Recherche Voyage

48 heures à Moncton

Marché des fermiers.... (Photo Marie-Ève Cousineau, collaboration spéciale La Presse)

Agrandir

Marché des fermiers.

Photo Marie-Ève Cousineau, collaboration spéciale La Presse

Marie-Ève Cousineau
La Presse

C'est à Moncton que le groupe U2 a choisi de terminer, ce soir, sa tournée mondiale. Cette ville, carrefour des Maritimes, compte 125 000 habitants. Elle n'a rien de flamboyant, mais elle recèle de petits trésors. En premier lieu, ses gens.

Café-Déli Clémentine.... (Photo Marie-Ève Cousineau, collaboration spéciale La Presse) - image 1.0

Agrandir

Café-Déli Clémentine.

Photo Marie-Ève Cousineau, collaboration spéciale La Presse

Jour 1

9 H

CAFÉ-DÉLI CLÉMENTINE

Ce petit café, situé au centre-ville, sert les meilleurs espressos et latte en ville. À l'ardoise : croissants au beurre, petits pains au chocolat, granola et bagels de Montréal (ils sont expédiés par autobus de la métropole chaque vendredi !). Profitez du petit-déjeuner pour jaser avec des habitués. Plus du tiers des citoyens de Moncton - première ville canadienne à devenir officiellement bilingue en 2002 - sont francophones. Les Acadiens sont fort chaleureux.

241, rue Saint-Georges

10 H 30

MARCHÉ DES FERMIERS

Le samedi, c'est jour de marché au centre-ville de Moncton. De 7 h à 14 h, des producteurs et des artisans locaux se réunissent dans un bâtiment où règne une atmosphère conviviale de cabane à sucre. Fruits et légumes, charcuteries, fromages, vêtements tricotés, poterie... Il y en a pour tous les goûts. Et même pour les chiens ! Le marché comporte en effet un étal de biscuits pour animaux de compagnie. Les Monctoniens profitent du marché pour rencontrer des amis et casser la croûte. Des comptoirs de restauration offrent des crêpes, des jus de fruit frais, des hot-dogs, des kebabs et des sautés asiatiques. Moncton compte très peu d'immigrants, mais la ville en accueille de plus en plus, notamment des Coréens et des Africains.

655, rue Main

www.marchemonctonmarket.ca

À noter : les Acadiens de la région fréquentent surtout le marché des fermiers de Dieppe, ville francophone voisine de Moncton.

La galerie d'art autochtone Klu'skap.... (Photo Marie-Ève Cousineau, collaboration spéciale La Presse) - image 2.0

Agrandir

La galerie d'art autochtone Klu'skap.

Photo Marie-Ève Cousineau, collaboration spéciale La Presse

13 H

APRÈS-MIDI CULTUREL

Moncton est le centre nerveux de la culture acadienne. Près d'une vingtaine de galeries d'art, d'entreprises et d'organismes artistiques logent dans le Centre culturel Aberdeen, une coopérative située dans un bel édifice centenaire, qui abritait autrefois une école. Le Centre est ouvert du lundi au vendredi. Mais bien des artistes y travaillent la fin de semaine. Ils accueillent aussi des visiteurs sur rendez-vous.

140, rue Botsford

www.centreculturelaberdeen.ca

À un coin de rue de là se trouve le nouveau magasin de livres d'occasion Foliobooks. Son propriétaire, Dano LeBlanc, est le créateur d'Acadieman, ce superhéros de bande dessinée et de dessin animé qui parle chiac. Depuis six mois, cet illustrateur fait profiter la population de sa collection personnelle de livres - il en comptait 25 000 à la maison ! Une section est consacrée aux auteurs acadiens et locaux, comme France Daigle, Herménégilde Chiasson et Allan Cooper.

110, rue Saint-Georges

La galerie d'art autochtone Klu'skap - la seule dans les provinces maritimes - vaut aussi le détour. Pascal A. Pelletier, artiste métis né d'un père cri de la région de Maniwaki, au Québec, y expose notamment les oeuvres d'Alan Syliboy, artiste micmac de la Nouvelle-Écosse, reconnu pour son trait de plume fluide, dru et coloré. Syliboy a coréalisé Petit tonnerre, lauréat du prix du meilleur film d'animation du festival Présence autochtone en 2010.

887, rue Main

18 H

PUMP HOUSE

On fait la queue pour manger dans ce resto-pub. Cette brasserie artisanale propose une dizaine de bières, dont la populaire Blueberry Ale, une blonde à saveur de bleuets, et l'India Pale Ale, une bière aux arômes de pamplemousse. On peut y manger, entre autres, des hamburgers et des pizzas cuites au four à bois. Un coup de coeur ? Le hamburger au bison, garni de poivrons rôtis et servi sur pain à la bière.

5, ruelle Orange

www.pumphousebrewery.ca

20 H 30

LA RUELLE ROBINSON

Les terrasses de restaurants et de bars s'y remplissent tous les vendredis et samedis soirs. Le Premier Lounge Rouge et le « V » organisent des soirées DJ et des concerts live de jazz.

JOUR 2

10 h

RIVIÈRE PETITCODIAC

Moncton est baigné d'une lumière pure, limpide, qui n'a rien à voir avec celle de Montréal. Les citadins se sentent à la campagne dans les sentiers qui longent la Petitcodiac, cette « rivière chocolat » (sa couleur est brune) au bord de laquelle se dandinent des pintades. Bien des touristes associent Petitcodiac à Zachary Richard. Le chanteur cajun a popularisé la chanson du même nom, reprise de l'ex-groupe acadien Zéro Degré Celsius. Mais la renommée de la Petitcodiac tient d'abord à son mascaret, cette vague qui se forme deux fois par jour lorsque les marées de la baie de Fundy - parmi les plus hautes au monde - la remontent. La Petitcodiac fait aussi l'objet de l'un des plus importants projets de restauration de rivière au Canada.

www.petitcodiac.org

12 h

DRÔLES D'ATTRAITS ET DÎNER VÉGÉ

Impossible de la manquer, aussi bien vous la présenter : la tour Aliant (angle des rues Bostford et Queen). Lors de son érection en 1971, cette structure de communication par micro-ondes était la plus élevée du genre en Amérique du Nord. Haut de 127 mètres, ce pylône en béton armé dépasse encore tous les immeubles de bureaux de Moncton et du Nouveau-Brunswick. Plusieurs églises s'élèvent aussi dans le ciel de Moncton. Trois d'entre elles sont situées aux coins des rues Queen et Church ! Ces lieux de culte, de confessions différentes, ont été déclarés biens patrimoniaux par la Ville. En route vers le Calactus maintenant. Ce café et restaurant végétarien, qui appartient au frère de la chanteuse acadienne Marie-Jo Thério, sert divers plats (burritos, enchiladas, lasagne, taj mahal thali, etc.) concoctés, dans la mesure du possible, à partir d'ingrédients locaux, tels que du fromage du Nouveau-Brunswick et du tofu de la Nouvelle-Écosse. Même les carnivores apprécieront.

125, rue Church

calactus.ca

14 h 30

LA PLAGE

Moncton, c'est aussi la mer et l'eau « chaude » à une vingtaine de minutes de voiture. On peut se baigner à la populaire plage Parlee, à Shédiac, et à la plage de l'Aboiteau, à Cap-Pelé, village voisin. On termine le voyage en se délectant d'un bon souper au homard dans les environs.

_________________________________

Il pleut ?

On visite le Musée acadien de l'Université de Moncton, qui relate l'histoire, la culture et la vie des Acadiens d'autrefois.

405, avenue de l'Université, www.umoncton.ca/umcm-maum

On magasine à la Place Champlain, à Dieppe. Le centre commercial, de la taille des Galeries d'Anjou, est le plus grand des provinces en Atlantique.

477, rue Paul, Dieppe, www.champlainplace.com/fr

On divertit les enfants au Palais Crystal, un parc d'attractions intérieur.

499, rue Paul, Dieppe, www.crystalpalace.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer