Recherche Voyage

Visite au pays des otaku

Les amateurs du jeu vidéo Mario Kart incarnent... (Photo Julie Roy, collaboration spéciale)

Agrandir

Les amateurs du jeu vidéo Mario Kart incarnent leurs personnages préférés dans les rues de Tokyo.

Photo Julie Roy, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julie Roy

Collaboration spéciale

La Presse

Nouvelles technologies, mangas, jeux vidéo, le Japon ne déçoit pas les touristes geek ou «otaku» (comme on les appelle dans ce pays). La destination compte de nombreuses attractions pour leur plaire et est même, par endroits, un véritable musée à ciel ouvert.

Akihabara, le quartier électrique

En arrivant dans le quartier Akihabara de Tokyo, exposés aux nombreuses affiches lumineuses, au bruit ambiant et à l'omniprésence de jeunes filles déguisées pour vanter les services de «maid cafés», les visiteurs sont littéralement happés par la «ville électrique». Ici, on peut trouver tout ce qui touche de près ou de loin à l'informatique et à l'univers du manga. La rue est flamboyante, mais il faut oser entrer à l'intérieur des commerces pour découvrir l'endroit. Incontournable du quartier, le Club Sega est une grande salle de jeux électroniques sur quatre étages, qui abrite aussi des maid cafés (sortez votre portefeuille) et le Super Potato, un magasin de jeux vidéo rétro très connu des touristes. En explorant les plus petites rues, on découvre d'innombrables magasins. Les prix ne sont pas toujours avantageux, mais l'ambiance vaut le détour.

Le Robot restaurant

Certains l'aiment et d'autres le détestent. Chose certaine, le Robot restaurant est unique en son genre. On y va d'abord pour le spectacle (et on mange ailleurs avant de s'y rendre). Au programme, costumes déments, musiques assourdissantes, démesure dans les jeux de lumière, danses parfaitement exécutées, combats avec des monstres. Quant aux robots, rien de surprenant, ils ne sortent pas d'une école d'ingénieurs, mais sont tout de même divertissants. En somme, un univers fou, surréaliste et sans limites qui représente parfaitement bien un pan de la culture japonaise. Attention, il ne faut pas craindre les endroits restreints et s'armer de patience, car les entractes sont longs et on tente par tous les moyens de vous vendre babioles et boissons.

Le Robot restaurant est un endroit très coloré,... (Photo Julie Roy, collaboration spéciale) - image 2.0

Agrandir

Le Robot restaurant est un endroit très coloré, les artistes exécutent leur numéro de manière impeccable et font entrer les spectateurs dans l'univers des mangas.

Photo Julie Roy, collaboration spéciale

L'univers du studio Ghibli

Difficile d'obtenir des billets pour visiter le musée Ghibli. Il faut s'y prendre d'avance et à des moments précis. Mais les efforts en valent largement la peine. Situé dans la banlieue de Tokyo, ce célèbre musée ouvre son univers aux amateurs de la Princesse Mononoké, du Voyage de Chihiro et du Château ambulant...

L'endroit compte trois étages de salles d'exposition, un espace de jeux, un cinéma où l'on assiste gratuitement à la présentation d'un court dessin animé. Une attention spéciale a été accordée aux enfants. Les personnages de Ghibli sont mis en valeur d'une façon originale partout dans le musée, incluant un autobus représentant le chat géant de Mon voisin Totoro et le robot du Château dans le ciel.

Le Musée des sciences et de l'innovation

Miraikan, le Musée des sciences et de l'innovation, est le temple de la technologie japonaise. L'endroit est surtout connu pour les démonstrations du célèbre robot Asimo. Au-delà de cette attraction, le musée compte cinq niveaux qui traitent chacun d'un aspect spécifique de la recherche et du développement. Les explications en anglais sont facilement compréhensibles. De toutes les sections, celle portant sur l'innovation est sans doute la plus intéressante puisqu'on y voit des projets sur lesquels travaillent des chercheurs, comme la vision artificielle. Il est également possible de visiter une réplique de la Station spatiale internationale et de croiser un robot humanoïde. On est encore loin de l'humain, mais c'est un pas de plus vers l'avenir. 

Des voitures d'aujourd'hui à celles de demain

Même si on n'est pas amateur de voitures, le Megaweb Toyota City Showcase est un endroit à voir pour les amateurs de technologie. Évidemment, comme son nom l'indique, ce sont les modèles Toyota qui sont en vedette ici. Divisé en trois parties, l'endroit présente les voitures Toyota d'aujourd'hui qui ne sont pas nécessairement en vente chez nous, des voitures en conception et d'anciens véhicules. Sur place, on peut essayer gratuitement une voiture de NASCAR, essayer des jeux vidéo de course, monter dans les derniers modèles, tester un simulateur de conduite. En semaine, les lieux sont tranquilles, ce qui est rare au Japon.

Des mangas, encore des mangas

Les mangas sont pour plusieurs un symbole phare de la culture japonaise. Pourtant, difficile de trouver dans le pays un lieu consacré à son histoire. Ouvert en 2006, le Musée international du manga de Kyoto est le premier voué à cet art. Davantage une bibliothèque qu'un musée, l'endroit est quand même intéressant pour les amateurs inconditionnels de ce genre. Sur place, 300 000 objets reliés à cet univers, dont 50 000 mangas en langue originale, sont disposés en ordre chronologique. Une petite section propose aussi des ouvrages en langue étrangère, dont le français et l'anglais. Les expositions temporaires et la rétrospective de l'évolution du manga depuis les débuts sont sans aucun doute les points les plus intéressants. Pour les touristes, des explications sont proposées en français et en anglais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer