Recherche Voyage

Road trip en Californie: lieux enjôleurs où couper le moteur

Le phare de Point Reyes.... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE)

Agrandir

Le phare de Point Reyes.

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(CALIFORNIE) Il faut s'attendre à claquer la portière assez souvent, tant les arrêts-clés pullulent au gré de la route 1. En voici quelques-uns.

Point Reyes

Ce sanctuaire de biodiversité, aux portes septentrionales de San Francisco, contraste avec l'agitation urbaine voisine. On se permet une infidélité à la route 1 pour suivre le boulevard Sir Francis Drake, exhibant une plage longue de plusieurs kilomètres, ponctuée par un phare renommé, semblant marquer le bout du monde.

San Francisco

Est-ce encore nécessaire de présenter «Frisco» et son éclectisme culturel et social? Suivre la route 1 vous épargne le bourbier routier de la vieille ville, et vous fait transiter plutôt par le verdoyant Golden Gate Park. Un bon plan pour apprécier la silhouette de la cité: faire étape à Sausalito, charmante petite ville à l'embouchure du pont du Golden Gate, parée de maisonnettes avançant sur l'eau ou perchées sur les versants des collines.

Le parc d'attractions de Santa Cruz.... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Le parc d'attractions de Santa Cruz.

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE

Santa Cruz

Étape atypique, Santa Cruz fait figure de curiosité divertissante. Un grand parc d'attractions érigé tout le long de la plage, le Beach Boardwalk, propose des manèges en tout genre. Pas de droit d'admission générale, on paye à la pièce pour les tours de manège. Si le temps le permet, ne pas manquer de se rendre au bout de la jetée. Sous les pontons, on découvre de drôles d'invités: des loups de mer piquant un somme.

17 Mile Drive et Carmel-By-The-Sea

Juste après Monterey, l'étroite route du 17 Mile Drive, un grand classique, vous conduit à travers une haie d'honneur de cyprès, le long de points de vue côtiers charmeurs (comme «The Lone Cypress», juché sur son rocher). Une fois passé le célèbre terrain de golf de Pebble Beach, on débouche sur Carmel-By-The-Sea, ville bucolique agrémentée de maisons huppées à l'architecture parfois fantaisiste. Foyer d'artistes, ayant eu Clint Eastwood comme maire, Carmel abrite également une maison très particulière, Tor House, construite par le poète Robinson Jeffers lui-même, au moyen de pierres récupérées dans la baie.

Il faut s'attendre à claquer la portière... (Photo Sylvain Sarrazin, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Photo Sylvain Sarrazin, La Presse

Big Sur

Cette longue frange littorale à couper le souffle constitue la pièce maîtresse de la route 1. On peut s'arrêter tout simplement dans les nombreux recoins aménagés sur le bas-côté, pour croquer des photographies spectaculaires ou observer les falaises, vertigineuses et acérées. Aux abords du pont Bixby, on jouit d'un point de vue classique mêlant eaux turquoise et montagnes massives. Des petits accès vous mènent aux plages (Pfeiffer State Beach) ou au restaurant Nepenthe, qui offre un coup d'oeil panoramique et une carte des vins californiens impressionnantes. Dommage que la qualité des repas le soit beaucoup moins.

nepenthebigsur.com

Hearst Castle

Tout en haut d'une colline bordant la route 1, peu avant San Simeon, domine une demeure où s'est exprimée une sorte de folie des grandeurs. Ce lieu, c'est Hearst Castle, érigé par un magnat de la presse entre 1919 et 1947. Dotée d'une centaine de pièces, où se mêlent des influences architecturales antiques et européennes, la bâtisse herculéenne accueille des oeuvres d'art des quatre coins de la planète et des jardins luxuriants. L'opulence à son paroxysme ! Aujourd'hui, la demeure est gérée par les pouvoirs publics et quatre visites guidées y sont offertes.

hearstcastle.org

Il faut s'attendre à claquer la... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, ARCHIVES LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, ARCHIVES LA PRESSE

La vallée de Santa Ynez

Napa et Sonoma ne sont plus à présenter. Mais connaissez-vous la vallée de Santa Ynez? Au prix d'un léger détour d'une trentaine de kilomètres, passant par Los Olivos, on s'enfonce dans les vignobles pour déguster des blancs et des rouges qui tiennent la route (avec chardonnay, sauvignon blanc et cabernet-sauvignon à l'honneur). Le premier et plus vaste domaine sur la route, Firestone, offre des dégustations de cinq vins pour 10$ ou 15$.

firestonewine.com

Il va sans dire que le conducteur du véhicule limitera ses consommations ou fera usage du crachoir.

Santa Barbara... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

Santa Barbara

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE

Santa Barbara

Un arrêt qui a tout pour séduire: une localisation parfaite entre mer et montagne, une taille moyenne qui permet de respirer tout en profitant des animations, une grande plage familiale aux eaux tranquilles, une avenue colorée et gourmande (State Street), une architecture hispano-mauresque surprenante...

Avec son véhicule, il est possible de grimper dans les hauteurs pour apprécier l'ensemble de l'oeuvre avant de foncer vers la baie. L'endroit idéal pour digérer les centaines de milles avalés sur la route!

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • En <i>West</i> sur la côte Ouest

    États-Unis

    En West sur la côte Ouest

    Au rang des reines du road trip trône l'aride route 66, asséchant les gosiers... mais aussi la généreuse route 1, qui vous baigne dans toute... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer