Recherche Voyage

48 heures à Sofia

Le mont Vitosha culmine à presque 2300 m.... (Photo Louis-Samuel Perron, La Presse)

Agrandir

Le mont Vitosha culmine à presque 2300 m. La vue sur Sofia y est impressionnante.

Photo Louis-Samuel Perron, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sofia) Depuis que la Bulgarie s'est jointe à l'Union européenne en 2007, Sofia s'est métamorphosé en véritable capitale européenne, dynamique et cosmopolite. Surplombée par le majestueux mont Vitosha, la ville recèle de nombreux trésors insoupçonnés avec sa grande mosquée, sa célèbre cathédrale et ses «Champs-Élysées».

La cathédrale Alexandre-Nevski a été construite à la... (Photo Louis-Samuel Perron, La Presse) - image 1.0

Agrandir

La cathédrale Alexandre-Nevski a été construite à la fin du XIXe siècle.

Photo Louis-Samuel Perron, La Presse

La rotonde Saint-Georges est cachés dans la cour... (Photo Louis-Samuel Perron, La Presse) - image 1.1

Agrandir

La rotonde Saint-Georges est cachés dans la cour intérieure de la résidence du président de la République de Bulgarie.

Photo Louis-Samuel Perron, La Presse

Jour 1

9h

Place de l'Indépendance

Le centre-ville de Sofia n'est pas très étendu et se découvre agréablement à pied. Tout au bout du boulevard Vitosha, avenue emblématique de la capitale, s'élève la cathédrale Sveta Nedelya, typiquement byzantine. Pour la petite histoire, les communistes l'avaient fait exploser dans un attentat raté contre le tsar de l'époque. Au milieu de la place de l'Indépendance, une autre église, minuscule, est cernée par le trafic routier. Le large boulevard mène au «triangle» du pouvoir bulgare, installé dans des bâtiments staliniens monumentaux. C'est dans la cour intérieure de l'un d'eux que se cache le plus ancien monument de la capitale: l'improbable rotonde Saint-Georges, construite sur des ruines romaines.

11h

Carrefour de la tolérance

La Bulgarie est restée une province de l'Empire ottoman pendant cinq siècles. Malgré tout, les grandes religions se sont côtoyées ici plutôt pacifiquement, comme le montre le «carrefour de la tolérance». Non loin de la cathédrale, il comprend la mosquée des Bains, l'une des plus vieilles d'Europe (elle se visite hors des périodes de prière, mais les femmes doivent porter un châle). Derrière le marché Central, il ne faut pas manquer ensuite l'énorme synagogue à l'architecture néo-mauresque, dont le dôme culmine à 30 m. On prend ensuite une pause bien méritée dans le parc des Bains, où se trouve l'une des sources d'eau chaude de la capitale.

13h

Marché des Femmes

En s'éloignant du centre-ville, vers le nord, on découvre avec plaisir de jolies rues arborées que fréquentent les Sofiotes. Puis, on arrive au marché des Femmes, très animé à toute heure du jour. Comme son nom l'indique, la majorité des commerçantes sont des femmes. Tomates, olives, melons d'eau, etc.: on y déguste une panoplie de fruits et de légumes frais, ainsi que d'excellents fromages. Idéal pour un repas léger.

Rue Stefan-Stambolov

15h

La cathédrale Alexandre-Nevski

La cathédrale Alexandre-Nevski demeure l'attraction incontournable de la capitale bulgare. Le monument phare de Sofia a été construit à la fin du XIXe siècle pour souligner la conquête des Russes qui ont délogé les Ottomans. Son dôme gigantesque brille grâce aux 8 kg d'or qui le recouvrent! Ses mosaïques intérieures et son architecture hors du commun valent le détour. Mais il ne faut pas négliger de visiter le véritable symbole de la ville: la vénérable et austère église Sainte-Sophie qui fait face à la cathédrale. Érigée au VIe siècle, Sofia lui doit son nom.

Place Alexandre-Nevski

19h

Souper traditionnel

La façade de ce restaurant traditionnel bulgare attire immédiatement l'attention. Un petit chariot transformé en oeuvre d'art est encastré au-dessus de la porte d'entrée. Le décor intérieur ressemble à une taverne d'un autre siècle avec des bancs sculptés à la main. Une large sélection de repas contentera tous les appétits. Les grillades d'agneau, entre autres, sont un véritable délice! Et comme partout en Bulgarie, les salades ont une place de choix au menu. La sélection de vins bulgares est également importante. Il faut savoir que la Bulgarie est l'un des plus grands producteurs de vins de la planète.

Restaurant Hadjidraganovite

75, rue Kozloduy

kashtite.com/en

Jour 2

10h

Église Boyana, trésor de l'UNESCO

À quelques kilomètres au sud de Sofia, au pied du mont Vitosha, se cache dans la forêt un trésor du patrimoine mondial de l'UNESCO: l'église Boyana. Une course en taxi ne coûtera que quelques dollars à partir du centre-ville. Le bâtiment comme tel n'a rien d'exceptionnel, sinon la minuscule porte d'origine trouée de balles. Mais à l'intérieur, d'époustouflantes fresques du XIIIe siècle nous impressionnent au premier coup d'oeil. Il s'agit de «l'une des plus importantes collections de peintures médiévales», selon l'UNESCO. Notons que l'attente peut être longue pour visiter l'église, qui n'accueille qu'une poignée de visiteurs à la fois.

1-3, rue Boyansko Ezero

13h

Mont Vitosha

Poumon de la capitale, le parc naturel Vitosha, dont le sommet culmine à 2270 m, vaut assurément le détour, et pas seulement pour les randonneurs expérimentés. Du centre-ville ou de l'église Boyana, le trajet en taxi prend de 15 à 25 minutes jusqu'à la télécabine Simeonovo. (Évitez la télécabine Dragalevci, non loin.) La montée d'une trentaine de minutes vous mènera jusqu'au départ des sentiers. Une randonnée de 1h30 min - que font de nombreuses familles - permet d'atteindre le magnifique sommet, aux allures de steppes. De là, on peut voir toute la ville, dont le dôme doré de la cathédrale Alexandre-Nevski! Pour les affamés, des collations sont vendues à l'arrivée du télésiège, mais aucun véritable repas.

Rue 197

18h

Cuisine authentique

Dans une rue légèrement excentrée du centre-ville, la jolie terrasse et la décoration typiquement bulgare de ce restaurant attirent l'oeil du passant. Difficile de créer une meilleure atmosphère pour déguster un plat traditionnel accompagné d'un verre de rakia, cette eau-de-vie typique du pays. Comme partout en Bulgarie, le menu donne le tournis tellement il propose de variantes de chaque plat. Les recettes de monastère à base d'agneau, de veau ou de lapin sont les spécialités. Avis aux amateurs de pain, on vous apportera sur demande une miche avec une montagne de cumin!

Manastirska magernitsa

67, rue Han Asparuh

21h

La vie nocturne du boulevard Vitosha

Avec ses boutiques, ses restaurants et ses terrasses, le boulevard Vitosha, piétonnier, est le paradis du marcheur urbain. Déjà très fréquenté le jour, il s'anime comme jamais le soir venu. Pour déguster une Zagorka ou une Kamenitza, deux bières bulgares, les terrasses bondées et les bars à l'ambiance festive ne manquent pas. Le resto-bar Raffy, fraîchement rénové, propose toute une gamme de bières et de cocktails, en plus d'une bonne carte de desserts pour les gourmands!

Raffy

18, boulevard Vitosha

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer