Recherche Voyage

Des Fêtes à Londres

La patinoire de la Tour de Londres... (Photo Anne Pélouas, collaboration spéciale)

Agrandir

La patinoire de la Tour de Londres

Photo Anne Pélouas, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne Pélouas

Collaboration spéciale

La Presse

La capitale britannique s'illumine de tous ses feux dans le temps des Fêtes. Bon temps pour une escapade de quelques jours qui ne coûte pas forcément très cher, même si la réputation de Londres est celle d'une ville peu abordable.

Patiner au coeur de la ville

Pas très original pour des Québécois de faire du patin à l'étranger? Tout de même, à Londres, le jeu en vaut la chandelle. Une dizaine de patinoires extérieures ouvrent pendant quelques semaines en décembre et en janvier. Les plus belles sont celles de la Tour de Londres, de Hyde Park et de Somerset House. L'entrée avec location de patins n'est pas donnée, mais au coucher du soleil, c'est magique de glisser dans la belle cour intérieure de Somerset House, dans Covent Garden, tout illuminée aux couleurs de Noël. Les bâtiments historiques tout autour abritent studios d'artistes et de designers, galeries d'art et salles d'exposition. Après avoir patiné, on peut boire, sous la tente adjacente à la patinoire, un bon vin chaud. 

La relève de la garde à Buckingham Palace

Activité gratuite à l'extérieur! Si vous allez pour la première fois à Londres, ce défilé de la garde royale est à voir. En hiver, la relève (devant public) n'a lieu que tous les deux jours à 11 h 30 précises. On vérifie le calendrier directement sur le site de l'armée britannique. Mieux vaut arriver sur place au moins 30 minutes à l'avance, vu la foule qui se presse devant les grilles de Buckingham Palace. Les habitués suggèrent plutôt, pour avoir une meilleure vue de la parade, de se placer en face du palais, près du Victoria Memorial, qui est un peu surélevé. Ou en face de la caserne Wellington, située sur Birdcage Walk, d'où sortent les soldats en tenue d'apparat.

Fish and chips... (Photo Anne Pélouas, collaboration spéciale) - image 2.0

Agrandir

Fish and chips

Photo Anne Pélouas, collaboration spéciale

Un fish and chips?

Manger à Londres n'est pas donné! Le matin, on déjeune au petit café de l'hôtel; le midi, on mange sur le pouce (par exemple, dans un marché); le soir, on s'attable au restaurant et, tant qu'à faire, pour déguster une spécialité locale. Dans Covent Garden, le Rock & Sole Plaice, véritable institution londonienne, offre parmi les meilleurs fish and chips en ville, en panure croustillante et légère et en portions généreuses. Les calmars et la tourte au boeuf haché y sont aussi réputés.

Visite guidée à pied, de nuit

Londres le soir, c'est une autre ville, et comme il n'y fait pas très froid, il est très agréable de visiter certains quartiers à pied, en visite guidée. Celui de Waterloo-Westminster s'y prête bien. Le lumineux London Eye (grande roue de Londres) constitue un bon point de départ. Le circuit longe la Tamise avant de traverser le Westminster Bridge, avec Big Ben éclairé en vert pour point de mire. On longe la monumentale abbaye de Westminster, le siège de Scotland Yard, Parliament Square, avec ses célèbres statues de Nelson Mandela et Winston Churchill, pour faire un crochet jusqu'à Downing Street, rue de la résidence de la première ministre britannique, bien gardée, de jour comme de nuit...

Le Musée d'histoire naturelle de Londres... (Photo fournie par le musée) - image 3.0

Agrandir

Le Musée d'histoire naturelle de Londres

Photo fournie par le musée

Musées: tous gratuits

Ce serait dommage de se priver d'une visite dans un musée londonien alors qu'ils sont gratuits. Sur la quarantaine existante, il y en aura forcément un qui vous plaira, du célèbre British Museum au Musée de Londres, en passant par le Tate Modern, antre de l'art contemporain. Certains sont plus petits, mais non moins intéressants ou insolites, comme le Musée de Sherlock Holmes, aménagé dans un appartement qui est une fidèle copie de celui du célèbre personnage imaginé par Arthur Conan Doyle.

Shopping et marchés

À partir du 26 décembre, c'est le temps des soldes d'hiver à Londres. Une belle occasion de se gâter sans trop piger dans le budget voyage! De Carnaby Street à Piccadilly Circus, on peut jouer les badauds devant les belles boutiques ou tenter sa chance pour rapporter un joli vêtement ou un autre souvenir de Londres chez Fortnum and Mason, Marks & Spencer, Harrods ou Harvey Nicols.

La tournée des marchés est un autre incontournable. Il y a bien sûr les traditionnels marchés de Noël de Hyde Park, du Leicester Square ou de la Tour de Londres, mais pour entrer de plain-pied dans la vie au quotidien des Londoniens, rien de mieux que de visiter des marchés comme Borough Market, sur la rive sud de la Tamise, non loin du London Bridge, le grouillant marché de Portobello dans Notting Hill, celui de Camden qu'on peut rejoindre par navette fluviale ou le marché vintage de Brick Lane pour découvrir artisans locaux, brocanteurs et cuisine du monde à petit prix.

Regent Street... (Photo AFP) - image 4.0

Agrandir

Regent Street

Photo AFP

Un hôtel central pour faire le maximum à pied

Le Premier Inn du quartier Waterloo est très bien placé, à deux pas de la Tamise et de la Tour de Londres, sur St Martin's Lane. Digne représentant de cette chaîne britannique en expansion, il offre un bon rapport qualité-prix, avec des chambres modernes, petites, mais très fonctionnelles, dont certaines ont vue sur le fleuve et Big Ben. Non loin de Trafalgar Square, le groupe hôtelier a aussi ouvert l'an passé un Hub by Premier Inn, un hôtel urbain design et très branché qui plaira aux plus jeunes. Autre bon plan pour le week-end: dormir dans la City, où les quatre-étoiles sont désertés par les gens d'affaires...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer