Recherche Voyage

Bordeaux: hôtel à la new-yorkaise au coeur de la ville

Toutes les pièces de la Maison Bord'eaux sont... (Photo Karyne Duplessis-Piché, collaboration spéciale)

Agrandir

Toutes les pièces de la Maison Bord'eaux sont peintes de couleurs vives. Comme décor, des créations d'art moderne originales sont agencées avec des objets anciens.

Photo Karyne Duplessis-Piché, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis-Piché

Collaboration spéciale

La Presse

Pierre Lurton est surtout connu pour ses vins. L'homme d'affaires bordelais est à la tête des célèbres Château Yquem et Château Cheval blanc, il possède le Château Marjosse et dirige des domaines en Argentine et en Afrique du Sud. Ce que l'on sait moins, c'est que M. Lurton exploite aussi un petit hôtel au coeur de Bordeaux dont le style vaut le détour.

Toutes les pièces de la Maison Bord'eaux sont peintes de couleurs vives. Comme décor, des créations d'art moderne originales sont agencées avec des objets anciens. Le design de l'endroit est si unique que l'on se croirait davantage dans un hôtel-boutique de New York que sur les rives de la Garonne. Le secret de ce style particulier? La décoratrice Brigitte Lurton.

Comme tous les autres membres de cette réputée famille du monde vinicole, Brigitte Lurton travaille dans le vin. En 2003, elle a voulu démarrer un projet différent: une chambre d'hôte. Elle a alors découvert un ancien relais de la poste du XVIIIe siècle, situé à quelques minutes du centre de Bordeaux.

La transformation du lieu est si bien réussie que lorsqu'elle a voulu vendre cinq ans plus tard, son cousin Pierre Lurton a été charmé à son tour.

«C'est un endroit chaleureux, dit-il. On est au coeur de Bordeaux, mais c'est silencieux. Le style du jardin nous transporte en Toscane. C'est un autre monde.»

L'homme d'affaires a depuis investi plusieurs milliers d'euros en rénovations. Il a notamment ajouté sept chambres afin de transformer l'établissement en hôtel. Il a cependant conservé l'accueil personnalisé, typique des chambres d'hôte et le décor mis en place par sa cousine.

«Je m'inspire des hôtels que je visite pour donner à cet endroit la qualité de vie que j'aime, explique M. Lurton. Je veux une atmosphère qui ressemble à une pension de famille, mais avec la tranquillité et l'intimité des grands hôtels.»

La Maison Bord'eaux comprend 14 chambres, dont 5 ont une terrasse. Verres à vin, cafetière et petite collation, on a pensé à tout. Les salles de bains sont confortables et rénovées.

Au rez-de-chaussée, le salon s'ouvre sur un grand jardin où le petit-déjeuner est servi durant la belle saison. À cet endroit, impossible de ne pas remarquer la tête de cheval sculptée sur un des murs extérieurs. Celle-ci rappelle que cette section du bâtiment était autrefois une écurie.

La localisation de la Maison est aussi très enviable. La place de la Bourse, sur les quais de Bordeaux, se situe à moins de 15 minutes à pied. Le jardin public se trouve encore plus près, soit à moins de cinq minutes de marche. Les férus d'histoire seront quant à eux ravis de découvrir, en face de l'hôtel, l'un des rares vestiges romains de la ville, le Palais Gallien.

Pierre Lurton rêve maintenant d'ajouter une autre vocation à son hôtel. Il souhaite bientôt transformer la cuisine en bar à vin où il animera des soirées de dégustation.

Tarif haute saison: entre 120 et 225 euros (164-308$ CAN), occupation double

Comme à l'hôtel, le petit-déjeuner n'est pas inclus. 15 euros/personne

Il y a possibilité d'avoir une place de stationnement au coût de 15 euros.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer