Recherche Voyage

La Grèce au-delà des îles

Le temple d'Apollon est l'un des principaux sites... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

Le temple d'Apollon est l'un des principaux sites historiques de la région de Corinthe, dans le Péloponnèse.

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mario Girard
La Presse

Quand on pense à la Grèce, on a immédiatement la beauté de ses îles en tête. Mais à seulement quelques kilomètres d'Athènes, le Péloponnèse a beaucoup à offrir. Surtout quand on découvre cette région riche en histoire à partir de Nauplie, ville romantique par excellence.

Secret bien gardé, la ville de Nauplie est... (PHOTO THINKSTOCK) - image 2.0

Agrandir

Secret bien gardé, la ville de Nauplie est peu visitée par les touristes étrangers.

PHOTO THINKSTOCK

Nauplie, ville de l'amour

Vous venez de visiter les îles grecques, vous revenez à votre point de départ, Athènes, et il vous reste quelques jours. Vous vous demandez comment profiter au maximum de ce séjour que vous souhaitez mémorable ? Première étape : dirigez-vous vers Nauplie.

La région du Péloponnèse, dont font partie la Corinthie et l'Argolide, est un endroit extraordinaire pour profiter de ce pays très riche en histoire. Située à 135 km d'Athènes, la ville de Nauplie (Nafplio en grec) est tout indiquée comme port d'attache. Passage obligé dans le Péloponnèse et capitale de l'Argolide, cette ville romantique séduit par son emplacement unique.

Ville portuaire située sur le versant nord de la presqu'île d'Itch-Kalé, Nauplie est un endroit que l'on pourrait qualifier de secret bien gardé. De cette ville de 15 000 habitants, vous pourrez facilement rayonner et découvrir des sites historiques qui vont combler l'amateur d'histoire en vous, tout en maintenant le rythme farniente si recherché pendant les vacances.

Prévoyez trois ou quatre jours pour cette incursion au coeur de l'histoire ancienne grecque. Vous aurez le temps d'y découvrir le site de Mycènes, celui de Corinthe, l'impressionnant théâtre d'Épidaure et la forteresse de Palamède qui surplombe la ville.

Une fois arrivé à Nauplie, vous serez immédiatement charmé par ses petites rues et ses escaliers bordés de maisons et de villas bien entretenues. On avance dans ces rues étroites, où les voitures ne sont pas toujours admises, à pas de tortue et en maintenant le nez en l'air pour bien voir les balcons fleuris et les toits de tuiles.

Ne vous surprenez pas, malgré son immense attrait, cette ville n'accueille que peu de touristes étrangers. On y voit surtout des Grecs, des Athéniens plus particulièrement, qui y viennent en week-end ou lors des vacances estivales.

Nauplie est la ville idéale pour trouver des objets qui évoqueront la Grèce antique. Si certaines boutiques proposent des objets fabriqués en série, d'autres offrent des produits qui mettent en valeur l'artisanat local et le savoir-faire grec.

La promenade qui longe le port est propice... (PHOTO THINKSTOCK) - image 3.0

Agrandir

La promenade qui longe le port est propice aux balades. 

PHOTO THINKSTOCK

Savourer Nauplie

Nauplie regorge de bars et de restaurants. À la fin d'une journée de visite dans l'un des sites archéologiques de la région, on se rafraîchit à la chambre et on s'installe à l'une des nombreuses terrasses qui donnent sur le port. Là, on savoure le spectacle qui s'offre à nous en dégustant un verre d'ouzo, une boisson anisée dont raffolent les Grecs.

Vous aurez tout le loisir d'admirer le fort de l'îlot Bourdzi situé juste en face de la ville et qui accueille les bateaux de pêche et de croisière.

Plus tard, quand le soleil sera couché, vous vous dirigerez vers l'un des très nombreux restaurants de la ville.

Il est facile de bien manger à Nauplie, là où l'on sert très majoritairement des spécialités grecques (n'essayez pas de trouver des mets d'ailleurs). Les amateurs de poissons et de fruits de mer seront particulièrement comblés.

Le soir, après le repas, vous pourrez vous balader sur la promenade qui longe le port ou flâner sur la place Syntagmatos qui est le centre d'attraction de la ville.

Mais surtout, vous pourrez discuter et préparer l'excursion du lendemain, celle qui vous fera découvrir l'histoire très ancienne de ce pays et qui vous transportera loin dans le temps, très loin.

L'entrée du trésor d'Atrée (aussi appelé tombe d'Agamemnon)... (PHOTO THINKSTOCK) - image 4.0

Agrandir

L'entrée du trésor d'Atrée (aussi appelé tombe d'Agamemnon) permet d'accéder à une pièce sombre aux plafonds hauts. 

PHOTO THINKSTOCK

Les trésors du Péloponnèse

L'avantage de poser ses bagages à Nauplie est de pouvoir rayonner facilement et s'offrir des excursions historiques dans des lieux situés à seulement quelques kilomètres. Voici quatre suggestions incontournables.

Corinthe 

La douceur incarnée

En roulant une soixantaine de kilomètres à partir de Nauplie, on arrive à Corinthe. Un conseil : si vous partez d'Athènes pour vous rendre à Nauplie, vous pouvez vous arrêter en route à Corinthe. Cela vous évitera de refaire le chemin inverse, une fois installé à Nauplie.

La région de la Corinthie est riche en symboles mythologiques. Les premières traces humaines de cette région montagneuse datent de 6500 ans av. J.-C. On a donc l'embarras du choix en ce qui a trait aux sites historiques. Les deux principaux sont ceux de l'Acrocorinthe et celui, juste à côté, où l'on retrouve le temple d'Apollon.

Si la partie moderne de Corinthe se trouve près de la mer, l'ancienne est située dans les montagnes. Le paysage est à couper le souffle. On déambule dans les allées de pierres qui, des siècles plus tôt, ont constitué une cité grouillante de vie sous un soleil radieux, mais bercé par le vent des montagnes.

C'est à Corinthe que l'on retrouve le temple dédié à la déesse Aphrodite. Construit au Ve siècle av. J.-C., ce lieu était le théâtre du culte de la prostitution sacrée pratiqué par des milliers de femmes et d'hommes. C'était une façon de vénérer la déesse de l'amour et de la sexualité.

Tout près de ces emplacements historiques se trouvent quelques cafés-terrasses où l'on peut déguster des spécialités du pays.

Mycènes

Berceau d'Agamemnon

À seulement une vingtaine de kilomètres de Nauplie se trouve Mycènes. Occupée dès la période néolithique, cette région est devenue célèbre grâce à son enceinte fortifiée érigée à un endroit bien stratégique. Ce site historique est, de loin, le plus spectaculaire de la région. Les amateurs d'histoire seront littéralement subjugués.

L'Acropole de Mycènes fut le berceau d'Agamemnon, héros de la guerre de Troie. On pénètre à l'intérieur des remparts de cette cité en traversant l'une des portes de la forteresse, la porte des Lions.

Vous plongerez immédiatement dans le temps, et des images de toutes sortes vous viendront à l'esprit.

Ces fortifications ont commencé à être construites vers 1350 av. J.-C. En fait, on circule dans une véritable cité, et la modernité de certaines installations, dont le système d'irrigation, donne à réfléchir sur la façon dont les Grecs vivaient à cette époque.

En quittant le site, on marche quelques minutes pour atteindre le trésor d'Atrée ou, si vous préférez, la tombe d'Agamemnon. Pénétrer dans cette pièce sombre aux plafonds hauts procure des frissons.

Évidemment, ces lieux sont dénués des objets et des trésors découverts par les archéologues ou volés par les pilleurs au fil des siècles. Le musée archéologique de Mycènes, situé sur le site, vous permet de voir des trésors découverts lors des nombreuses fouilles archéologiques.

L'acoustique du théâtre d'Épidaure, amphithéâtre de 12 000... (PHOTO THINKSTOCK) - image 5.0

Agrandir

L'acoustique du théâtre d'Épidaure, amphithéâtre de 12 000 places, est très impressionnante. 

PHOTO THINKSTOCK

Épidaure 

Lieu d'art et de médecine

Si vous n'avez jamais vu un véritable théâtre grec, celui d'Épidaure constitue un fabuleux exemple de ce que furent ces lieux de rassemblement populaires pendant l'Antiquité.

Construit au IVe siècle av. J.-C., le théâtre d'Épidaure a été peu restauré. On y présente, encore aujourd'hui, du théâtre et des concerts de musique ou d'opéra (le festival d'Épidaure a lieu de juin à septembre, les vendredis et samedis soir).

L'acoustique de cet amphithéâtre de 12 000 places est très impressionnante. Au centre de la scène se trouve une petite dalle circulaire. Placez-vous sur cette plaque et demandez à quelqu'un d'aller se mettre très haut dans les gradins. Même si vous parlez à voix basse, votre ami vous entendra comme si vous étiez à côté de lui.

Non loin du théâtre, vous pouvez visiter l'immense sanctuaire d'Asclépios, un site qui fut autrefois un haut lieu de la médecine grecque. Durant l'Antiquité, les pèlerins y venaient nombreux pour se faire soigner. Des épreuves sportives et théâtrales (de là la présence de l'amphithéâtre) y étaient organisées en l'honneur des dieux.

Nauplie 

La forteresse de Palamède

Nauplie a comme fabuleux décor la forteresse de Palamède. Datant du début du XVIIIe siècle (aussi bien dire que c'était hier pour cette région), la forteresse a été érigée au sommet d'une falaise haute de 216 mètres. 

Éclairée la nuit, la forteresse a été construite par les Vénitiens qui ont déjà occupé les lieux. Elle est devenue plus tard une garnison et a servi de prison jusqu'en 1970.

On peut s'y rendre à pied, mais la route est abrupte, et des dangers d'éboulement guettent les marcheurs. Le mieux est de prendre la voiture, car une fois arrivé, vous devrez encore gravir plusieurs marches pour avoir droit au point de vue spectaculaire qu'offre ce site. Du plus haut point, vous pourrez admirer la baie qui enlace Nauplie.

Une fois à l'intérieur de la forteresse, vous allez découvrir huit bastions, baptisés chacun en l'honneur d'un personnage important de l'histoire grecque (Achille, Fokionias, etc.).

Cette visite se fait aisément en quelques heures. On se la réserve à la fin d'une journée.

Repères

Une tournée du Péloponnèse est facile à organiser. Voici tout de même quelques conseils à suivre pourque le voyage se passe rondement.

Sachez que...

... les automobilistes grecs roulent très rapidement sur les autoroutes. Ils peuvent même vous dépasser par la droite. Il est fréquent de voir des gens rouler sur la voie d'accotement. Bref, demandez à votre copilote de mettre ses yeux à votre service.

... en vous rendant à Nauplie depuis Athènes, vous allez enjamber le pont du fameux canal de Corinthe. Cette voie artificielle a été construite à la fin du XIXe siècle pour relier le golfe de Corinthe au golfe Saronique et éviter aux bateaux un détour de 400 km autour de la péninsule du Péloponnèse. Soyez attentif, car le point de vue spectaculaire auquel vous aurez droit ne dure que trois ou quatre secondes.

... les noms des villes apparaissent en alphabet grec et en alphabet latin (dans leur prononciation grecque) sur les panneaux routiers. Assurez-vous de bien connaître le nom des lieux à visiter avant de partir. Sinon, vous risquez de tourner plusieurs fois dans les ronds-points. Par exemple, si vous allez à Nauplie, vous verrez sur le panneau : « Ναύπλιο/Náfplio ».

... on retrouve plusieurs hôtels à Nauplie, mais beaucoup de touristes choisissent les pensions. Si vous faites ce choix, sachez que ces pensions sont souvent situées dans des ruelles en escarpement ou en haut d'escaliers. Vous devrez donc laisser votre voiture dans un stationnement public et monter vous-même vos bagages. Prévoyez des valises munies de roulettes ou des sacs qui se transportent facilement.

... que la région entourant Nauplie est le royaume des oranges. Si vous y êtes en saison, vous aurez droit au spectacle de ces rangées d'orangers à perte de vue. Il est donc facile de se procurer au bord de la rue des sacs d'oranges ou de s'offrir des jus frais.

... cette région est aussi celle des olives. N'oubliez pas que le Péloponnèse est le berceau de Kalamata. Profitez-en pour découvrir comment les Grecs apprêtent les olives qui se retrouvent dans votre assiette. Vous allez également retrouver plusieurs producteurs d'huile faite à partir des olives.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer