Recherche Voyage

Transat atterrira à Istanbul

La Turquie a attiré 29 millions de touristes... (Photo: Archives Reuters)

Agrandir

La Turquie a attiré 29 millions de touristes en 2009, la plupart à Istanbul. En 1990, ils n'avaient été que 5 millions.

Photo: Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Désiront
La Presse

Après Barcelone en 2009 et Venise en 2010, Vacances Transat lancera une nouvelle liaison directe vers l'Europe au départ de Montréal l'été prochain: Istanbul. Cette nouvelle route transatlantique sera desservie tous les vendredis, du 15 mai au 9 octobre, par un Airbus A330-300 d'Air Transat d'une capacité de 343 sièges. L'appareil décollera de Toronto et fera escale à Montréal.

«La Turquie est devenue une des destinations les plus demandées par la clientèle européenne et, dans le cadre de notre évolution, le choix d'Istanbul s'imposait naturellement comme la prochaine destination à offrir en vol direct à la clientèle québécoise», a expliqué Denis Codère, vice-président développement des produits Europe de Transat Tours.

Depuis quelques années, on assiste, en Europe, à une flambée de la demande pour la Turquie. Ce pays, qui accueillait à peine 5 millions de touristes étrangers en 1990 en a reçu 27 millions en 2009, ce qui le classait au huitième rang des principales destinations mondiales. Et les autorités turques ont proclamé leur intention d'atteindre le top 5, d'ici cinq ans.

L'été dernier, l'incertitude liée aux mouvements sociaux de protestations en Grèce a contribué au déplacement d'une partie de la demande vers la Turquie. Actuellement, le pays reçoit un peu moins de 100 000 visiteurs canadiens chaque année. «Mais nous sentons que les Canadiens s'intéressent de plus en plus à cette destination qui devrait bientôt attirer autant de vacanciers, sinon plus, que la Grèce», a observé Maryse Martel, directrice commerciale de Vacances Transat.

Paradoxalement, c'est sur la Grèce et non sur la Turquie que le voyagiste a mis l'accent dans sa nouvelle brochure «Collection Europe 2011», qui a pris place sur les présentoirs des agences de voyages au début de la semaine. «Nous serons très dynamiques sur cette destination: la crise économique et les mouvements sociaux ont contraint les hôteliers grecs à baisser leurs prix, ce qui, conjugué à la bonne tenue du dollar canadien face à l'euro nous permet de proposer des forfaits à des prix très inférieurs à ceux de l'an dernier», a dit Maryse Martel.

Ailleurs en Europe

Le voyagiste commercialisera un total de 21 villes européennes qu'Air Transat desservira en direct de Montréal, l'été prochain (deux seront aussi proposées au départ de Québec et une au départ d'Ottawa). Deux types de produits émergent de l'éventail touffu des nouveautés (400 en tout) figurant dans la nouvelle brochure: le train et les forfaits balnéaires en Italie, au Portugal et en Grèce. «Nous avons remarqué que, à l'exception de la France, une forte proportion de voyageurs n'aimaient pas conduire en Europe, ce qui explique la multiplication de nos forfaits «train», a remarqué Luigi Iannello, directeur produits Europe de Transat Tours. Quant aux forfaits balnéaires, il ne faut pas en déduire que les consommateurs traversent l'Atlantique en été pour passer leur temps sur une plage. L'hôtel au bord de la mer leur sert de pied-à-terre à partir duquel ils rayonneront.»

Naturellement, l'introduction d'une liaison vers Istanbul est appuyée par une offre de circuits, de forfaits «de ville en ville» (Istanbul combiné avec Antalya, Bodrum ou la Cappadoce) et par divers programmes dans la métropole turque elle-même. Le voyagiste lance également des combinés «Athènes-Istanbul», «Athènes-Le Caire», ainsi que «Athènes-Le Caire-Istanbul». Le billet d'avion seul se vendra entre 795$ en basse saison et 995$ en haute saison, hors taxes (comptez un peu plus de 200$ de taxes et frais).

La gamme de produits «croisières» offerte par Vacances Transat a également été élargie, notamment avec deux navires flambant neuf, qui appareilleront de Barcelone: le Carnival Magic et le Norwegian Epic. Au total, Vacances Transat commercialisera 39 paquebots en Méditerranée, dont 11 au départ de Venise, 9 au départ de Barcelone, autant au départ de Rome et 5 de Marseille.

Après Barcelone, Venise et Istanbul, restera-t-il d'autres destinations européennes qui méritent qu'on leur affecte des liaisons directes? «Certainement! a répondu Michael Di Lollo, président de Transat Tours Canada. Une programmation aussi étoffée que la nôtre se prépare 18 mois à l'avance et, en ce moment, nous avons plusieurs autres destinations européennes dans notre ligne de mire pour nos différents marchés canadiens, celui de Montréal compris.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer