Recherche Voyage

Souvenirs olympiques: Hafjell

Hafjell... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Hafjell

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Même si les Norvégiens ont un amour historique pour le ski de fond, le ski alpin gagne en popularité chaque année. Les montagnes de la région de Lillehammer ne sont pas reconnues pour leur poudreuse et leur dénivelé démesuré, mais leurs larges pistes damées font le bonheur des amateurs de «carving».

Située à Øyer, Hafjell est la station de ski la plus proche de Lillehammer (15 km au nord) et la plus fréquentée de la région. Son sommet, qui s'élève à 1024 m au-dessus du niveau de la mer, offre un splendide coup d'oeil sur la vallée environnante et la rivière Gudbrandsdalslågen qui s'écoule en contrebas.La montagne a été développée en 1988 pour promouvoir la candidature de Lillehammer devant le Comité olympique international. Pendant les Jeux olympiques de 1994, la station a accueilli les épreuves de slalom et de slalom géant.

Sur la montagne qui fait face à Hafjell, la silhouette de l'homme à la torche, qui est devenu un emblème des Jeux de Lillehammer, rappelle aux skieurs le passé olympique de la montagne.

Devenu le troisième plus grand centre de ski du pays, Hafjell a aujourd'hui une vocation plutôt familiale. Une grande aire de jeux pour les tout-petits a récemment été aménagée à mi-montagne et un parc de planche à neige très bien équipé fait le bonheur des adolescents qui s'élancent du «big air» les uns après les autres pour effectuer des figures au-dessus de la vallée.

Parfait pour la famille donc, mais moins pour les experts à la recherche de descentes abruptes. La plupart des 40 km de pistes que compte Hafjell sont de niveau très facile ou facile (vertes et bleues). Le paysage est complété par quelques pistes rouges (intermédiaires) et trois noires, dont une à bosses, qui ne commencent qu'à la moitié de la montagne.

Parmi ces noires, la piste utilisée pour le slalom olympique (no 8). Une piste qui se laisse désirer vu le parcours compliqué pour y arriver. Mais une fois qu'on l'a trouvée, la piste no 8 est fort agréable à dévaler. Large à souhait et peu fréquentée, elle permet de se laisser aller à ses plus beaux virages coupés.

Son bon réseau de remontées (une gondole, deux remontées express et plusieurs T-Bar) fait en sorte que les files d'attente ne sont jamais bien longues à Hafjell, surtout en semaine.

Soulignons qu'une navette gratuite permet de se rendre de Lillehammer à Hafjell.

Hafjell

835 m
dénivelé
31
nombre de pistes
15
nombre de remontées
80%
neige artificielle
65$
prix du billet de remontée adulte (380 couronnes)

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Souvenirs olympiques de Lillehammer

    Norvège

    Souvenirs olympiques de Lillehammer

    1994: Lillehammer, petite ville norvégienne jusque-là anonyme, accueille le monde. Pendant deux semaines, des millions de personnes ont les yeux... »

  • Souvenirs olympiques: Kvitfjell

    Norvège

    Souvenirs olympiques: Kvitfjell

    Le nom de Kvitfjell (« montagne blanche » en norvégien) vous est peut-être familier. Depuis les Jeux olympiques de 1994, la station est un arrêt... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer