Recherche Voyage

Observatoire du World Trade Center: des vues spectaculaires de New York

Les visiteurs qui entreront dans l'Observatoire One World... (Photo MIKE SEGAR, Reuters)

Agrandir

Les visiteurs qui entreront dans l'Observatoire One World - son nom officiel - seront confrontés à un équilibre délicat entre le passé et l'avenir.

Photo MIKE SEGAR, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Verena Dobnik
Associated Press
New York

Du haut de la tour One World Trade Center, le plus haut édifice des États-Unis, on semble effectivement «voir à tout jamais».

Du haut de la tour One World Trade... (Photo MIKE SEGAR, Reuters) - image 1.0

Agrandir

Photo MIKE SEGAR, Reuters

Ces mots gravés («See Forever») sont la devise du nouvel observatoire qui ouvrira le 29 mai, offrant des vues panoramiques spectaculaires qui permettent de voir bien au-delà de 80 kilomètres, dépassant ainsi de loin l'horizon de Manhattan et la statue de la Liberté.

Mais même lorsque l'édifice de 521 mètres disparaît dans les nuages, de nombreux vidéos hautement technologiques prennent la relève, tout comme des présentations multimédias qui reflètent l'espoir et l'optimisme d'un édifice et d'une ville qui s'élèvent sur les ruines de la pire attaque terroriste commise sur le territoire des États-Unis.

«Cela nous rappelle qui faut aller de l'avant», a déclaré David Checketts, président-directeur général de Legends, qui gère l'observatoire de 86 millions $ US posé sur le gratte-ciel de 104 étages.

«Le World Trade Center s'est fait jeter par terre, mais nous l'avons remonté et reconstruit», a-t-il dit.

Les visiteurs qui entreront dans l'Observatoire One World - son nom officiel - seront confrontés à un équilibre délicat entre le passé et l'avenir, avec seulement quelques brèves références aux tours jumelles qui ont été détruites par deux avions détournés par des terroristes le 11 septembre 2001, tuant plus de 2700 personnes.

Juste en haut de la porte d'entrée située sur la rue, se trouve un écran vidéo où l'on peut voir les visages des hommes et des femmes qui ont travaillé pour ériger la gigantesque tour brillante: ils apparaissent dans un tunnel dentelé qui reproduit le socle rocheux où a été bâtie la tour, leurs voix enregistrées exprimant à la fois la douleur et la fierté.

Et lors du voyage en ascenseur, qui mène en haut de la tour presque à la vitesse de l'éclair - à peine 48 secondes -, un panorama tridimensionnel montre 515 ans d'histoire sur la péninsule de Manhattan, les tours jumelles n'apparaissant que pendant quelques secondes à la fin, avant de se dissoudre hors de la vue.

Sortant de l'ascenseur, les visiteurs sont accueillis par des panneaux de visualisation qui montrent des vues à vol d'oiseau en trois dimensions de la métropole. Et puis, ils se lèvent pour révéler New York dans toute sa splendeur.

M. Checketts s'attend à recevoir de trois à quatre millions de visiteurs par année.

Il croit que l'importance symbolique de l'édifice fera de la visite de l'observatoire une expérience des plus spéciales.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer