Recherche Voyage

48 heures à Cracovie

  • Le château de Wawel a été fondé vers l'an 1000 par le roi Bolesaw le Vaillant. (Photo Louis-Samuel Perron, La Presse)

    Plein écran

    Le château de Wawel a été fondé vers l'an 1000 par le roi Bolesaw le Vaillant.

    Photo Louis-Samuel Perron, La Presse

  • 1 / 5
  • Rynek Glowny est la plus grande place du marché d'Europe. (Photo Louis-Samuel Perron, La Presse)

    Plein écran

    Rynek Glowny est la plus grande place du marché d'Europe.

    Photo Louis-Samuel Perron, La Presse

  • 2 / 5
  • Les deux tours de l'église Notre-Dame font respectivement 82 et 69 m de haut. (Photo Louis-Samuel Perron, La Presse)

    Plein écran

    Les deux tours de l'église Notre-Dame font respectivement 82 et 69 m de haut.

    Photo Louis-Samuel Perron, La Presse

  • 3 / 5
  • Soupe servie dans un ancien «bar à lait», réplique de l'époque communiste. (Photo Louis-Samuel Perron, La Presse)

    Plein écran

    Soupe servie dans un ancien «bar à lait», réplique de l'époque communiste.

    Photo Louis-Samuel Perron, La Presse

  • 4 / 5
  • Le quartier Kazimierz compte des dizaines d'excellents restaurants dont Bagel Mama. (Photo Louis-Samuel Perron, La Presse)

    Plein écran

    Le quartier Kazimierz compte des dizaines d'excellents restaurants dont Bagel Mama.

    Photo Louis-Samuel Perron, La Presse

  • 5 / 5

Cracovie n'a rien à envier à ses rivales d'Europe centrale Prague et Budapest. Grâce à sa vieille ville épargnée par la guerre, son château royal et ses innombrables églises, pas étonnant qu'on la considère comme le joyau de la Pologne. Sa vie culturelle bouillonnante et ses mille et un bars et cafés font aussi le bonheur des hédonistes. Et son ancien quartier juif, adopté par les étudiants et les artistes, symbolise la renaissance de la ville.

JOUR 1

9h

La vieille ville

La vieille ville, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, est l'incontournable premier arrêt d'une visite à Cracovie. On prend simplement plaisir à déambuler dans les rues de cette cité vieille de plusieurs siècles. Inévitablement, on arrive à la Rynek Gówny, plus grande place du marché d'Europe. On est ébahi par son ampleur et la beauté de ses façades néoclassiques. Évitez de monter dans le magnifique beffroi de l'hôtel de ville: la vue au sommet est gâchée par des fenêtres sales et minuscules.

10h

L'église Notre-Dame

Soudain, les piétons cessent de marcher et un son de trompette résonne dans la Rynek. Tous les regards se tournent vers la plus haute tour de la basilique Notre-Dame. Toutes les heures, jour et nuit, un trompettiste entonne le hejnal, une mélodie dont l'origine remonte au Moyen Âge. Le plafond bleu et les murs rouges hors du commun de ce bijou gothique reconstruit au XIVe siècle attirent immédiatement le regard. On est aussi surpris par l'énorme crucifix qui trône en plein milieu de la nef et par la monumentale sculpture en bois du XVe siècle au-dessus de l'autel.

12h

Un bar à lait

Pour vivre l'expérience culinaire polonaise, il faut manger dans un bar mleczny, c'est-à-dire un bar à lait. Mais rassurez-vous, on n'y sert pas de la crème glacée! À l'époque communiste, l'État subventionnait ces cantines pour nourrir les ouvriers avec des plats à base de produits laitiers. Les bars à lait se sont depuis réinventés et proposent à petit prix les classiques de la cuisine polonaise. On a adoré le zurek, soupe aigre avec des saucisses et un oeuf, et la crêpe de pommes de terre remplie de goulash. Un repas gargantuesque pour à peine 6$!

Milkbar Tomasza

24, rue Tomasza

14h

L'université médiévale et le Planty

Maintenant rassasié, on se dirige vers l'Université Jagellonne, fondée au XIVe siècle! La cour intérieure du Collegium Maius, son plus vieux bâtiment, semble figée dans le temps. Pour les amateurs de science médiévale, le musée expose une pièce de choix: le plus vieux globe terrestre montrant l'Amérique. On se dirige ensuite vers le Planty, une ceinture verte de 4 km qui fait le tour de la vieille ville. Très prisé des Cracoviens, ce parc rempli de jardins est une véritable bouffée d'air frais.

18h

Bière chaude et coucher de soleil

Retour à la place du marché, plus animée que jamais. À notre grand plaisir, les stands de cuisine de rue pullulent devant l'église. On y trouve un large éventail de plats traditionnels polonais préparés à la minute. Une alléchante odeur de viande fumée nous convainc de choisir un énorme hot-dog accompagné de délicieux champignons grillés. On s'arrête ensuite au Castor Coffee Club pour regarder le soleil se coucher sur la Rynek et déguster une Grzaniec, bière chaude avec de la cannelle, du gingembre (!) et des clous de girofle.

Castor Coffee Club

1, place Mariacki

JOUR 2

9h

Le château de Wawel

Perchée sur une colline entre la vieille ville et la Vistule, le château de Wawel en impose. C'est à cet endroit que les rois de Pologne ont régné avant que la capitale ne déménage à Varsovie, il y a cinq siècles. Conquise maintes fois mais jamais détruite, Wawel est le symbole de la résilience polonaise. Mais à moins de vouloir y passer la journée, on doit limiter notre choix à une ou deux expositions. Pour y accéder, on passe par une magnifique cour intérieure de style Renaissance italienne. Après une visite guidée fastidieuse des appartements royaux, on est captivé par l'armurerie de la Couronne et sa collection impressionnante d'épées et de fusils.

12h

La cathédrale et ses cloches

Toujours dans l'enceinte du château se dresse la cathédrale de Wawel. C'est dans cette église gothique du XIVe siècle qu'ont été enterrés bien des rois et héros de Pologne. Son intérieur est splendide et ses chapelles valent le détour. Mais notre coup de coeur se cache dans sa tour. On y accède en grimpant dans un escalier très étroit à partir de la sacristie. Il s'agit d'une collection hors du commun de cinq cloches médiévales dont le joyau est celle de Sigismond, plus grande fondue au Moyen Âge. Avec ses 11 tonnes, il faut huit hommes pour la faire sonner ...

13h

Des bagels

Direction Kazimierz, ancien quartier juif. On s'arrête chez Bagel Mama pour déguster un délicieux bagel qui n'a rien à envier aux meilleures créations montréalaises. On a succombé au succulent bagel au brie chaud et aux tomates. Celui au saumon fumé et au fromage à la crème est aussi un délice. Évidemment, on accompagne le repas d'une bière polonaise!

10, rue Dajwor

15h

Le quartier juif

Avant la Seconde Guerre mondiale, Kazimierz était le coeur de la culture juive en Pologne. Mais les 65 000 Juifs du quartier ont été déportés dans un ghetto de l'autre côté de la Vistule. On peut d'ailleurs y visiter l'usine de Schindler, rendue célèbre par le film de Steven Spielberg. Maintenant, seule une poignée de Juifs habitent toujours Kazimierz. Même si le quartier peut parfois sembler à l'abandon, sachez qu'avec ses nombreuses boutiques, ses restaurants branchés et sa faune hipster, il est en fait bouillonnant de vie. On y trouve toujours huit synagogues, dont celle de Tempel, la seule dont l'intérieur a été épargné par les affres de la guerre.

Synagogue Tempel

24, rue Miodowa

20h

La scène underground

Après une longue journée de marche, il est temps de découvrir la vie nocturne cracovienne qui se trouve... dans les profondeurs de la vieille ville. On s'engouffre dans un escalier sombre qui nous mène à une longue pièce étroite aux murs de pierre. Cette cave a probablement plusieurs siècles et ça paraît. Surprise dans l'autre pièce, une chanteuse de jazz à la voie puissante réinterprète des classiques de la chanson américaine. Il ne reste qu'à écouter et à savourer notre verre de vodka.

Klub Awaria

9, rue Mikolajska




la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer