Recherche Voyage

Grèce: les hôteliers veulent une saison touristique qui dure un an

Les hôteliers se sont félicités d'une saison record... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Les hôteliers se sont félicités d'une saison record cet été, qui dépasse 20 millions de touristes, en raison à la fois de la stabilisation économique et politique du pays en crise depuis 2010, mais aussi des violences dans les pays voisins, Turquie, Égypte et Moyen-Orient, qui réoriente les flux vers la Grèce.

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
ATHÈNES

Après une saison estivale record en Grèce avec plus de 20 millions de visiteurs, les hôteliers ont réclamé mardi des mesures pour prolonger la saison touristique pendant toute l'année, en misant sur «l'aide de l'État à l'instar du modèle espagnol».

«La demande du produit touristique en Grèce est limitée à la haute saison touristique entre mai et septembre, ce qui n'est pas le cas dans les pays voisins concurrents comme Chypre, l'Espagne, l'Italie ou le Portugal», relève une étude de l'Institut de recherches touristiques (Itep), publiée par la Chambre des hôteliers grecs.

Pour parer à «ce mal récurrent du tourisme grec, qui continue d'être le moteur de l'économie du pays, il faut élaborer un nouveau modèle touristique (...) comme en Espagne où une série de programmes subventionnés par l'État depuis 25 ans» a contribué à développer «à long terme» le tourisme sur 12 mois, explique l'étude.

«Ce n'est que l'État qui pourrait assurer ce développement sous forme de subventions, de réductions fiscales ou d'autres mesures», a souligné Andréas Metaxas,président de l'Itep, lors d'une conférence de presse en présentant cette étude.

Pour Yannis Iconomou, hôtelier sur l'île de Crète (sud), l'une des plus importantes destinations touristiques du pays, «la réduction des itinéraires aéroportuaires vers la Grèce après la saison estivale rend difficile le développement du tourisme sur douze mois».

L'étude préconise des initiatives de l'État pour passer des accords avec les différents partenaires du secteur, opérateurs du tourisme, compagnies aériennes ou collectivités locales afin d'augmenter le nombre des visiteurs pendant toute l'année.

Par ailleurs les hôteliers se sont félicités d'une saison record cet été, qui dépasse 20 millions de touristes, en raison à la fois de la stabilisation économique et politique du pays en crise depuis 2010, mais aussi des violences dans les pays voisins, Turquie, Égypte et Moyen-Orient, qui réoriente les flux vers la Grèce.

«Athènes a été particulièrement favorisé cet été, avec une hausse de plus de 20% du nombre des visiteurs par rapport à l'année dernière, la plus grande augmentation enregistrée à travers le pays», a indiqué à l'AFP, Apostolos Doxiades, vice-président d'une grande compagnie d'hôtels à Athènes et ex-président de la Chambre des hôteliers grecs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer