Recherche Voyage

Où fêter la «fin du monde»

Le 21 décembre, il sera possible de fêter... (Photo: Sophie Ouimet-Lamothe, La Presse)

Agrandir

Le 21 décembre, il sera possible de fêter la fin du monde annoncée par les mayas à Playa del Carmen, au Mexique.

Photo: Sophie Ouimet-Lamothe, La Presse

Partager

RelaxNews

Le compte à rebours avant l'«apocalypse» maya a débuté, et le monde s'apprête à fêter ses dernières heures en beauté. Comme certains avancent que les calendriers mayas prédisent la fin du monde le 21 décembre prochain, à l'approche de cette date, de nombreuses fêtes et événements s'organisent à travers le monde.

Les Mayas, civilisation précolombienne qui a culminé entre 300 et 900 de notre ère, auraient prédit une apocalypse en lien avec le solstice d'hiver, le 21 décembre, date à laquelle la plupart des calendriers mayas s'arrêtent. Selon ces mêmes calendriers, un nouveau cycle pour l'humanité de 5200 ans, appelé «B'aktun 13», démarrera à cette date.

Si de nombreux spécialistes sont depuis revenus sur ces allégations, rien n'y fait, et de nombreux événements sont prévus pour fêter ce passage vers une nouvelle ère en beauté.

Dans l'ancienne région d'influence des Mayas :

La plupart des événements sont bien sûr organisés dans la zone de l'ancien empire maya, qui s'étend du Mexique au Honduras en passant par le Guatémala, Bélize et le Salvador.

L'état guatémaltèque organise un grand sommet, appelé «Nouvelle aube pour l'humanité», à Tikal, où se situe un des plus grands sites archéologiques mayas. Pour accueillir cette «nouvelle ère», les participants au sommet pourront prendre part à des activités dès le 20 décembre, jusqu'au lendemain.

Au programme : des sons et lumières et des projections d'images 3D, des concerts, des débats et des séminaires. Les autorités du pays ont invité de grands noms du monde de la culture comme Neil Young, Bruce Springsteen, Placido Domingo, Elton John ou Bono, mais la liste des participants n'a pas encore été dévoilée.

Une horloge numérique de 2,4 m de haut a été installée dans la ville mexicaine de Tapachula, à la frontière avec le Guatémala, qui décompte les semaines, les jours et les heures avant la fatidique date.

Entre les stations balnéaires mexicaines de Cancun et Playa del Carmen, on récolte des messages et des photos, qui seront placés dans une capsule témoin qui sera enterrée pendant une cinquantaine d'années. La cérémonie d'enfouissement de la capsule se tiendra le 21 décembre, au cours de laquelle des prêtres mayas et des danseurs traditionnels s'adonneront à un rituel.

Crosstown Rebels, un collectif de DJ londoniens, organise pour sa part un événement plus païen : une fête de 24 heures appelée «Day Zero» au parc à thème maya de Playa del Carmen. Cette nuit de danse, organisée du 20 au 21 décembre, accueillera des performances d'invités de marque comme Robert Del Naja (Massive Attack) et James Lavelle (Unkle). Il y aura aussi des performances artistiques, des installations...

En mer

Certains pourront fêter cette date en mer. Le croisiériste Norwegian Cruises propose un itinéraire dédié à l'événement entre les 16 et 23 décembre, baptisé «Croisière vers la fin du monde».

Elle partira de la Nouvelle Orléans et atteindra le port de Cozumel, au Mexique, le 21 décembre, où une visite du site maya de Tulum est prévue. 

En se mariant au Bélize

Et pourquoi pas se marier juste avant la fin du monde ? C'est ce que propose Mayan Marriage of Many, cérémonie au cours de laquelle plus d'une trentaine de couple se dira "oui" dans une ruine maya du Bélize. La cérémonie se déroulera le 12 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer