibi-Témiscamingue - d'où il vient - d'une visibilité qu'aucune campagne publicitaire n'aurait pu lui procurer.

Tourisme Abitibi-Témiscamingue souhaite que la célébrité du cardinal permette à la région de miser sur un nouveau créneau: le tourisme religieux.

La cathédrale d'Amos, la grotte Notre-Dame-de-Lourdes à Ville-Marie ou encore l'église orthodoxe russe de Rouyn-Noranda font partie de la liste des sites qui pourraient attirer les visiteurs intéressés par le patrimoine religieux. «Je n'ai pas de boule de cristal, mais tous les espoirs sont permis, dit Stéphanie Lamarche, directrice des communications de Tourisme Abitibi-Témiscamingue. Ce qui s'est passé nous permet de mettre en lumière notre patrimoine religieux.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer