Recherche Voyage

Une tempête détruit «la plus grande collection» de calamars géants au monde

Un calamar géant. L'un des spécimens perdus dans la tempête... (Photo KOJI SASAHARA, Archives PC)

Agrandir

Un calamar géant. L'un des spécimens perdus dans la tempête au Centre du Calamar Géant situé dans le port de Luarca en Espagne mesurait près de 14 mètres de long.

Photo KOJI SASAHARA, Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
MADRID

Les énormes vagues qui ont frappé dimanche le littoral du nord de l'Espagne ont causé de nombreux dégâts matériels, dont la destruction de «la plus grande exposition de calamars géants» du monde, ont annoncé ses responsables.

«La tempête a complètement détruit le rez-de-chaussée et le premier étage», a expliqué à l'AFP Luis Laria, directeur du Centre du Calamar Géant situé dans le port de Luarca, dans les Asturies.

«Quatre exemplaires parmi les plus emblématiques ont disparu» sur les 14 que comptait le centre, soit «la plus grande exposition existant dans le monde» dédiée au calamar géant, a-t-il ajouté.

L'un des spécimens perdus mesurait près de 14 mètres de long.

Derrière lui résonnait le bruit des travaux de «déblaiements pour tenter de sortir les calamars géants qui sont sous tous les décombres de ce désastre», expliquait-il par téléphone.

«Nous pourrions récupérer l'exposition permanente, mais les dégâts aussi bien sur l'infrastructure que sur le musée sont considérables», ajoutait-il, estimant les dégâts à quelque deux millions d'euros.

Le centre est dédié exclusivement à l'étude de l'Architeuthis dux, «le calamar que décrivait Jules Verne dans 20 000 lieues sous les mers», a précisé Luis Laria.

«Nous parlons de dégâts non seulement économiques, mais aussi émotionnels, car il s'agit de 20 ans de travail», témoignait-il.

Des vagues géantes de plus de 10 mètres de haut se sont abattues dimanche sur le littoral du nord de l'Espagne, causant de nombreux dégâts.

Les services de secours recherchaient toujours lundi le corps d'un adolescent emporté la veille par une vague en Galice.

Au Pays Basque, des torrents d'eau de mer ont envahi les rues de la ville touristique de Saint-Sébastien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer