Recherche Voyage

L'Europe est-elle toujours aussi sûre?

À Bruxelles, les cafés de la Grand-Place, lieux... (PHOTO CHARLES PLATIAU, REUTERS)

Agrandir

À Bruxelles, les cafés de la Grand-Place, lieux habituellement très fréquentés, sont délaissés par les touristes depuis les attentats survenus en Belgique.

PHOTO CHARLES PLATIAU, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

« La sécurité est renforcée partout, alors pourquoi avoir peur ? » Voilà ce que répond d'emblée Nadine Droulans, directrice du bureau québécois de Wallonie-Bruxelles Tourisme, quand on lui demande si les voyageurs devraient hésiter avant de visiter l'Europe à la suite des attentats de Paris et de Bruxelles.

Et si l'on se rend sur le Vieux Continent, ne vaudrait-il pas mieux privilégier la campagne au détriment des grandes villes et monter à bord d'un taxi plutôt que d'utiliser les transports en commun, qui ont été visés par les terroristes ? Non, ajoute-t-elle. « Les terroristes, ils jouent sur la peur. Si on a peur, on reste dans sa chambre. »

Michel Archambault, professeur émérite de l'UQAM spécialisé en tourisme, partage cet avis. « Oui, l'Europe en général est encore sécuritaire, affirme-t-il. Sur le plan moral, il faut que l'on maintienne nos habitudes [de voyage]. »

Pour rassurer les gens, « les gouvernements doivent faire savoir qu'ils ont mis en place des mesures », ajoute M. Archambault, qui rappelle du même souffle que l'offre de sièges vers l'Europe est particulièrement grande pour l'été 2016 avec des vols au départ de Montréal à destination de l'Islande, l'Écosse, la France, la Belgique...

L'Europe compte une grande diversité de pays, rappelle-t-il. Il cite en exemple les pays scandinaves qui ont la réputation d'être des endroits sûrs. Dans la foulée des attentats, « peut-être que la Belgique va un peu souffrir », admet-il.

À preuve, l'Agence France-Presse rapportait cette semaine que la vie est loin d'avoir repris son cours à Bruxelles. La Grand-Place, habituellement très fréquentée, est déserte, et les hôtels qui ont toujours loué leurs chambres rapidement sont loin d'afficher complet. 

« Mais les gens qui voyagent beaucoup ont tendance à ne pas remettre leur séjour, croit tout de même M. Archambault. Le facteur de résilience en tourisme est très fort. »

Du côté du ministère des Affaires étrangères, aucun avertissement n'a été émis concernant la France, la Belgique ou la Turquie. Le site du Ministère invite tout de même les gens à « faire preuve d'une grande prudence ».

Pour la Belgique, par exemple, le Ministère rappelle ainsi sur son site internet qu'il existe une menace terroriste et que celle-ci pourrait frapper dans des « lieux d'attractions touristiques, des restaurants, des bars, des cafés, des centres commerciaux, des marchés... ».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer