Recherche Voyage

Découvrir les eaux béliziennes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Petit pays d'Amérique centrale bordé par le Mexique et le Guatemala, le Belize est une destination un peu moins accessible que ses voisins pour les touristes québécois. Le pays reste néanmoins la Mecque de la plongée sous-marine des Amériques, en plus d'être considéré comme l'une des plus belles destinations du monde pour pratiquer ce sport.

Puisque les 23 000 km2 qui constituent le Belize forment une masse longitudinale bordant la mer des Caraïbes, c'est tout le pays qui est côtier, donc propice à la plongée sous-marine. Les départs se font d'à peu près toutes les îles et villes situées sur le bord de la mer, mais les plus renommées sont au nord, soit San Pedro, qui a inspiré la chanson La Isla Bonita de Madonna, et Caye Caulker, son île voisine.

Le Grand Trou bleu

La plongée la plus célèbre du Belize est sans contredit le fameux Grand Trou bleu, dont l'image fait le tour du monde sur des cartes postales. Il se trouve sur Lighthouse Reef, à environ deux heures de bateau de San Pedro. Le trou, d'un diamètre de 300 m et d'une profondeur de 120 m, est considéré comme l'un des 10 principaux endroits de plongée du monde par Jacques-Yves Cousteau. Il a été créé lors de la dernière période glaciaire; une grotte calcaire s'est formée lorsque le niveau de l'océan était beaucoup plus bas. Aujourd'hui recouverte d'eau, la grotte est accessible aux plongeurs malgré sa profondeur d'environ 40 m. Si seule une certification avancée permet habituellement de plonger à une telle profondeur, il est coutume pour toutes les entreprises de plongée du Belize d'y laisser pénétrer les nageurs de tous les niveaux.

La plongée, qui ne peut durer que quelques minutes bien comptées vu la profondeur, est relativement exigeante. Il est donc nécessaire que tout le groupe soit apte à descendre à une certaine vitesse sans problème d'équilibrage. Les plongeurs doivent descendre le long de la paroi du trou, jusqu'à l'arrivée dans la cavité, où il est possible de nager entre les stalactites et les stalagmites. Aucune vie marine n'est observable dans le Grand Trou bleu, c'est pourquoi la sortie ne fait pas l'unanimité chez les plongeurs. Il s'agit tout de même d'une expérience à vivre une fois dans sa vie!

La plongée au Belize donne l'occasion d'admirer la... (Photo Evelyne Audet, La Presse) - image 2.0

Agrandir

La plongée au Belize donne l'occasion d'admirer la flore marine particulièrement riche de cette partie du globe.

Photo Evelyne Audet, La Presse

L'«Aquarium»

Le site de plongée appelé l'«Aquarium» fait aussi partie de la cinquantaine de sites que l'on trouve à Lighthouse Reef. Il s'agit d'une plongée d'une profondeur maximum de 15,2 m, dans un récif. Sa particularité est la grande quantité de poissons qu'on peut observer. Les espèces notables les plus faciles à trouver sont le requin-nourrice, la murène verte, la langouste, le poisson-trompette et la tortue géante. L'immensité et la beauté des coraux font aussi de cet endroit une plongée mémorable. Y plonger, c'est réellement avoir l'impression de se trouver au beau milieu d'un aquarium géant!

Half Moon Caye

Half Moon Caye est une île corallienne, mais aussi un parc national. Half Moon Caye Wall est le site de plongée qui y est associé. Il est formé de crêtes de récif et de crevasses qui peuvent atteindre jusqu'à 50 m de profondeur. La profondeur moyenne est toutefois de 13 m si l'on longe le bord supérieur, ce qui en fait une plongée accessible aux plongeurs de tous les niveaux. On peut y voir des anguilles, des poissons-perroquets bleus, des barracudas, des raies, ainsi que des tarpons, parfois très gros!

L'île vaut également le détour avec son sable blanc qui constitue l'endroit de prédilection pour casser la croûte entre les plongées. On peut en profiter pour visiter le sanctuaire de fous (oiseaux marins) et apprécier les centaines de bernard-l'ermite qui se promènent dans les allées.

Le Belize possède la plus grande formation coralienne... (Photo Evelyne Audet, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Le Belize possède la plus grande formation coralienne de l'hémisphère Nord.

Photo Evelyne Audet, La Presse

L'atoll Turneffe

Cet atoll en forme de coude qui renferme les coraux les plus colorés de la région est très populaire chez les plongeurs. Il est le récif le plus important de la région, en plus d'être le plus près du continent. Si les coraux sont à couper le souffle, la vie marine n'est pas en reste avec sa variété impressionnante. Tortues géantes, requins à pointe noire, poissons Hypoplectrus indigo, homards et blennies se faufilent à travers d'immenses gorgones.

Un site nommé Sayonara permet de nager dans l'épave d'un bateau coulé volontairement en 1985.

L'atoll Turneffe est l'endroit par excellence pour la photo et la vidéo.

Glover's Reef Atoll

Cet atoll, facilement accessible à partir des villes côtières les plus au sud du pays, compte 700 plaques de corail. Dans ses eaux les moins profondes, les plongeurs peuvent voir quelques épaves, plusieurs requins, des tortues, des raies mantas et parfois même des dauphins. Glover's Reef est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2000 et la pêche est interdite sur plus de 30 % de sa superficie. L'endroit est très protégé, donc en très bon état pour les plongeurs voulant s'y émerveiller.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer