Recherche Voyage

La fréquentation touristique continue de reculer en France

Le Mont-Saint-Michel entouré d'eau, pendant la marée haute.... (PHOTO DAMIEN MEYER, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le Mont-Saint-Michel entouré d'eau, pendant la marée haute.

PHOTO DAMIEN MEYER, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
PARIS

La fréquentation touristique des hébergements collectifs français (hôtels, résidence de tourisme, campings) a enregistré entre octobre et décembre 2014 son cinquième trimestre de baisse d'affilée, reculant de 1,2% sur un an, en raison d'une clientèle hexagonale qui se raréfie, a indiqué l'Insee jeudi.

Au cours du trimestre, le nombre de nuitées a particulièrement reculé en novembre, alors qu'elles avaient augmenté en octobre «probablement sous l'effet d'une météo favorable». Un redressement s'est ensuite opéré sur décembre, indique l'Insee.

Néanmoins, sur les trois mois, la fréquentation des hôtels s'est globalement repliée de 1% par rapport à la même période de 2013, après avoir déjà enregistré une baisse de 1,6% lors du trimestre précédent, pénalisé principalement par l'érosion de la clientèle française.

«La poursuite de la classification des hébergements conduit à une modification de la structure du parc qui affecte particulièrement la fréquentation des hôtels non classés (-14,1% en glissement annuel après -10,5% lors du trimestre précédent)», note l'Insee.

En revanche, la fréquentation des hôtels classés progresse, aussi bien pour les catégories économiques (+0,6% pour les 1 et 2 étoiles) que pour les plus haut de gamme (+1,9% sur les 3 étoiles, +1,6% sur les 4 et 5 étoiles), ces dernières bénéficiant d'une progression de la clientèle étrangère (de +2,1% et +2,9%).

Toutes catégories confondues, le taux d'occupation progresse très légèrement, de +0,2 point sur un an, à 55% sur le quatrième trimestre.

À noter que dans l'agglomération parisienne, l'hôtellerie recule de 1,2% sur le trimestre, alors que les autres hébergements collectifs touristiques (AHCT) progressent vivement (+8,5%).

«Cette évolution différenciée se poursuit depuis plus d'un an et semble traduire un report de clientèle, notamment étrangère, de l'hôtellerie traditionnelle vers les résidences de tourisme», souligne l'Insee.

Sur l'ensemble de la France, la baisse de fréquentation dans les AHCT s'est pourtant poursuivie au quatrième trimestre, «mais à un rythme moins marqué (-2,0% après -4,8% au trimestre précédent). Sur ce segment également, le repli est imputable à la clientèle française, tandis que la fréquentation de la clientèle étrangère progresse (+2,4%), note l'Insee.

Le repli est observé dans tous les types d'hébergement, mais particulièrement dans les villages de vacances et maisons familiales (-8,4%).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer