Recherche Voyage

48 heures à Rabat

  • Les pittoresques ruelles de la vieille ville, l'un des charmes de Rabat. (Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale)

    Plein écran

    Les pittoresques ruelles de la vieille ville, l'un des charmes de Rabat.

    Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale

  • 1 / 5
  • Les férus d'art s'arrêteront au Musée Mohammed VI, qui présente notamment l'exposition <em>1914-2014: cent ans de création. </em> (Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale)

    Plein écran

    Les férus d'art s'arrêteront au Musée Mohammed VI, qui présente notamment l'exposition 1914-2014: cent ans de création. 

    Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale

  • 2 / 5
  • Le bistro le Pietri propose plusieurs fois par semaine des spectacles en tous genres. (Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale)

    Plein écran

    Le bistro le Pietri propose plusieurs fois par semaine des spectacles en tous genres.

    Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale

  • 3 / 5
  • Ceux qui veulent profiter du fleuve peuvent souper sur le bateau-restaurant Dhow. (Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale)

    Plein écran

    Ceux qui veulent profiter du fleuve peuvent souper sur le bateau-restaurant Dhow.

    Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale

  • 4 / 5
  • La tour Hassan est le symbole le plus connu de la ville de Rabat. (Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale)

    Plein écran

    La tour Hassan est le symbole le plus connu de la ville de Rabat.

    Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mylène de Repentigny-Corbeil

Collaboration spéciale

La Presse

Dans l'ombre de Marrakech et son nightlife, de Casablanca et de sa vie urbaine, d'Essaouira et de sa beauté, de Fès et de sa culture, Rabat est, aux yeux de nombreux Marocains et touristes, une ville d'étudiants et de fonctionnaires peu attrayante. Pourtant, elle regorge de petits endroits agréables, aux sonorités de jazz et aux couleurs traditionnelles. Une capitale mal aimée à découvrir!

JOUR 1

10 h

Le musée Mohammed VI

Inauguré l'automne dernier, le superbe musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain présente 1914-2014: cent ans de création. L'exposition, divisée en trois sections (1914 à 1970, 1970 à 1990, 1990 à aujourd'hui) regroupe quelque 400 oeuvres de 150 artistes marocains, comme Mahi Binebine et Lalla Essaydi, qui exploitent l'écriture calligraphique. Dans ses oeuvres, Essaydi met en scène des femmes dont la peau est tatouée d'écriture arabe et qui sont enveloppées dans des draps à l'origine immaculés, mais qu'elles décorent de cette même écriture. De puissantes et fascinantes photographies. Il vous faudra au moins deux heures pour parcourir les trois étages du musée et apprécier cette panoplie d'oeuvres aux mille visages.

Angle avenue Moulay El Hassan et avenue Allal Ben Abdellah

museemohammed6.ma

13 h

Le p'tit resto

Après avoir marché dans l'avenue Mohammed V, faites un arrêt au Balima pour un thé à la menthe, avec vue sur le parlement. Pour le dîner, cependant, rendez-vous au P'tit Resto pour apprécier une bonne cuisine franco-marocaine dans un espace chaleureux et coloré. L'endroit est toujours bondé. Des Marocains à l'heure du lunch et des Européens en vacances s'y côtoient. Une belle multiethnicité, à l'image du Maroc!

Rue er Riyad

17 h

La Bibliothèque nationale  du Royaume du Maroc

La Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc à Rabat est l'une des plus imposantes bibliothèques d'Afrique et abrite des milliers d'ouvrages. Mais ce qui en fait un endroit à ne pas manquer, ce sont les conférences, colloques et expositions que l'établissement présente. À la Bibliothèque, vous aurez la chance de rencontrer les plus grands auteurs marocains lors de leur présentation d'ouvrage, d'assister à des spectacles de musique, de danse et de théâtre, en plus de pouvoir participer à des discussions qui vous permettront de mieux comprendre la société marocaine.

Angle avenue Ibn Khaldoun et rue Al Battanibnrm.ma

20 h

Souper au Tajine wa Tanjia

Le tajine et la tanjia sont les plats les plus connus de la gastronomie marocaine. Le tajine, qui désigne à la fois le plat et le mets, peut n'être constitué que de légumes ou alors être cuit avec de la viande. Dans un cas comme dans l'autre, les aliments cuits dans ce plat d'argile sont succulents. La tanjia, elle, est une viande braisée dans un immense four pendant près de huit heures, épicée et garnie selon les traditions marocaines. Tajine wa Tanjia, situé en face de la gare de Rabat-Ville, offre le meilleur rapport qualité-prix pour ces deux plats à Rabat.

Rue Baghdad

 22 h

Soirée jazz au Pietri

Les spectacles de jazz sont monnaie courante à Rabat. Pour prendre un verre et assister à l'un d'entre eux dans une atmosphère conviviale, rendez-vous au Pietri. Cet hôtel offre, plusieurs fois par semaine, des spectacles en tous genres. En soirée, on peut manger une bouchée ou se régaler d'un repas complet au bistrot de l'hôtel. La cuisine y est excellente.

Rue Tobrouk

lepietri.com

JOUR 2

9 h

Déjeuner au Café La Rive

Les cafés sont des endroits privilégiés de rencontre et de relaxation pour les Marocains. Ils sirotent leur café « espresso » pendant des heures, jusqu'à boire leur dernière gorgée (la dkika) bien froide. Le Café La Rive, situé dans une excavation aux allures de scène de théâtre près du marché de fleurs, sert des petits-déjeuners succulents, qu'ils soient « parisiens » ou marocains, à bon prix. Des fauteuils sont également à la disposition des clients, denrées rares dans les cafés et restaurants rabatis !

Avenue Patrice Lumumba

11 h

La médina (le souk) et la Kasbah des Oudaiyas

Toutes les villes du Maroc ont une médina et toutes méritent d'être explorées. On y retrouve des objets de toutes sortes, des petits casse-croûtes, des boutiques de vêtements, des tapis aux signes berbères, etc. Celle de Rabat ne fait pas exception. Les Morisques, les Renégats et les Corsaires ont laissé leurs traces : la médina et la Kasbah des Oudaiyas ont des allures espagnoles. En partant de Bab el Had, en passant par la rue des Consuls et en finissant par la Kasbah, vous pourrez sentir la vie des souks marocains et sa douce folie. Laissez-vous tenter par les verres à thé, les bottes et sacs en cuir, les tableaux et les tajines. N'oubliez pas de négocier, évidemment.

14 h

La plage

Contrairement à Marrakech, l'océan Atlantique borde la ville de Rabat. Bien moins achalandée que celle de Casablanca, la plage de Rabat offre une vue magnifique au coucher du soleil. Des cours de surf sont offerts et on y trouve de bons restaurants proposant fruits de mer, poissons et autres. Des jeunes jouent au soccer sur le sable, d'autres s'étendent en rêvassant, tandis que les amoureux se retrouvent, discrètement, à la muraille de la Kasbah.

Avenue Al Marsa

16 h

La tour et le mausolée

La distance n'est très pas longue par la suite pour visiter la tour Hassan, plus haute tour de Rabat, et le mausolée où repose Mohammed V et ses fils Hassan II et Moulay Abdallah. Des gardes royaux, aux habits traditionnels et sur cheval, surveillent les entrées. La vue sur Salé, la banlieue nord de Rabat, et sur le fleuve Bouregreg y est magnifique.

Boulevard Mohamed Lyazidi

20 h

Le Dhow

Ce bateau-restaurant est accosté au bord du fleuve et est aussi attrayant que délicieux. Il n'est pas facile de boire un bon verre de vin au Maroc, plus particulièrement à Rabat. Le Dhow en offre une panoplie, en plus de présenter une carte des repas succulente. Le bateau se divise en trois niveaux: le restaurant au premier étage, le café au rez-de-chaussée et le bar à la cave. Des évènements sont organisés tous les soirs: karaoké, théâtre, soirées DJ, etc. À ne pas manquer!

Quai de Bouregreg, à la hauteur de l'avenue Al Marsa

ledhow.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer
  • 48 heures à Rabat
    Les pittoresques ruelles de la vieille ville, l'un des charmes de Rabat. (Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale)

    Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale

    Les pittoresques ruelles de la vieille ville, l'un des charmes de Rabat.

  • 48 heures à Rabat
    Les férus d'art s'arrêteront au Musée Mohammed VI, qui présente notamment l'exposition <em>1914-2014: cent ans de création. </em> (Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale)

    Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale

    Les férus d'art s'arrêteront au Musée Mohammed VI, qui présente notamment l'exposition 1914-2014: cent ans de création. 

  • 48 heures à Rabat
    Le bistro le Pietri propose plusieurs fois par semaine des spectacles en tous genres. (Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale)

    Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale

    Le bistro le Pietri propose plusieurs fois par semaine des spectacles en tous genres.

  • 48 heures à Rabat
    Ceux qui veulent profiter du fleuve peuvent souper sur le bateau-restaurant Dhow. (Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale)

    Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale

    Ceux qui veulent profiter du fleuve peuvent souper sur le bateau-restaurant Dhow.

  • 48 heures à Rabat
    La tour Hassan est le symbole le plus connu de la ville de Rabat. (Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale)

    Photo Mylène de Repentigny-Corbeil, Collaboration spéciale

    La tour Hassan est le symbole le plus connu de la ville de Rabat.