Recherche Voyage

Bons plans à Chicago, ville sportive

Chicago a beaucoup à offrir aux amateurs de... (Archives La Presse)

Agrandir

Chicago a beaucoup à offrir aux amateurs de sports. La ville compte cinq équipes professionnelles.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec la présence de la LNH, de la NBA, de la NFL et de deux équipes du baseball majeur, les vedettes se sont succédé à Chicago. On peut penser à Michael Jordan, Stan Mikita, Walter Payton, Ernie Banks ou Frank Thomas. La ville située en Illinois offre un large éventail d'activités aux amateurs de sport; de passage, surtout au printemps et à l'automne, quand les événements se démultiplient.

Pour une soirée à l'aréna: Voir les Blackhawks ou les Bulls

Un match de hockey ou de basketball vous amènera à l'United Center. Les récents championnats des Blackhawks - billets à partir de 47 $US - ont ravivé l'enthousiasme des partisans et les salles combles sont fréquentes. Sans connaître le même succès, les Bulls - billets à partir de 20 $US - trônent au sommet des assistances de la NBA. Impossible d'accéder à l'aréna sans assister à un match, mais les visiteurs sans billet peuvent se rabattre sur les statues de Bobby Hull et de Stan Mikita. Celle de Michael Jordan a été déplacée dans le nouvel atrium. Pour l'avant-match, pensez au bar sportif CrossRoads.

Le Soldier Field, domicile des Bears, est le... (Photo Isabelle Gonthier, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Le Soldier Field, domicile des Bears, est le plus vieux stade de la NFL.

Photo Isabelle Gonthier, La Presse

Pour goûter à l'expérience d'un «tailgate»: Le Soldier Field

Soldier Field est le plus ancien stade de la NFL. Il tire son nom du mémorial consacré aux soldats américains morts au combat. Les Bears - billets à partir de 140 $US - s'y sont établis en 1971. Malgré les rénovations de 2002 qui lui donnent une allure de soucoupe volante, il demeure l'un des plus petits de la ligue. Pour vivre une expérience football mémorable, arrivez tôt pour le tailgate. Apportez tout le nécessaire pour votre festin et partagez vos mets. Des visites guidées (15 $US) mènent aussi au terrain et au vestiaire des visiteurs.

1410 South Museum Campus Drive

Le vénérable Wrigley Field, stade des Cubs de... (Photo Isabelle Gonthier, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Le vénérable Wrigley Field, stade des Cubs de Chicago.

Photo Isabelle Gonthier, La Presse

Pour une soirée de baseball en plein air: Les Cubs ou les White Sox

Avec deux équipes de baseball, les occasions d'assister à un match sont nombreuses. Plus populaires que leurs rivaux, les Cubs - billets à partir de 13 $US - attirent les foules au mythique Wrigley Field, dans le nord de la ville. Des visites guidées ont lieu tous les jours (25 $US). Régulièrement envahi par les partisans de l'équipe adverse, le U.S. Cellular Field accueille les White Sox - billets à partir de 7 $US - , dans le sud de la ville.

Wrigley Field: 1060 West Addison Street

U.S. Cellular Field: 333 West 35th Street

Le Billy Goat Tavern, dont le propriétaire initial... (Photo Isabelle Gonthier, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Le Billy Goat Tavern, dont le propriétaire initial serait à l'origine, selon la légende, de la «malédiction» des Cubs...

Photo Isabelle Gonthier, La Presse

Découvrir l'origine de la malédiction des Cubs: Billy Goat Tavern

Si la dernière Série mondiale des Cubs remonte à 1908, il faut blâmer William Sianis et sa chèvre. Selon la légende, le propriétaire de la Billy Goat Tavern n'aurait pas pu entrer au Wrigley Field avec Murphy en 1945. Furieux, il aurait crié que l'équipe ne gagnerait plus tant que Murphy ne pourrait assister à un match. Le «Curse of the Billy goat» était né. Le restaurant continue d'attirer les foules avec son célèbre Double Cheezborger. Le restaurant original est le plus divertissant de la chaîne avec sa devanture à néons et son mur des célébrités.

Billy Goat Tavern Original: 430 North Michigan Avenue at Lower Level

Bronze du légendaire commentateur des matchs des Cubs,... (Photo Isabelle Gonthier, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Bronze du légendaire commentateur des matchs des Cubs, Harry Caray.

Photo Isabelle Gonthier, La Presse

Pour tester ses connaissances: Le musée des sports

Le petit musée des sports accueille les fans curieux de revivre des moments qui ont marqué l'histoire des équipes de la ville. De nombreux objets - bagues, rondelles, uniformes - rappellent les exploits réalisés par des vedettes ayant évolué à Chicago. La partie interactive permettra aux petits et grands d'imiter Patrick Kane testant la précision de son lancer, Michael Jordan réalisant un «dunk» ou Frank Thomas prenant des élans au bâton. L'entrée au musée coûte 6 $US, mais elle est gratuite avec un repas au restaurant adjacent du légendaire commentateur des matchs des Cubs, Harry Caray.

835 North Michigan Avenue, 7e étage

La promenade Lakefront Trail, qui longe le lac... (Photo Isabelle Gonthier, La Presse) - image 6.0

Agrandir

La promenade Lakefront Trail, qui longe le lac Michigan, est fort populaire auprès des adeptes de vélo et de course à pied.

Photo Isabelle Gonthier, La Presse

Pour réveiller le sportif en soi: La course sur les rives du lac

Chicago est l'hôte d'un marathon en octobre, mais tout au long de l'année, ses résidants parcourent la cité pour y garder la forme. La promenade Lakefront Trail, qui longe le lac Michigan sur 29 km, est populaire grâce à sa proximité du centre-ville et à la vue qu'elle offre. Le système de vélopartage Divvy représente une bonne option pour parcourir le vaste réseau de pistes cyclables. L'abonnement de 24 heures à 9,95 $US donne un nombre illimité de trajets de moins de 30 minutes.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer