Recherche Voyage

48 heures à Oslo

  • Inauguré en 2008, l'Opéra d'Oslo est aujourd'hui un des emblèmes de la ville. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Inauguré en 2008, l'Opéra d'Oslo est aujourd'hui un des emblèmes de la ville.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 1 / 5
  • Près du musée Astrup Fearnley, sur le front de mer de la capitale norvégienne. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Près du musée Astrup Fearnley, sur le front de mer de la capitale norvégienne.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 2 / 5
  • Vélo d'hiver dans les rues d'Oslo. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Vélo d'hiver dans les rues d'Oslo.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 3 / 5
  • Le tremplin de Holmenkollen, au pied duquel se trouve le Musée du ski. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Le tremplin de Holmenkollen, au pied duquel se trouve le Musée du ski.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 4 / 5
  • Petit plat aux saveurs nordiques au restaurant de l'opéra. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Petit plat aux saveurs nordiques au restaurant de l'opéra.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Moins réputée que les capitales voisines de Copenhague la danoise et de Stockholm la suédoise, Oslo la norvégienne a fait beaucoup d'efforts ces dernières années pour augmenter son pouvoir d'attraction. Terrasses sur front de mer, nouveau musée d'art contemporain: cette ville de seulement 600 000 habitants bouillonne d'activités. Soyez avisés: Oslo n'est pas une ville bon marché. Trente couronnes (5,19$) pour une bouteille d'eau, 120 (20,76$) pour une pizza margherita. On peut néanmoins en profiter sans se ruiner.

JOUR 1

10h

Voir Le cri

On amorce notre séjour en rendant visite à une célébrité d'Oslo: un homme moderne emporté par une crise d'angoisse existentielle. Clou de la visite de la Galerie nationale d'Oslo, Le cri, toile peinte par le Norvégien Edvard Munch, est si connu qu'il fait de l'ombre aux Picasso, Van Gogh, Matisse et Rodin exposés dans les salles d'à côté. Se faire photographier aux côtés du tableau en faisant sa propre imitation du Cri est devenu un classique. Les admirateurs de l'oeuvre de Munch pourront ensuite visiter le musée Munch qui y est entièrement consacré.

Galerie nationale d'Oslo13, Universitetsgata

www.nasjonalmuseet.no

Musée Munch53, Tøyengata

www.munch.museum.no

12h

Un dîner à l'Opéra

Depuis son inauguration en 2008, l'Opéra d'Oslo est devenu un symbole de la ville. Merveille architecturale sise au bord de l'eau, le bâtiment blanc aux lignes épurées attire désormais une foule de gens venus pique-niquer, se prélasser au soleil ou admirer le fjord d'Oslo sur le toit de l'édifice accessible à tous de l'extérieur. À l'intérieur, un petit restaurant avec vue sur l'eau sert des plats légers, dont un savoureux sandwich aux crevettes. Une visite guidée est aussi proposée.

1, Kirsten Flagstads Plass

www.operaen.no

14h

Pause café

Les Norvégiens figurent parmi les plus grands buveurs de café du monde. Il suffit de circuler dans les rues d'Oslo pour s'en rendre compte. Les cafés pullulent et les jours ensoleillés, des hordes de caféïnomanes prennent d'assaut les terrasses pour siroter leur boisson. Et quelle boisson! Plusieurs établissements portent une attention particulière aux grains de café utilisés. Kaffebrenneriet est l'une des chaînes les plus présentes en ville. L'établissement du réputé torréfacteur Tim Wendelboe, dans le quartier Grünerløkka, vaut également le détour.

Kaffebrennerie

tkaffebrenneriet.no

Tim Wendelboe

1, Grüners

gatetimwendelboe.no

15h

Promenade sur le front de mer

Aker Brygge et son voisin Tjuvholmen sont le parfait exemple de la restauration d'un front de mer réussi. Par les belles journées de fin de semaine, l'endroit est très fréquenté. On retrouve sur cette promenade en bord de mer des boutiques et plusieurs restaurants. On s'arrête pour prendre un verre au Lekter'n, aménagé sur un bateau, avant de poursuivre notre route vers Tjuvholmen, un récent développement d'immeubles à copropriétés tous plus originaux les uns que les autres. Plusieurs architectes, norvégiens et étrangers ont participé au développement de ce quartier, dont le plus connu est l'Italien Renzo Piano, qui est derrière la conception du musée Astrup Fearnley. Ouvert en 2012, ce musée privé d'art contemporain propose des oeuvres parfois suggestives comme en témoigne l'imposante figurine de manga en petite tenue qui trône dans le hall.

Aker Brygge

www.akerbrygge.no

Musée Astrup Fearnley

2, Strandpromenadenafmuseet.no

19h

Saveurs norvégiennes

Manger norvégien aujourd'hui veut aussi dire manger indien, thaï, vietnamien ou japonais. Les immigrés et leurs enfants représentent désormais près de 13% de la population norvégienne. Les restaurants asiatiques se comptent par dizaines à Oslo. Ils représentent une avenue intéressante pour ceux qui souhaitent bien manger à petits prix. Le restaurant indien Punjab Tandoori, dans le quartier Grønland, est renommé pour son cari. Si vous cherchez plutôt à goûter la cuisine norvégienne traditionnelle, Dorvhallen et Kaffistova, au centre de la ville, sont de bonnes adresses.

Punjab Tandoori

24, Grønland

Dovrehallen

22, Storgata

www.dovrehallen.no

Kaffistova

8, Rosenkrantz

www.kaffistova.com

JOUR 2

10h

Déjeuner dans Grünerløkka

Les lève-tôt seront bien en peine à Oslo, car beaucoup de restaurants et de cafés n'ouvrent pas avant 10h le week-end. Le branché Grünerløkka est un beau quartier pour lancer la journée. Le dimanche, on fait la file pour déjeuner au Nighthawk Diner ou au Food Story. Le premier, avec son long comptoir en acier inoxydable, son juke-box et ses serveuses vêtues comme dans les années 40, propose un voyage dans le temps. Le second mise sur les aliments locaux et biologiques. Quartier hip d'Oslo, Grünerløkka abrite plusieurs jolies boutiques, galeries d'art, cafés et restaurants. Le dimanche, un marché aux puces occupe le parc Birkelunden au grand bonheur des amateurs d'objets vintage.

The Nighthawk Diner

15, Seilduksgata

www.nighthawkdiner.com

Food Story61, Thorvald Meyersgate

www.foodstory.no

13h

Verdure et sculptures

Le parc de Vigeland est le site le plus visité de Norvège. Le sculpteur Gustav Vigeland a non seulement créé les 212 sculptures de granit et bronze qu'on y retrouve, mais il a aussi dessiné l'agencement du parc qui, au-delà des sculptures, est très agréable à visiter. Sinnataggen, la sculpture la plus célèbre du parc, représente avec réalisme un petit garçon en colère. Surprenante au premier coup d'oeil, l'oeuvre de Vigeland se compose surtout d'une série de personnes nues, seules, enlacées ou s'adonnant à de drôles de chorégraphies. Au sud du parc se trouve également un musée consacré au sculpteur.

Musée Vigeland

32, Nobels gate

www.vigeland.museum.no

15h

Pour l'amour du ski

L'amour scandinave pour le design se retrouve même dans les tremplins de saut à ski. Des épreuves de saut à ski se tiennent depuis 1892 à Holmenkollen, mais le tremplin n'a sa forme actuelle que depuis 2009. Un simulateur de saut à ski et de descente alpine permet d'avoir une petite idée des sensations éprouvées par les skieurs qui s'en élancent. Au pied du tremplin se trouve le Musée du ski où sont exposés de nombreux artefacts datant d'aussi loin que 600 ans avant Jésus-Christ.

Musée du ski

5, Kongeveien

www.holmenkollen.com

18h

Un verre au sommet

Prendre un verre dans un bar surplombant la ville est une belle façon de dire adieu à Oslo. Situé au 21e étage de l'hôtel Radisson Blu Scandinavia, le Summit Bar offre une vue imprenable sur le centre-ville d'Oslo et sur le fjord.

Radisson Blu Scandinavia

30, Holbergs gate

www.radissonblu.com

Le bon plan pour économiser

L'Oslo Pass donne accès à une trentaine de musées, parcs et autres attractions de la ville. Vendu 270 couronnes (46$) pour 24 heures, 395 couronnes (68$) pour 48 heures et 495 couronnes (85$) pour 72 heures, le passeport donne aussi accès gratuitement aux transports en commun et aux stationnements municipaux.

www.visitoslo.com

Des hôtels beaux, bons, pas chers

 > Thon Hotel Munch

La chaîne hôtelière Thon possède une dizaine d'adresses à Oslo, de gammes différentes. Dans la catégorie petit budget, le Thon Hotel Munch, récemment rénové, offre un bon rapport qualité-prix. L'hôtel est bien situé, au centre de la ville.

5, Munchs gate

www.thonhotels.com

Nuitée à partir de 665 couronnes (115$)

> Comfort Xpress Hotel

Très abordable, le Comfort Xpress Hotel est jeune et branché. Une fresque tirée d'une bande dessinée et des jeux d'arcade, dans le hall d'entrée: on s'enregistre soi-même à l'aide d'un ordinateur. Les chambres sont petites, mais confortables. Seul bémol, le déjeuner peu orthodoxe offert dans un sac laissé à la porte de la chambre.

26, Møllergata

Nuitée à partir de 649 couronnes (112$)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer