Recherche Voyage

Un hôtel flottant de 58 chambres sur la Seine

Le premier hôtel flottant français «Off Paris Seine», comprenant 58 chambres... (Photo fournie par Off Paris Seine)

Agrandir

Photo fournie par Off Paris Seine

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Le premier hôtel flottant français «Off Paris Seine», comprenant 58 chambres dont quatre suites, un espace restauration et une petite piscine, ouvre à Paris quai Austerlitz, un projet «unique en son genre», porté en majorité par l'opérateur immobilier Novaxia.

Cet établissement quatre étoiles «unique en son genre» et «atypique», constitué d'une barge de 650 tonnes combinant bois, cuivre, zinc, cuir et verre et reposant sur des flotteurs, est amarré à une distance de 10 mètres du quai Austerlitz. Il comprend 58 chambres de 15 m2 et 4 suites de 30 m2, avec vue sur le quai ou sur la Seine. Les prix affichés devraient s'échelonner entre 150 et 300 euros (217 et 435 $).

Il comprend aussi un espace restauration pouvant accueillir 80 personnes, une piscine de 10 mètres de long sur 2 mètres de large et une terrasse à quai de 400 m2. Les espaces de restauration sont ouverts au public extérieur à l'hôtel, depuis l'ouverture mardi.

«Cette construction 100% française, qui a généré 200 emplois sur 24 mois, va permettre l'emploi de 35 personnes en CDI (10 personnes en cuisine et le reste dans l'hôtel) et participer à promouvoir la destination Paris, dans un contexte particulier pour l'hôtellerie en ce moment», a expliqué à la presse Christophe Sauvage, directeur général et fondateur de Elengencia hotels, qui fait partie des financeurs de ce projet «un peu fou», dit-il.

Le coût de construction du «Off Paris Seine» s'élève à 11 millions d'euros, dont 4,5 millions de fonds propres. Il est financé à 54% par le groupe Novaxia, 20% par Bpifrance, 10% par Citysurfing, 6% par Elegancia Hotels, 9% par des Business Angel et 1% par Euromodules.

Interrogé sur la résistance de l'hôtel flottant face à des crues de la Seine comme Paris en a récemment connues, l'architecte Gérard Ronzatti, a répondu que «la crue de début juin a permis de faire un exercice grandeur nature et confirmer que la barge est totalement adaptée à ce type d'évènement».

«L'idée est née de Gérard Ronzatti, architecte et président de Seine Design, début 2013, souhaitant proposer des solutions pour réinventer les fleuves. On a ensuite créé une structure pour développer un concept, et nous avons participé à un appel à projets de la mairie de Paris, présentant cet hôtel flottant au niveau du quai Austerlitz à Paris», a rappelé Christophe Gallineau, président fondateur de Citysurfing.

«C'est un projet qui n'a pas de précédent, pour lequel nous avons investi sur une concession de 20 ans», a souligné Joachim Azan, président fondateur de Novaxia, évoquant la possibilité que «ce concept pourrait s'étendre à d'autres villes en France ou à l'étranger».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer