Recherche Voyage

Italie: Matera, une cité historique creusée dans le roc

La ville de Matera, en Italie, est connue... (PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE)

Agrandir

La ville de Matera, en Italie, est connue pour ses célèbres formations rocheuses - appelées Sassi - qui lui ont valu le surnom de «deuxième Bethléem».

PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ville millénaire reconnue pour son enchevêtrement de constructions rupestres et ses panoramas époustouflants, Matera et ses célèbres formations rocheuses - appelées Sassi - ont inspiré certains des plus grands réalisateurs de films. Visite de cette cité emblématique de la Basilicate, une région hors des sentiers battus du sud de l'Italie.

Le deuxième Bethléem

Ses habitations troglodytiques aux airs quasi bibliques - dont certaines sont âgées de plus de 2000 ans! - ont valu à Matera le surnom de «deuxième Bethléem». On comprend donc bien pourquoi Matera a été choisi par Mel Gibson, en 2003, pour le tournage de son film La Passion du Christ... La ville classée au patrimoine mondial de l'UNESCO a depuis réapparu sur le radar des touristes, qui y affluent par grappes. La trattoria Lucana, située dans la rue du même nom, a même un plat de fettucine «alla Mel Gibson» sur son menu et arbore fièrement dans son restaurant une photo du chef aux côtés du célèbre réalisateur.

La construction de l'église de la piazza San Pietro Caveoso... (PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

La construction de l'église de la piazza San Pietro Caveoso remonte au Moyen Âge.

PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE

Les rues étroites de la vieille ville sont... (PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE) - image 2.1

Agrandir

Les rues étroites de la vieille ville sont entièrement piétonnières.

PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE

Belvédères et vues panoramiques

À l'entrée de la ville historique, le belvédère de la piazza Pascoli accueille les visiteurs avec une vue splendide sur le sasso Barisano et le sasso Caveoso, les deux principaux promontoires rocheux de la ville. À partir de ce point, la visite se fait à pied en passant par la piazza San Francesco.

Direction: la vaste piazza San Pietro Caveoso et son église, dont l'impressionnante construction remonte au Moyen Âge. Sur place, un nouveau panorama à couper le souffle qui permet d'apercevoir la ravine séparant Matera du parc de la Murgia.

L'histoire à chaque détour

Choisi comme capitale européenne de la culture en 2019, Matera est en voie de se refaire une beauté pour l'occasion et se prépare à accueillir un nombre record de touristes. Plusieurs de ses édifices historiques n'ouvrent actuellement pas leurs portes aux visiteurs, comme le Palazzo del Sedile, imposant vestige de la Renaissance, aujourd'hui siège du conservatoire de musique. On peut néanmoins observer ces somptueux palais sous tous les angles avant de se perdre dans le dédale de la vieille ville et de ses rues étroites, toutes de pierres et entièrement piétonnières.

Le parc de la Murgia.... (PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Le parc de la Murgia.

PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE

Randonnée en montagne

Depuis mars dernier, un nouveau pont pédestre permet de traverser le petit torrent qui sépare Matera du parc de la Murgia. La passerelle que l'on emprunte au bout de la via Madonna delle Virtù donne ainsi un accès direct - et rapide - au sentier qui longe le flanc de la montagne jusqu'au sommet et offre une vue panoramique sur l'ensemble de Matera. On en profite pour s'arrêter en chemin aux grottes creusées dans les rochers, qui auraient servi d'habitations à une époque aussi lointaine que la Préhistoire. Le niveau de difficulté de la randonnée est très modéré, et l'aller-retour peut se faire en un après-midi.

Casser la croûte

Si les Pouilles voisines sont célèbres pour leurs pâtes orecchiette, il serait impossible de passer sous silence le pain artisanal de Matera, considéré par plusieurs comme le meilleur d'Italie. De nombreuses boulangeries, prises d'assaut par les visiteurs, ont pignon sur rue autour de la piazza San Francesco d'Assisi, mais le Panificio Cifarelli est sans conteste le plus connu. À un jet de pierre de la place, on peut se reposer les jambes et prendre un verre accompagné de pain, de saucisson et de fromage, tous produits sur place à la Drogheria Bonacchi, avant de poursuivre son chemin, rassasié.

Repères

S'y rendre: Depuis Bari et la côte adriatique des Pouilles, située à une soixantaine de kilomètres à l'est de Matera, on peut faire l'aller-retour en une journée (en train ou en autocar) ou passer la nuit sur place pour rayonner dans la région en voiture.

Où dormir? Les gîtes touristiques ne manquent pas au coeur de la vieille ville que bon nombre d'habitants ont désertée au profit des touristes. Plusieurs se targuent de la vue que leur propriété offre sur les Sassi, dont la Casa del Sole, une charmante maison d'hôtes nichée au creux d'un détour de la via San Pietro Caveoso.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer