Recherche Voyage

Un palais à soi à Venise

Le Palazzo Morosini Degli Spezieri propose de majestueux... (Photo fournie par Palazzo Morosini Degli Spezieri)

Agrandir

Le Palazzo Morosini Degli Spezieri propose de majestueux appartements à des prix raisonnables.

Photo fournie par Palazzo Morosini Degli Spezieri

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On l'a lu un peu partout (et même vécu): Venise est inondée de touristes, avec environ 30 millions de visiteurs par année. Peut-être y repenserez-vous avant d'acheter un billet pour l'aéroport Marco Polo. Mais puisqu'il faut néanmoins loger tous ces curieux qui ont déjà réservé leurs vols, aussi bien le faire avec classe.

Le Palazzo Morosini Degli Spezieri propose de majestueux appartements à des prix raisonnables, pour la qualité de l'hébergement. Restauré à grands frais, le «palais» a commencé à louer ses neuf appartements au printemps.

Le Ginepro, dans lequel nous avons logé, avait des pièces spacieuses et aérées, avec plafonds de 17 pi. Les grandes portes vitrées à battants, ornées de lourdes et luxueuses tentures grises, s'ouvraient sur des petits balcons avec vue sur canal et square pittoresque.

D'ailleurs, tout est pittoresque à Venise, lorsqu'on réussit à faire abstraction des foules. Et tout a une histoire. Le Palazzo Morosini Degli Spezieri ne fait évidemment pas exception. Parmi ses premiers occupants, il y aurait eu un certain Domenico Morosini (fils), commandant en chef de la galère qui, en 1204, apporta à Venise les fameux Chevaux de Saint-Marc. C'était à l'époque des croisades et le quadrige était un butin arraché à Constantinople.

L'ajout du «degli Spezieri» au patronyme fait référence au fait qu'à l'époque des Morosini, Venise était une plaque tournante du commerce des épices. Chaque logement rend donc «hommage» à une épice: Aneto, Cayenna, Anice, Zenzero (gingembre), etc. Du pied-à-terre de luxe aux plafonds infinis au cocon avec poutres exposées, les ambiances varient d'une porte à l'autre.

Situé pile au centre géographique de Venise, dans le quartier San Polo, le Palazzo est une belle oasis de tranquillité. Sur la petite place Campiello S. Agostin, il n'y a que la jolie terrasse de la taverna-pizzeria du coin. Des balcons situés côté canal, on peut s'amuser à observer le va-et-vient des livraisons, par bateau, de caisses de boissons gazeuses et de matériel de construction. Fascinante, toute cette activité aquatique!

D'autres appartements ont vue sur la cour intérieure ou sur le jardin. Ce dernier est accessible à tous les clients du palais. Mais on voudra parfois sortir de cette belle enclave, puis aller grignoter quelques cicchettis au Caffè dei Frari voisin, siroter un verre de vin chez Vino-Vero ou Estro, voire visiter quelques monuments historiques! Malgré la foule...

Depuis les balcons situés côté canal, on peut... (Photo fournie par Palazzo Morosini Degli Spezieri) - image 2.0

Agrandir

Depuis les balcons situés côté canal, on peut s'amuser à observer le va-et-vient des livraisons, par bateaux, de caisses de boissons gazeuses et de matériel de construction.

Photo fournie par Palazzo Morosini Degli Spezieri

Notre verdict

Prix: à partir de 200 euros la nuit pour un grand appartement à une chambre à coucher.

Situation et accès: au centre géographique de Venise, dans un quartier calme, à 10 minutes du pont Rialto pour traverser le Grand Canal. Avec une valise légère, on s'y rend facilement à pied en 10 ou 15 minutes, à partir de la gare de train Santa Lucia. Ascenseur dans l'édifice.

Services: internet gratuit, cuisine ou cuisinette équipée, machine Nespresso et lave-vaisselle, salle de réunion pour 12 personnes au rez-de-chaussée.

On aime: le raffinement de l'ameublement, les plafonds infinis dans certains appartements, les vues, la tranquillité et le fait de pouvoir cuisiner.

On aime moins: le système d'éclairage particulièrement sophistiqué et difficile à déchiffrer pour nous, Nord-Américains! Mais ce n'est qu'un détail...

Un endroit à recommander pour... toute personne sensible à l'élégance, les familles plutôt aisées (à partir de deux chambres à coucher, les prix augmentent sensiblement) qui ne veulent pas passer tout leur temps au restaurant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer