Recherche Voyage

Réserver en janvier pour camper en août

Il faudra s'y prendre tôt cette année pour... (Photo: Patrick Sansfaçon, archives La Presse)

Agrandir

Il faudra s'y prendre tôt cette année pour réserver un site de camping à la SÉPAQ.

Photo: Patrick Sansfaçon, archives La Presse

Partager

Sur le même thème

(Montréal) Les campeurs qui fréquentent les parcs nationaux avaient l'habitude de réserver leur séjour quatre mois à l'avance. Cette année toutefois, ils pourront réserver à compter de janvier, soit jusqu'à neuf mois avant de déplier leur tente!

Pour 2013, la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) a changé ses modalités de réservation. Si vous êtes des habitués du Mont-Tremblant, par exemple, c'est à compter de 14 h le 16 janvier que vous pourrez réserver des emplacements pour tout l'été. Pour camper aux parcs du Bic, du Mont-Orford et des Grands-Jardins, c'est plutôt le 17 janvier qu'il faudra se mettre à son téléphone ou à son clavier. Les heures d'ouverture du service des réservations varient selon le parc choisi.

«Avec ces nouvelles règles, on veut donner plus de latitude à la clientèle, qui sera en mesure de réserver n'importe quand. On voulait donner davantage de souplesse, trouver un système moins contraignant», explique Lucie Boulianne, responsable des communications pour Parcs Québec.

Prévoir ses vacances

Mais les campeurs aguerris savent que certains emplacements et parcs sont plus convoités que d'autres. Kim Valiquette va camper tous les étés avec sa famille, notamment au parc de Plaisance et à Oka. Elle croit qu'avec ce nouveau système, ceux qui voudront camper en période de pointe devront faire preuve d'organisation.

«Parfois, même avec le délai de quatre mois, on essayait de réserver un site, mais 24 heures après le début des réservations, c'était déjà complet! On est d'assez bons planificateurs de vacances, mais pour les gens qui n'ont pas leurs dates de vacances en avance, qui se décident à la dernière minute, ou qui sont moins organisés, ça risque d'être plus difficile», croit-elle.

Lucie Boulianne reconnaît que pour certaines périodes de l'été, les campeurs devront réserver tôt. «C'est une réalité: la fin de semaine de la Saint-Jean-Baptiste, les gens aiment bien sortir leur tente. Alors, si tu veux vraiment avoir une place, mieux vaut t'y prendre d'avance. Mais pour le reste, ça ne changera pas grand-chose», estime-t-elle.

Chez Parcs Canada, qui gère le camping dans les parcs fédéraux, le début des prises de réservation varie selon le parc. Au parc national de la Mauricie, les campeurs pourront réserver un espace pour la saison estivale dès le 11 avril prochain, à 8 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer