Recherche Voyage

Bons plans à Málaga

Vue de Málaga, en Andalousie.... (Photo Laila Maalouf, La Presse)

Agrandir

Vue de Málaga, en Andalousie.

Photo Laila Maalouf, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au coeur de la Costa del Sol, l'art et l'histoire s'allient à un décor idyllique où les orangers fleurissent au pied de murailles anciennes et où les hivers sont doux. Málaga, ce sont les eaux miroitantes de la Méditerranée, les montagnes en toile de fond, les arômes de paella et le soleil andalou...

Le mont Gibralfaro offre une vue panoramique sur... (PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Le mont Gibralfaro offre une vue panoramique sur la ville de Málaga.

PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE

La vue à couper le souffle : le mont Gibralfaro

Les vestiges de l'histoire parsèment cette ville portuaire de 3000 ans, conquise à de nombreuses reprises au fil des siècles. Du haut de ses 130 m cernés de murailles, le point culminant de Málaga offre une vue panoramique sur le port, la Plaza de Toros et une partie du centre-ville - digne d'un décor de carte postale. On commence par visiter la forteresse de l'Alcazaba, avant de continuer sa progression, toujours à pied, jusqu'au Castillo de Gibralfaro, au sommet de la montagne. La pente est raide, mais on peut se reposer en chemin et le résultat vaut largement l'effort !

La Playa de la Malagueta.... (PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

La Playa de la Malagueta.

PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE

La plage la plus proche : Playa de la Malagueta

Málaga est une ville que l'on parcourt aisément à pied, où tout est à distance de marche - même la plage. De la Plaza de la Marina, on emprunte le Paseo de los Curas, une promenade au bord de la mer qui mène directement à la Playa de la Malagueta. La température de l'eau peut facilement décourager la baignade durant les mois les plus froids (autour de 15 ºC le jour en janvier), mais le soleil brillant de la Costa del Sol manque rarement à l'appel pour une marche revigorante sur la longue étendue de sable.

La « calle Larios »... (PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

La « calle Larios »

PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE

La rue la plus animée : Calle Marqués de Larios

Les rues piétonnières du quartier historique sont pour la plupart étroites et sinueuses, pittoresques avec leurs devantures bariolées. Mais « la calle Larios » est une avenue large et illuminée, elle aussi piétonnière, bordée de grandes boutiques et bondée les soirs de fin de semaine. La rue inaugurée à la fin du XIXe siècle est l'endroit idéal pour se mêler à la foule à la tombée du jour, pour contempler les façades d'époque et les vitrines clinquantes... et, surtout, pour se régaler d'une crème glacée au turrón (confiserie typique espagnole) à la Casa Mira. Véritable institution, la « heladeria » fondée en 1890 est installée depuis 1941 à cette adresse.

Au coeur de la Costa del Sol, l'art et... (PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE

La spécialité à déguster : la «fritura malagueña»

Le restaurant Mesón La Alegría Lo de Jorge est l'un de ces endroits bien cachés que l'on découvre par hasard, au détour d'une ruelle du quartier historique, et où l'on concocte avec une grande attention ce plat imprégné de tradition malaguène. On accompagne volontiers le mélange de rondelles de sole, anchois, crevettes, calmars et calamaritos frits de délicieuses papas bravas (pommes de terre avec une sauce épicée). Les amants de poisson et de fruits de mer voudront aussi essayer les tapas et la paella du bar Mercado Atarazanas, préparés avec des produits frais du marché - à condition de trouver des places libres aux tables extérieures !

Mesón La Alegría Lo de Jorge : Calle Marín García, 10

Bar Mercado Atarazanas : Calle Atarazanas, 10

Visitez la page Facebook du bar Mercado Ataranzas.

Le musée Picasso de Málaga.... (PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE) - image 6.0

Agrandir

Le musée Picasso de Málaga.

PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE

Le musée à visiter : le musée Picasso

La ville natale du peintre de Guernica a elle aussi son musée Picasso, et un séjour à Malaga ne serait pas complet sans une visite. Des toiles comme L'acrobate, Femme aux bras levés et quelques-unes de la série des mousquetaires tenant une épée, ainsi que d'autres moins connues, y sont exposées en permanence. La collection est diversifiée et représente des décennies de l'oeuvre de l'artiste. À quelques rues du musée, de l'autre côté de la Plaza de la Merced où Pablo Picasso a passé les 10 premières années de sa vie, on peut également visiter la maison qui l'a vu grandir, aujourd'hui siège de la Fondation Picasso.

Calle San Agustín, 8

L'Avenida del Mar, à Marbella. ... (PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE) - image 7.0

Agrandir

L'Avenida del Mar, à Marbella. 

PHOTO LAILA MAALOUF, LA PRESSE

Une escapade dans les environs : Marbella

Le jour, la station balnéaire réputée pour ses soirées festives reste plutôt tranquille. On en profite pour parcourir ses quartiers fleuris et les ruelles étroites de son quartier historique, truffées de boutiques et de restaurants, jusqu'aux orangers de la Plaza de los Naranjos. L'Avenida del Mar est un arrêt incontournable pour ses 10 reproductions géantes de sculptures de Salvador Dalí, exposées en plein air. Sans voiture, on se rend de Málaga à Marbella en autocar - un trajet de 45 minutes qui offre un panorama spectaculaire sur la côte. Il faut ensuite compter une demi-heure à pied du terminus au bord de mer, en passant par le charmant quartier Miraflores et l'Avenida del Mercado.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer