Recherche Voyage

Ouvertures anticipées de stations de ski dans les Alpes

L'hiver dernier, la France a laissé échapper, au... (PHOTO DIGITAL/THINKSTOCK)

Agrandir

L'hiver dernier, la France a laissé échapper, au profit des États-Unis, sa place de première destination mondiale pour le ski, avec un recul de 4,5% de la fréquentation des pistes tricolores.

PHOTO DIGITAL/THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
GRENOBLE

Cinq stations d'altitude ouvrent une partie de leurs pistes aux skieurs dès le week-end du 22-23 novembre, dans les Alpes, certaines en avance, afin de profiter des récentes chutes de neige.

La station de La Clusaz (Haute-Savoie) a annoncé mercredi matin l'ouverture de la partie la plus élevée de son domaine skiable, qui culmine à 2477 mètres, à tarif réduit. L'ensemble des pistes de la  station du massif des Aravis, près d'Annecy, doit être accessible aux skieurs à compter du 20 décembre.

À Montgenèvre, dans les Hautes-Alpes, les skieurs pourront profiter dès ce week-end de «conditions de neige exceptionnelles sur plus de 900 m de dénivelé», selon un communiqué de la station. Le domaine d'altitude de la station située à la frontière italienne sera ensuite ouvert en continu à partir du 29 novembre.

Autre station en avance sur son calendrier, l'Alpe d'Huez (Isère) ouvre huit pistes sur son domaine skiable d'altitude et son glacier, qui ont bénéficié des «importantes chutes de neige de ces derniers jours», selon un communiqué. La station de l'Oisans, qui devait ouvrir le 6 décembre, fait état de 15 cm de neige en station (1860 mètres) et 1,50 m au sommet du domaine skiable (3300 mètres).

Val Thorens (Savoie), plus haute station d'Europe (2300 mètres), qui se targue de donner «le coup d'envoi des sports d'hiver en France» ne sera donc pas seule cette année. Comme prévu de longue date, elle ouvrira 15 pistes dès samedi soit 20% de son domaine skiable. «Le manteau neigeux est de 40 cm à 2300 mètres et 60 cm à 3200 mètres d'altitude», avance la station dans un communiqué.

Enfin, à Tignes, dont le glacier est accessible aux skieurs depuis le 4 octobre, la piste double M ouvrira samedi soit «1400 m de dénivelée à dévaler sans modération», selon une porte-parole.

Aucune ouverture de station n'a en revanche été annoncée dans les Vosges, le Jura, le Massif central ou les Pyrénées, faute de neige.

«Seule la station des Angles (Pyrénées-Orientales) était prévue à l'ouverture ce samedi, mais la température douce compromet celle-ci», a indiqué à l'AFP le directeur de la Confédération pyrénéenne du tourisme, Jean Canal.

L'hiver dernier, la France a laissé échapper, au profit des États-Unis, sa place de première destination mondiale pour le ski, avec un recul de 4,5% de la fréquentation des pistes tricolores.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer