Recherche Voyage

Trois vignobles à visiter près de Santiago

Le domaine Cousiño Macul se trouve tout près... (Photo fournie par Cousiño Macul)

Agrandir

Le domaine Cousiño Macul se trouve tout près de Santiago, la capitale chilienne.

Photo fournie par Cousiño Macul

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

(Santiago) En escale ou en vacances à Santiago, une visite des vignobles du Chili s'impose. Ça tombe bien, certains sont si proches de la ville qu'on peut s'y rendre en transport en commun. Une seule règle: annoncez-vous quelques jours à l'avance. Des gardiens surveillent l'entrée des domaines et ils ne laissent pas entrer les visiteurs comme dans un moulin.

Cousiño Macul: les dernières vignes de la ville

Pas besoin de louer une voiture pour visiter le vignoble Cousiño Macul. Le domaine se trouve tout près du centre-ville. Il suffit de sauter dans un bus pour se retrouver au milieu des dernières vignes urbaines.

Le temps semble s'arrêter lorsqu'on franchit l'entrée du domaine familial. On quitte un quartier résidentiel bondé de maisons et de centres commerciaux pour se retrouver au coeur d'un des plus vieux vignobles du Chili.

Avec les Andes en arrière-plan, on visite les bâtiments du domaine fondé en 1856. La famille a conservé une multitude d'objets comme des photos, de vieux documents et des outils, qu'elle a rassemblés dans un musée. On traverse également une salle remplie d'immenses foudres de chêne chilien que le domaine a utilisés jusqu'en 1995.

La cave est l'endroit le plus impressionnant de la visite. Des escaliers bordés de chandelles nous mènent jusqu'à ce sanctuaire datant de 1872. À cet endroit, des bouteilles d'une autre époque attendent d'être dégustées. Elles ont survécu aux tremblements de terre grâce à des murs faits de blancs d'oeufs, de calcaire et de sable qui résistent aux séismes.

À l'extérieur, il ne reste plus que 100 hectares de vignes à l'endroit historique du vignoble, car la famille Cousiño s'est départie de la majorité des terres qu'elle possédait près de la ville. Ces derniers plants sont âgés en moyenne de 80 ans. Une partie des fruits servent à élaborer le grand vin du domaine, la cuvée Finis Terrea.

> Coût de la visite: 17$

> Elle comprend une visite guidée de 45 minutes et la dégustation de trois vins.

Adresse: Calle Quilin 7100, Penalolen, Santiago

cousinomacul.com

Santa Carolina: un lieu historique

Le métro de Santiago nous conduit tout droit au domaine Santa Carolina. L'entreprise ne possède plus de vignes dans le quartier depuis 40 ans, mais ces bâtiments historiques valent le détour.

Les murs du domaine Santa Carolina ont résisté à de nombreuses secousses depuis 1877, mais pas au tremblement de terre de 2010. Le séisme de magnitude de 8,8 a lourdement abîmé les installations, si bien que le domaine vient tout juste de rouvrir ses portes aux visiteurs.

L'immense maison coloniale accueille les touristes. La visite débute dans le jardin où les Andes se reflètent dans un petit bassin d'eau peu profonde. On y trouve aussi des amphores décoratives qui rappellent la tradition chilienne de conserver les vins dans des pots en terre cuite.

On traverse ensuite le bâtiment pour déboucher dans l'entrepôt. Cette immense pièce de briques est remplie de vieilles barriques et de foudres. Au milieu de la salle, l'escalier nous plonge dans la cave classée monument historique où des centaines de barriques contiennent les vins haut de gamme du domaine. Ici aussi, les arches sont restées bien en place au fil du temps et des secousses, toujours grâce aux murs de blancs d'oeufs, de sable et de calcaire. Toute cette virée donne soif et la dégustation qui conclut la visite tombe à point.

> Coût de la visite: 23$

> La visite dure environ 1 heure. Elle comprend la dégustation de plusieurs vins.

Adresse: Til Til 2228, Macul, Santiago

santacarolina.cl

Altaïr: au pied des Andes

Il faut rouler près d'une heure pour arriver au vignoble Altaïr. La route est longue, mais vous ne serez pas déçu. Établi dans les contreforts des Andes, le domaine offre une vue imprenable sur la vallée et sur les montagnes. En plus, les vins que l'on sert sont modernes et délicieux.

Le groupe San Pedro a fondé en 2001 le domaine Altaïr en partenariat avec deux châteaux bordelais. Leur but: produire de «grands crus» dans les hauteurs de la vallée de Cachapoal. Aujourd'hui, l'entreprise chilienne est l'unique propriétaire du domaine et elle met tout en oeuvre pour produire des vins haut de gamme.

Après avoir quitté la route, la voiture grimpe un petit chemin dans la montagne pour arriver au domaine. Niché dans les Andes, le site est féerique. Les vignes s'étendent à perte de vue dans la vallée de Cachapoal. Le décor est grandiose et surréaliste.

Malgré son architecture moderne, le bâtiment passe presque inaperçu dans la montagne. Les pierres qui recouvrent les murs ont été dénichées dans les Andes tout près du vignoble. L'intérieur aussi est impressionnant. Les vins sont vieillis dans une salle imposante aux allures de cathédrale.

Un arrêt à la terrasse aménagée au milieu des vignes est incontournable. C'est l'endroit parfait pour prendre le lunch ou pour regarder le soleil se coucher sur l'immensité du pays. La vue y est grandiose.

> Coût de la visite: 60$

> Elle comprend une dégustation des produits, une visite du vignoble et du chai. La visite dure 2 heures. Il est possible de prendre le repas sur place en payant un supplément.

Adresse: Altaïr, Totihue, Requinoa

altairwines.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer