Recherche Voyage

Week-end rétro à Lake George

Une bonne partie du décor à Lake George... (PHOTO MELISSA MAYA FALKENBERG)

Agrandir

Une bonne partie du décor à Lake George semble avoir été figée dans le temps.

PHOTO MELISSA MAYA FALKENBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Melissa Maya Falkenberg

collaboration spéciale

La Presse

(Lake George) Au cours des prochaines semaines, notre collaboratrice Melissa Maya Falkenberg vous présentera des road trips étonnants et accessibles. Née d'une mère agent de voyages et d'un père maître en Westfalia, cette roadtripeuse professionnelle s'impose une clause pour cette série : les fugues doivent pouvoir se réaliser en un week-end. Cette semaine : Lake George, dans l'État de New York.

Notre fascination pour New York City est si grande qu'on en oublie souvent l'État lui-même, un New York sans C, mais tout vert forêt, agricole et gardien de charmants villages encore plus près d'ici. Si près que, dans le village de Lake George, situé à seulement trois heures de Montréal, on nous consacre l'artère la plus divertissante: Canada Street.

Direction 87 Sud, sortie bourgade du mini-putt et autres jeux vintages.

Monstres et arcades

Destination autrefois prisée pour les vacances d'été en famille, Lake George évoque pour plusieurs la nostalgie. Le kitsch aussi, une bonne partie du décor semblant avoir été figé dans le temps. Depuis le début des années 70, les touristes se plaisent à se faire photographier avec Frankenstein devant la Maison de Frankenstein, le premier musée de cire de Lake George. Quelques pas plus loin, plus mystérieuse encore, la maison hantée officielle. Nous étions là, en plein coeur de ce village cinématographique pour nos noces de papier, et nous avons pensé: un jour, il faudra revenir avec les p'tits pour l'Halloween...

Prenez note que plusieurs attractions de Canada Street hiberneront à partir du 1er novembre, jusqu'au réveil des monstres au printemps.

Au cours des prochaines semaines, notre... (PHOTO MELISSA MAYA FALKENBERG) - image 2.0

Agrandir

PHOTO MELISSA MAYA FALKENBERG

Oasis pour les enfants et les retraités, Lake George est aussi un lieu de passage pour les motocyclistes. Americade, son événement réputé, rassemble les passionnés de moto au début du mois de juin et est suivi de près par le mythique Motorcycle Week de Laconia, au New Hampshire qui, depuis 1916, attire des centaines de milliers de motocyclistes de l'Amérique du Nord...

«Avec Niagara, Lake George est LA place où tu peux trouver, à moins de six heures de Montréal, l'arcade vidéo classique, les vieilles machines à boule et les jeux comme Tape le crocodile», explique Félix Charest, un Québécois qui a fait la route jusqu'à Lake George pour ce gros bonheur pas cher. Un billet de 20$ peut te faire jouer longtemps, très longtemps... jusqu'à choisir un prix au magasin de goodies.

Entendu dans Canada Street: «On ne part pas d'ici sans avoir mangé un funnel cake

Rappelant la pâtisserie espagnole churro, le funnel cake se distingue avec sa forme de serpentin. Ce populaire beignet - roi dans les fêtes foraines américaines - était à l'origine façonné avec un entonnoir. La méthode de fabrication a changé, mais les ingrédients restent les mêmes: farine, oeufs, lait, huile végétale, sucre et sucre à glacer. Portion recommandée: une pendant la fin de semaine.

Oasis pour les enfants et les retraités, Lake... (PHOTO MELISSA MAYA FALKENBERG) - image 3.0

Agrandir

Oasis pour les enfants et les retraités, Lake George est aussi un lieu de passage pour les motocyclistes.

PHOTO MELISSA MAYA FALKENBERG

La reine des lacs

Surnommé «The Queen of American Lakes», le lac George aurait été noté dans le carnet de Samuel de Champlain en 1609, sans toutefois que ce dernier lui décerne un nom. Cette voie importante vers l'immensité sauvage des montagnes Adirondacks, d'une étendue de plus de 50 km et s'écoulant vers le lac Champlain, c'est un paradis pour les amateurs de plein air.

Si certains aventureux garderont du lac George le souvenir du silence des bois, ce qui nous restera plutôt en tête, ce sont les jolies mélodies du Minne-Ha-Ha, l'un des derniers bateaux à roues à aubes encore en fonction en Amérique.

Entre chaque croisière, on entend, partout à la marina, la musique de son «steam calliope», un instrument qui produit des sons en envoyant de la vapeur dans ses sifflets.

Embarquez, on part, vous vous croirez au cirque.

À ÉCOUTER SUR LA ROUTE

À l'aller

You Can Get Him - Frankenstein, The Castle Kings (1961)

Délirantes paroles d'un homme qui demande à Frankenstein de sauver sa bien-aimée des loups-garous et de Dracula. Bonheur doo-wop et sourires assurés.

Au retour

Motel, Lisa LeBlanc (2012)

«La femme au comptoir a les cheveux crêpés jusqu'au ciel, j'pense que sa hairdo est plus vieille que le motel [...]»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer