Recherche Voyage

Direction Floride: un guide routier inusité

Douze jours pour parcourir la route que le commun des mortels fait d'ordinaire... (Photo: Stéphanie Morin, La Presse)

Agrandir

Photo: Stéphanie Morin, La Presse

la liste:7838:liste;la boite:1367794:box

En photos

Douze jours pour parcourir la route que le commun des mortels fait d'ordinaire en deux ou trois jours: celle entre Montréal et la Floride. Le trajet? Simplissime: les routes 87, 287 et 95. Trois routes d'une platitude infinie... mais recommandées le plus souvent par CAA-Québec. Douze jours (et 3016 km au compteur), c'est ce qu'il fallait pour dégoter les restos typiques, les bouis-bouis sympathiques, les motels rétro ou les musées rigolos cachés le long du parcours. Cachés, peut-être, mais jamais à plus de 20 minutes de l'autoroute. Présentation de ces adresses qui méritent amplement qu'on fasse le détour...

>>>Voyez toutes les photos de la Floride

NEW YORK

Bread Alone

Sortie 20 (à 15km de l'autoroute 87)

Le meilleur pain des États-Unis. Ou pas loin. Ce n'est pas moi qui le dis, mais le magazine spécialisé Dessert Professional qui a inclus cette boulangerie artisanale des Catskills dans son palmarès des 10 meilleures au pays en 2010. Vrai, les pains qui s'alignent dans le comptoir font saliver: multigrains, au levain, aux raisins et aux noix... Au total, on cuit sur place 23 sortes de pain, mais aussi des muffins, des croissants, des pâtisseries. Tous son bios, plusieurs font la part belle aux produits locaux. Et les sandwichs préparés sur demande sont à l'avenant... Trois comptoirs-cafés: à Woodstock, Boiceville et Rhinebeck.

> 22, Mill Hill Road, Woodstock, www.breadalone.com

Kate's Lazy Meadow

Sortie 19 (à 28km de l'autoroute 87)

Kate Pierson, la chanteuse des B-52s (Love Shack, Baby!), s'est recyclée en hôtelière, version psychédélique. Elle a mis deux ans à transformer un vieux motel décrépi des Catskills en motel trendy. Sous sa supervision, les murs ont été repeints de couleurs vives, couverts de tapisseries vintage ou décorés de tableaux kitsch (dans la mienne: un hologramme 3D d'une scène du Petit Chaperon rouge!) Les salles de bains? Plus colorées qu'une boîte de Smarties... Bref, un vrai musée des années 50, très fréquenté par la faune branchée new-yorkaise. L'été, les chambres et les authentiques roulottes Airstream (oui, oui) sont réservées des semaines à l'avance. Une popularité qui explique peut-être les prix élevés: autour de 200$ pour la chambre la moins chère. Petit-déjeuner non compris, mais plusieurs unités comptent des coins-cuisine.

> 5191, route 28, Mt. Tremper, www.lazymeadow.com

Emerson Country Store

Sortie 19 (à 30km de l'autoroute 87)

À trois minutes du Lazy Meadows, cette chic boutique-cadeau où s'alignent les petits pots (de confitures, de gelées ou de produits de beauté), les antiquités et les accessoires de déco cache une excentricité: le plus gros kaléidoscope du monde. Pour 5$, on peut assister à une projection son et image dans le dôme d'une espèce de grand silo. En haut, d'immenses lamelles de verre reproduisent l'effet kaléidoscopique. Ça donne un peu le tournis, mais c'est joli. On peut aussi mettre la main sur des kaléidoscopes de collection: certains se vendent plus de 3500$...

> 5340, route 28, Mt. Tremper, www.kaleidostore.com

Pont musical de la rivière Hudson

Sortie 18 (à 15km de l'autoroute 87)

Pour souligner, en 2009, le 400e anniversaire du passage de l'explorateur Henry Hudson sur le fleuve qui allait porter son nom, le compositeur Joseph Bertolozzi a créé une musique à partir du plus gros instrument de percussion qu'il a trouvé: le pont Mid-Hudson. Armé de maillets et de marteaux, Bertolozzi a grimpé sur le pont suspendu et a cogné sur tout ce qu'il pouvait: garde-fou, poutrelle, rail... Ces bruits ont ensuite servi à la création de l'album Bridge Music, où tous les sons utilisés, sans exception, ont été créés à partir du pont Mid-Hudson. Garé dans le joli parc aménagé à l'entrée du pont, on peut écouter en boucle les mélodies de Bertolozzi en syntonisant le 95,3. Fascinant à écouter, le temps d'un sandwich. Tout près, se trouve le plus long pont piétonnier du monde (2km), le Walkway over the Hudson, qui enjambe la rivière à 65m d'altitude.

> Entre Poughkeepsie et Highland.

NEW JERSEY

Alexis Diner

Sortie 39B (à 8km de l'autoroute 287)

Pas facile de choisir LE meilleur «diner», parmi les quelque 400 que compte le New Jersey. Plusieurs ont gardé (ou recréé) le look rétro digne du film American Graffiti. Mais combien servent de la bonne bouffe? Au Alexis Diner, à Denville, tous est fait maison, y compris les gâteaux et les tartes. L'édifice, planté au milieu du stationnement d'un centre commercial, ne gagnera pas de prix d'architecture. Mais avec ses néons roses au plafond, murs en miroir, banquettes en cuirette mauve et serveuses qui vous appellent «honey», que demander de plus?

> 3130, route 10 West, Denville, www.alexisdinernj.com

Grease Trucks de l'université Rutgers

Sortie 10 (à 8km de l'autoroute 287)

College Avenue, sur le campus de l'Université Rutgers à New Brunswick, un ancien terrain de stationnement agit comme un aimant sur les étudiants. Quatre ou cinq roulottes à patates - baptisées Grease Trucks - y sont installées à l'année. Et ici, on sert ce qui fait la renommée culinaire de l'endroit: les Fat sandwiches. Comme son nom l'indique, ce sandwich est tout sauf santé. L'article le plus populaire du menu est le Fat Darrell: des filets de poulet (frits), des bâtonnets de mozzarella (frits), des pommes de terre (frites) et de la sauce tomate, servis dans un gros pain à hot-dog. Tout ça pour 5,50$. En 2004, le magazine Maxim a nommé le Fat Darrell meilleur sandwich aux États-Unis! Le soir, à la sortie des bars, on fait la file aux Grease Trucks. Selon Ihab, copropriétaire de la roulotte Just Delicious, si la police ne chassait pas tout le monde à 2h, il y aurait des clients toute la nuit!

> 40, College Avenue, New Brunswick

MARYLAND

Havre de Grace

Sortie 89 (à 6km de l'autoroute 95)

Rouler vers la mer sans la voir avant de poser le pneu en Floride? Inéluctable, si on reste sur la 95. Pour un avant-goût maritime, il faut faire un petit détour dans le joliment nommé village d'Havre de Grace. Son quartier historique donne sur la pointe de la baie de Chesapeake. Un grand phare blanc garde les eaux et une belle promenade de bois a été aménagée le long de la grève. Une pause inspirante entre deux tronçons d'autoroute. On peut en profiter pour visiter une ancienne conserverie transformée en immense hangar aux antiquités. Deux étages de trésors exposés par 30 antiquaires. Côté restaurant, j'ai opté pour l'excellent (mais assez cher) Vineyard, un bar à vin où le rouge et le blanc se vendent au verre et en format dégustation de 90ml. Une chouette solution quand on a beaucoup de route à faire...

> 142, North Washington Street, Havre de Grace, vineyardwinebar.com

The Crackpot restaurant

Sortie 64 (à 12km de l'autoroute 95)

Au Maryland, le crabe est une affaire sérieuse. Certains Marylander vont faire une heure de route pour manger dans un «crab shack.» Même si la saison du crabe bleu dans la baie de Chesapeakese se termine fin septembre, une poignée de restaurants font venir leurs crustacés de Louisiane ou du Texas pour garder la précieuse bête à leur menu toute l'année. C'est le cas au Crackpot, un restaurant anonyme de Towson, situé au milieu d'une enfilade de magasins. Anonyme pour les touristes, mais pas pour les locaux, qui viennent en masse dans ce décor de cabane à pêche, pour manger le crabe entier à la mode du Maryland: frotté d'un mélange d'épices secrètes (baptisé Old Bay), puis cuit à la vapeur. On le sert à la douzaine, dans un poêlon en acier accompagné d'un maillet en bois pour briser les pinces. Le prix varie selon la taille: 35$/douzaine pour les petits, 85$ pour les plus gros. Que des mâles, pour assurer la pérennité de l'espèce. Il ne reste plus qu'à jouer du marteau sur la table couverte de gros papier brun. On s'en met forcément partout (la bavette, c'est pour les touristes!). Pas chic, mais délicieux!

> 8102 Loch Raven Boulevard, Towson www.crackpotcrabs.com

Oxon Hill Farm

Sortie 3 (à 1km de l'autoroute 95)

Un grand parc gazonné, où l'on peut pique-niquer et admirer veau, vache, cochon, couvée... On fait difficilement mieux comme pause familiale! Dans ce joli petit parc national, aux abords de Washington, des bâtiments de ferme abritent une foule d'animaux que les enfants peuvent observer: vaches, chevaux, canards, lapins... Rien de très exotique, mais comme l'accès au parc et à la ferme est gratuit, on ne va pas rechigner. Surtout qu'avec 2km2 de terrain à explorer, il y a amplement de quoi brûler le surplus d'énergie des passagers de la banquette arrière...

> 6411, Oxon Hill Road, Oxon Hill, www.nps.gov/oxhi

VIRGINIE

Royal South Street, Alexandria

Sortie 177C (à 1km de l'autoroute 95)

Dans ce petit bout de rue du quartier historique d'Alexandria, j'ai déniché deux de mes coups de coeur culinaires du voyage. Côte à côte! Au 116, Lavender Moon Cupcakery offre le nec plus ultra de la gourmandise: des cupcakes bios! Vanille et crème de citron, triple choco belge, carottes, noix de cajou et cardamome... La star de l'endroit: le cupcake sans farine au sel de mer et amandes! À la porte d'à côté, au Grape " Bean, c'est le vin et le café qui sont à l'honneur. Le meilleur café de la 95? Il est ici. Un café équitable, préparé par le barista dans une machine Clover (un joujou de 11000$ vénéré par les puristes) qui varie durée et température de la percolation selon le grain choisi... On est loin du jus de chaussette. Le menu (car on mange aussi dans ce mini-paradis) comprend salades, charcuteries et fromages artisanaux, sandwichs. L'endroit est petit; les files, fréquentes. Mais l'attente vaut la peine!

> 116 et 118, Royal South Street, Alexandria, www.grapeandbean.com

Musée national des Marines

Sortie 150A (à 2km de l'autoroute 95)

Quantico. Une ville un peu mythique pour les amateurs de polars, puisque c'est ici que se trouve le laboratoire de recherches médico-légales du FBI. La ville compte aussi plus grande base de marines de tous les États-Unis. Pour le commun des mortels, toutes les portes sont closes, sauf une: celle du Musée national du corps des marines, situé dans le village d'à côté. L'entrée est gratuite et dans le hall, on peut voir plusieurs engins qui font rêver les petits garçons (et parfois les grands): hélicoptère, char d'assaut, avion. Plusieurs salles d'exposition jouxtent le hall. Vous passerez vite dans certaines (à moins d'être un crack des vieux fusils de la guerre de Sécession), mais celle sur les «boot camps» est fascinante. Effrayant ce qu'on fait endurer aux futurs soldats...

> 18900, Jefferson Davis Highway, Triangle, www.usmcmuseum.org

Sally Bell's Kitchen

Sortie 76B (à 1km de l'autoroute 95)

Pousser la porte de ce petit comptoir alimentaire de Richmond, c'est reculer jusqu'à l'époque où les calories et le cholestérol n'avaient pas encore été inventés. Dans cet espace figé dans le temps, on vend des lunchs à emporter comme les grands-mères du Sud en préparaient il y a de cela une éternité. Un sandwich dans un pain vaguement sucré, un demi-oeuf à la diable emballé dans du papier ciré, une salade de macaroni extra mayonnaise, un cupcake glacé sur le dessous et les côtés (parce que ça fait plus de glaçage...) Le tout emballé amoureusement dans une boîte de carton, par des employées qui ont l'âge d'être notre mamie. Deux femmes ont ouvert au début des années 20 ce commerce, qui s'est installé dans ces locaux en 1951. Depuis, peu de chose a changé de ce côté des portes grillagées. Du vrai réconfort en boîte...

> 708, West Grace Street, Richmond, www.sallybellskitchen.com

Legend Brewery

Sortie 73 (à 2km de l'autoroute 95)

Il est 15h, mais pas un tabouret de libre au bar. Les buveurs viennent dans ce quartier industriel de Richmond pour déguster ale, lager et autres pilsner brassées sur place. Brune, blonde, ambrée... la plus grande microbrasserie de la Virginie les a toutes en stock et offre des plateaux de dégustation pour accompagner son menu bien costaud: burgers, fish'n'chips, soupe épaisse servie dans un bol en pain. Les bières? Intéressantes, surtout l'ale brune, avec ses saveurs caramélisées. J'en ai même rapporté une bouteille dans mes bagages.

> 321, West 7th Street, Richmond, www.legendbrewing.com

Good Earth Peanut

Sortie 4 (7km de l'autoroute 95)

Face à un chemin de fer, au milieu de nulle part, un bâtiment chambranlant d'avant-guerre (de Sécession) qui aurait grand besoin d'un coup de pinceau. Exactement le genre d'endroit qui donne envie de passer tout droit en verrouillant les portières. Erreur. Dans cet ancien magasin général construit au milieu du XIXe siècle, on vend arachides, pacanes et autres délices aux noix faits sur place par Good Earth Peanut Co. Ici, les arachides (extra grosses!) sont d'abord bouillies avant d'être rôties, puis salées. Moins grasses dans la main. Plus tendres sous la dent. On les couvre aussi de chocolat, d'épices cajuns, de miel... et on en fait du beurre comme de raison! Et on peut goûter à tout sur place avant de faire son choix. Un trésor à inscrire à l'itinéraire à l'aller ET au retour.

> 5334, Skippers Road, Skippers, www.goodearthpeanuts.com

CAROLINE-DU-NORD

Ralph's BBQ

Sortie 173 (à 1km de l'autoroute 95)

Le porc barbecue, cet incontournable de la cuisine du Sud, trône bien en évidence dans ce restaurant chéri par des générations d'automobilistes en route vers la Floride (l'endroit existe depuis 1941). Vrai qu'à 8$ par personne pour le buffet du midi, c'est une aubaine. Pain de viande, macaroni au fromage, purée de pommes de terre avec sauce brune, pommes à la cannelle, pouding à la banane... tous des classiques, à ranger sous la rubrique «comfort food» ! Le porc? On en sert plus de 2000kg chaque semaine! Effiloché ou émincé, accompagné de diverses sauces, dont une au vinaigre et aux piments forts, typique de l'est de la Caroline-du-Nord. Mais ce repas ne serait rien sans les hushpuppies bien chauds, ces petits beignets de pâte frite que les habitués recouvrent d'un épais mélange de margarine sucrée au miel. On ne fait pas dans le léger, chez Ralph's! Argent comptant seulement, comme dans plusieurs petits restos du Sud...

> 1400, Julian R Allsbrook Highway, Weldon

Virevents de Wilson

Sortie 121 (à 11km de l'autoroute 95)

Vollis Simpsons, 91 ans, ne se doutait pas qu'un jour on parlerait de ses «virevents» aux quatre coins du pays, jusque dans les pages du New York Times et sur les ondes de PBS. Cet ancien réparateur d'équipement agricole bricole dans son garage depuis 25 ans de magnifiques et gigantesques virevents. Sa matière première, il la trouve chez le ferrailleur. Il transforme des bouts de métal en girouettes colorées dont les hélices tournoient au gré des vents, certaines à plus de 15m de hauteur. Plusieurs de ses oeuvres peuvent être vues au centre-ville de Wilson. Le petit parc Hickory Grove en héberge à lui seul quatre. Des virevents peints comme des arcs-en-ciel, qui prennent tantôt la forme d'animaux, tantôt de personnages humains, mais qui sont chacun un petit spectacle à regarder.

> Intersection des rues Kenan et Pine, Wilson

Jambbas Ranch

Sortie 49 (à 10km de l'autoroute 95)

Dans son ranch de Fayetteville, James Bass a réuni une collection impressionnante d'animaux. Des lamas, des chèvres, des cerfs, des vaches. Même un chameau, des autruches et un ours nommé Ben. Le domaine est ouvert aux visiteurs qui souhaitent admirer les bêtes. «Nous faisons d'abord l'élevage de buffles, de cerfs et de wapitis pour la viande, explique-t-il. Les autres bêtes ont été achetées ou recueillies. Humpfrey, notre chameau, était la mascotte officielle des Camels de l'Université Campbell.» Pour le public, il a bricolé un pont suspendu et un pont couvert fait de vieilles planches. Ceux qui le désirent peuvent nourrir les bêtes. Les installations sont rustiques (on est très loin du zoo de Granby), mais les prix sont à l'avenant: 6$ par adulte, 4$ par enfant.

> 5386, Tabor Church Road, Fayetteville, www.jambbas.com

South of the Border

Sortie 1 (à moins de 1km de l'autoroute 95)

Un steakhouse en forme de gigantissime sombrero. Des statues géantes de Mexicains en ponchos qu'on croirait sortis tout droit d'un dessin animé de Speedy Gonzales. Et une immense tour tout illuminée coiffée d'un sombrero, qu'on voit à des kilomètres. Bienvenue à South of the Border, vaste Pedroland à saveur mexicaine. Impossible de rater ce parc d'attractions, lorsqu'on passe d'une Caroline à l'autre: on croise pas moins de 175 panneaux publicitaires de l'endroit sur la 95. On y trouve neuf boutiques, six restaurants, un grand camping, un zoo intérieur consacré aux reptiles, une station-service, un dépanneur, une pharmacie et un motel. Le tout illuminé de mille néons quand la nuit tombe.

> www.thesouthoftheborder.com

CAROLINE-DU-SUD

Young Plantations

Sortie 164 (à moins de 1km de l'autoroute 95)

À la cannelle, aux épices, au miel. Pralinées, couvertes de chocolat, couvertes de miel ET de chocolat. Cette entreprise familiale de Florence apprête les pacanes de mille façons depuis 1923. Dans la boutique, on peut déguster gratuitement toutes les créations avant de faire son choix. Mon coup de coeur: les pacanes rôties au miel et au beurre. Décadentes! J'ai aussi découvert ici une autre tradition de la Caroline-du-Sud: le Ginger Ale de la compagnie Blenheim. L'entreprise embouteille depuis 1903 et reste à ce jour le plus ancien et plus petit fabricant indépendant de boisson gazeuse au pays. Le nectar Blenheim est parfait pour déboucher les sinus: le gingembre monte puissamment au nez avant de se manifester aux papilles. Le Canada Dry? Vraiment un truc de gamin...

> 2005, Babar Lane, Florence, www.youngplantations.com

Marché de Pee Dee State

Sortie 164 (à 2km de l'autoroute 95)

Les producteurs de la région y viennent pour vendre des légumes. D'autres vendent des confitures. Des artisans y font des savons bios. Bienvenue dans un vrai marché fermier, un site parfait pour déguster une des grandes spécialités du Sud: les arachides bouillies. Les arachides fraîches sont plongées entières dans la saumure, puis bouillies. Pour 2 ou 3$, on peut repartir avec un sac plein. L'écale a ramolli et cède sous le pouce pour laisser écouler son jus. Les arachides, encore chaudes, sont tendres comme des petits pois en conserve... mais drôlement meilleures au goût. Une collation typique à savourer avec beaucoup de serviettes en papier.

> 2513, West Lucas Street, Florence, www.pdfarmersmarket.sc.gov

Santee National Wildlife Refuge et Santee State Park

Sortie 108 (à 14km de l'autoroute 95) et sortie 98 (à 6km de l'autoroute 95)

Au coeur de la Caroline-du-Sud, on croise tour à tour deux parcs aux noms terriblement confondants: Santee National Wildlife Refuge et Santee State Park. Les deux jouxtent l'immense lac Marion et méritent un arrêt, pour des raisons différentes. Le premier, situé à Summerton, compte plusieurs courts sentiers de randonnée qui permettent d'observer une faune aviaire impressionnante (près de 300 espèces y ont été recensées) et des alligators (peut-être!). Vous vous demandiez où les bernaches passent l'hiver? Ici, notamment. Comme l'accès au parc est gratuit, c'est l'endroit parfait pour se délier les jambes et pique-niquer sur les rives du lac. Le Santee National Park, lui, est idéal pour passer la nuit. On y loue de petits chalets ronds en forme de yourte, dont certains sur pilotis qui dominent le lac. On est loin du camping rustique: les 30 chalets, qui peuvent accueillir chacun de 4 à 6 personnes, sont chauffés, avec cuisine entièrement équipée, télé et salle de bains. Même la literie est fournie. Pour se réveiller avec le bruit des oiseaux plutôt que celui des 18-roues...

> Santee National Wildlife Refuge: 2125, Fort Watson Road, Summerton, www.fws.gov/santee

> Santee State Park: 25, State Park Road, Santee, www.southcarolinaparks.com

Sweatman's BBQ

Sortie 98 (à 18km de l'autoroute 95)

Vrai, un restaurant qui n'ouvre que les vendredis et samedis, ce n'est pas très pratique. Mais quand le restaurant a la réputation d'offrir le meilleur porc BBQ des deux Carolines réunies, il mérite qu'on organise le voyage en conséquence. Rien de chic ici: du porc barbecue à la mode de la Caroline-du-Sud, c'est-à-dire servi avec une sauce piquante à la moutarde. Du porc, point barre. Le buffet est minimaliste: riz blanc, «hash» (un mélange de foie de porc, d'oignons et de pommes de terre dans une sauce), viande blanche et brune, côtes levées, peau de porc (croustillante comme des chips), «cole slaw» et cornichons marinés, pour mettre un peu de couleurs. C'est bon? Délicieux. La viande, cuite sur bois de chêne, est juteuse, la sauce savoureuse et les côtes levées... fabuleuses. Les meilleures de ma vie. Le midi, le buffet coûte 10$ (comptant seulement) et le thé glacé (très) sucré est offert à volonté. De l'authentique cuisine du Sud, servie dans une vieille maison de la fin du XIXe siècle: difficile de faire mieux.

> 1313, Gemini Dr, Holly Hill

South Carolina Artisans Center

Sortie 57 (à 5km de l'autoroute 95)

Quelque 200 artistes et artisans de la Caroline-du-Sud exposent et vendent le fruit de leur travail dans cette vaste maison transformée en boutique. Dans ce Salon des métiers d'art permanent, les oeuvres exposées sont sélectionnées par un jury de professionnels. On y trouve de tout: de la céramique, des toiles, du verre, des vêtements... qu'on peut admirer en sirotant un café et des biscuits, offerts par la maison. Les prix: entre 1$ et 15000$! Que des oeuvres originales, que vous ne trouverez pas dans la première boutique de souvenirs qui passe...

> 334, Wichman Street, Walterboro, www.scartisanscenter.com

GÉORGIE

Mrs Wilke's House

Sortie 99A (à 16km de l'autoroute 95)

«Seigneur, bénissez ce repas et ceux qui l'ont préparé.» Depuis plus de 60 ans, tous les repas commencent de cette façon dans le restaurant familial ouvert en 1943 par Sema Morris Wilkes. Elle est morte en 2002, mais ses enfants ont pris la relève. On fait la file par centaines, chaque jour, pour avoir le privilège de s'asseoir à l'une des grandes tables de réfectoire, sur lesquelles trônent plus de 25 plats, remplis: purée de courge, haricots de lima, porc BBQ, macaroni au fromage, poulet frit... Un vrai repas de Noël, partagé avec des inconnus que le hasard de la file d'attente a mis à votre table. À la mienne: deux habitués, qui dînent dans cette institution de Savannah tous les jours depuis des années (sauf en janvier, où le resto est fermé). L'endroit est ouvert tous les jours de 11h à 14h. Les gens commencent à faire la file dès 10h. Et chaque seconde de leur patience est récompensée une fois attablés...

> 107, West Jones Street, Savannah, www.mrswilkes.com

Fort King George

Sortie 49 (à 6km de l'autoroute 95)

De 1721 à 1732, cette pointe de terre de la municipalité de Darien représentait le point le plus méridional de l'Empire britannique d'Amérique du Nord. Pour la défendre contre les Espagnols et les Français, on y a érigé un fort de bois, les canons pointés vers la rivière Altamaha. Le fort, détruit au XIXe siècle, a été reconstruit selon les plans originaux et peut être visité toute l'année, du mardi au dimanche. Du haut du bâtiment principal, on aperçoit des kilomètres de marais (une meilleure défense que tous les canons réunis). Mieux, le parc compte plusieurs tables de pique-nique et quelques jeux pour occuper la marmaille. Un lieu parfait pour une pause, qu'on se passionne ou non pour l'histoire militaire des États-Unis.

> 1600, Wayne Street, Darien, www.gastateparks.org

Jekyll Island

Sortie 29 (à 20km de l'autoroute 95)

Le plus riche, plus exclusif et plus inaccessible club privé au monde. C'est ainsi qu'on désignait au début du XXe siècle Jekyll Island, retraite hivernale des grands de l'époque. Les J.P. Morgan, Rockefeller, Pullitzer, Vanderbilt et autres y avaient tous leur cottage, regroupés autour d'une chapelle décorée de vitraux Tiffany. Aujourd'hui, les 33 bâtiments grandioses d'architecture victorienne forment un immense musée de près de 1 km2. Au coeur du site: l'hôtel Jekyll Club, installé dans l'ancien clubhouse, où les riches d'aujourd'hui viennent loger. Dans le quartier historique, tout respire la beauté et l'opulence. Pas un bardeau de travers sur les demeures restaurées. Des pelouses parfaites sous les grands chênes couverts de mousse. Un vrai paradis pour pique-niquer ou une promenade. Droits d'entrée pour accéder à l'île (qui compte aussi terrains de golf, plages, restos et hôtels): 5$ par voiture.

> www.jekyllisland.com

Pour d'autres bonnes adresses

CAA-Québec

L'organisme offre gratuitement aux membres un service de tracé routier, le Triptik. Sont fournis : cartes routières avec trajet précis (indiquant les zones de travaux) et guide pour chaque État traversé. Le tiers des 60 000 Triptik réalisés chaque année concernent le trajet Québec-Floride.

www.caaquebec.com

Drive I-95

Ce livre, écrit par Stan Posner et Sandra Phillips-Posner, présente, sortie par sortie, des centaines de lieux où s'arrêter le long de l'autoroute 95. Une bible, publiée uniquement en anglais...

www.drivei95.com

Livres audio pas chers

La chaîne de restaurants Cracker Barrel offre un service de location de livres audio très intéressant pour les voyageurs. Le principe est simple : on achète un livre audio dans une des quelque 600 succursales Cracker Barrel (on en trouve dans tous les États), on le rend dans une autre. Et le prix d'achat nous est remboursé, moins 3,50$ par semaine de location. Génial, même si les titres proposés (en anglais forcément) se rangent surtout du côté de la psycho-pop et du roman d'amour.

www.crackerbarrel.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer