Recherche Voyage

Un petit palace à Málaga

Les animaux sont admis dans quelques chambres pour ceux... (Photo fournie par Le Petit palace hôtel)

Agrandir

Les animaux sont admis dans quelques chambres pour ceux qui ne peuvent voyager sans toutou.

Photo fournie par Le Petit palace hôtel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La situation a bien changé à Málaga depuis 30 ans, quand on comptait les hôtels de la ville sur les doigts d'une seule main. On y recense maintenant quelque 300 établissements touristiques, qui affichent un taux d'occupation parmi les plus élevés d'Espagne (76,7 % en 2016).

Situé dans un édifice patrimonial, l'hôtel Petit Palace... (Photo fournie par le Petit Palace Hôtel) - image 1.0

Agrandir

Situé dans un édifice patrimonial, l'hôtel Petit Palace compte sur un personnel dévoué et qualifié.

Photo fournie par le Petit Palace Hôtel

Il faut dire que la ville a mis les bouchées doubles pour attirer les touristes et les convaincre que la plage n'est pas le seul intérêt de la région, multipliant les nouveaux musées et piétonnisant quelque 11 hectares en plein centre-ville. Un hôtel avec un accès direct à la plage n'est donc plus la condition sine qua non des touristes qui la visitent : on cherche plutôt à se loger dans la ville pour profiter de tous ses attraits culturels.

Dans le lot d'hôtels urbains qui ont fleuri dans la ville, le Petit Palace retient l'attention et séduit les touristes avec son emplacement idéal, en plein coeur du secteur piéton et à quelques enjambées à peine de la jolie rue Larios, bordée de boutiques, et à quelques minutes de marche du port et de la plupart des musées.

On y démontre un souci marqué pour les familles : situé dans un édifice patrimonial, l'hôtel Petit Palace compte 66 chambres, dont certaines peuvent accueillir jusqu'à cinq personnes. On prête des lits parcs et des poussettes, il y a des chaises hautes et de la vaisselle incassable dans la salle du petit-déjeuner. Avec les adolescents, on appréciera la possibilité d'emprunter des vélos sans frais et l'accès gratuit à l'internet.

Dans la même veine, le personnel se montre très attentif aux questions et aux besoins des clients. On propose d'ailleurs quelques chambres où sont admis les animaux, pour ceux qui ne peuvent voyager sans toutou.

Le petit-déjeuner doit être payé en supplément, environ 10 euros par personne, mais il est copieux et varié, avec beaucoup de fruits frais, des jus, des viandes et poissons fumés. De quoi tenir amplement jusqu'au lunch que l'on ne prend jamais, ici, avant 14 h.

La vue est splendide sur la cathédrale depuis certaines chambres : il faudra composer avec le son des cloches, mais l'hôtel est en contrepartie très calme, situé sur une rue piétonne épargnée par le bruit de la circulation automobile. C'est d'ailleurs avec plaisir qu'on ira manger à pied, le soir, dans l'un des nombreux bars à tapas du coin, profitant ainsi pleinement des charmes d'une ville qui n'en manque pas.

«Notre verdict

Prix : pour une nuitée en janvier, 77 euros. Pour une nuit le 20 juillet, en réservant maintenant, 120 euros (sans le petit-déjeuner).

Situation : dans le centre-ville piéton, à quelques mètres de l'incontournable artère commerciale Larios

Services : internet gratuit, petit-déjeuner buffet, prêt de vélo gratuit, chaises hautes et lits pour enfants, animaux acceptés, journaux.

On aime : la propreté des lieux, la localisation centrale, la luminosité des chambres, les attentions portées aux enfants

On aime moins : situé dans une rue piétonne, il n'est pas directement accessible en voiture (les taxis peuvent s'en approcher à 1-2 minutes de marche)

Un endroit à recommander pour : les familles et les couples.»


Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer