Recherche Voyage

Nombre record de visiteurs au Japon en juillet

Mont Fuji... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Mont Fuji

Photo Digital/Thinkstock

Agence France-Presse
TOKYO

Le Japon, qui semble avoir durablement regagné la confiance des touristes après l'effet Fukushima, a de nouveau enregistré un nombre record d'entrées de visiteurs étrangers en juillet, selon des statistiques officielles dévoilées mercredi.

Le mois dernier, les voyageurs d'affaires et vacanciers ont été 1,27 million à fouler le sol nippon, soit un bond de 26,6% par rapport au total un an plus tôt, portant à 7,53 millions leur nombre depuis janvier (+26,4%).

Selon l'Organisation nationale du tourisme au Japon (JNTO), cette hausse s'explique par le développement des vols internationaux au départ et à l'arrivée de l'aéroport de Tokyo-Haneda, le plus proche de la capitale, et des vols en provenance d'Asie.

Par nationalité, les Chinois arrivent en tête. Ils ont vu leur nombre doubler, s'élevant à 281 200 pour le seul mois de juillet, signe que les tensions diplomatiques entre Tokyo et Pékin autour de la souveraineté d'îlots en mer de Chine orientale ne dissuadent plus les vacanciers d'explorer le Japon, comme cela avait pu être le cas au plus fort de la crise (de septembre 2012 à 2013).

Viennent ensuite les Taïwanais (279 300, +17,1%) et les Sud-Coréens (250 600, +2,7%), loin devant les Hongkongais (91 200, +6,9%) ou les Américains (82 900, +10%). Près de 19 000 Français (+16,6%) ont également arpenté l'archipel, presque autant que les Britanniques, alors que la baisse du yen face au dollar et à l'euro a encouragé la venue des Occidentaux.

Nombre de contrées asiatiques affichent une nette progression, notamment du fait d'assouplissements des procédures d'octroi de visa: la Thaïlande (42 900 visiteurs, +42,1%), la Malaisie (16 200, +63,2%) ou encore le Vietnam (11 000, +50,4%).

Déjà en 2013, le Japon avait accueilli un nombre record de voyageurs, au-delà de 10 millions. Il espérait initialement franchir ce seuil en 2010, mais ses ambitions avaient été douchées par la crise financière internationale de 2008-2009, puis par le tsunami et l'accident nucléaire de Fukushima le 11 mars 2011.

Il vise désormais le cap de 20 millions par an à compter de 2020, année des jeux Olympiques de Tokyo.




la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer