Recherche Voyage

20e anniversaire du pont de Normandie

Avec une portée de 856 mètres, pour une... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Avec une portée de 856 mètres, pour une longueur totale de 2141 mètres avec les viaducs d'accès, le pont de Normandie fut le plus long pont à haubans au monde au moment de son inauguration le 20 janvier 1995, et est classé au 6e rang aujourd'hui.

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
LE HAVRE

Le pont de Normandie, le plus long de France, au-dessus de l'estuaire de la Seine, a eu 20 ans mardi, un anniversaire sans festivités, mais qui sera marqué, vendredi, par une visite du premier ministre Manuel Valls.

Avec une portée de 856 mètres, pour une longueur totale de 2141 mètres avec les viaducs d'accès, il fut le plus long pont à haubans au monde au moment de son inauguration le 20 janvier 1995, et est classé au 6e rang aujourd'hui.

Reliant Honfleur (Calvados) au Havre (Seine-Maritime), dressé au plus près de l'embouchure de la Seine, sur une vaste étendue alluvionnaire, sans ancrage naturel, et dans une zone balayée par des vents allant jusqu'à 180 km/heure, il fut la plus belle prouesse technique française en matière d'ouvrages d'art avant le viaduc de Millau, ouvert en 2004.

Sa construction a duré sept ans. Un millier de salariés de tous les grands du BTP français de l'époque (Bouygues, Campenon-Bernard, Dumez, GTM, Spie Batignolles, Quillery et Sogea) y ont participé.

Il est exploité par la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) du Havre, qui gère aussi, plus en amont, le pont de Tancarville (1959). La concession des deux ouvrages, accordée par l'État, prend fin en 2027.

Il est financé par un péage souvent jugé élevé par les usagers, automobilistes et routiers. Mais selon la CCI, ce péage est indispensable jusqu'à la fin de la concession, car il reste quelque 300 millions d'euros d'emprunts à rembourser.

De prouesse technologique, le pont de Normandie est devenu symbole politique depuis la réforme territoriale, car il relie la Haute et la Basse Normandie, réunifiées dans une seule et même région.

C'est cet aspect qui devrait être mis en avant lors de la visite de Manuel Valls à Honfleur. A cette occasion doivent être signés les contrats de plan État région (CPER) de Haute et Basse Normandie et évoqué le futur premier contrat interrégional Normandie-Ile-de-France pour le développement de la vallée de Seine.

Le président de Haute-Normandie Nicolas Mayer-Rossignol, qui sera la tête de liste du PS aux régionales pour l'ensemble de la Normandie, a estimé dans un communiqué que le 20e anniversaire du pont est «un véritable symbole à quelques jours» de la signature de ces contrats de plan.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer