Recherche Voyage

48 heures à Bocas del Toro

 Plusieurs hôtels proposent d'abordables bungalows sur pilotis.... (PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Plusieurs hôtels proposent d'abordables bungalows sur pilotis.

PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Édouard Carrier

Collaboration spéciale

La Presse

Petit bijou du Panamá, Bocas del Toro est un archipel paradisiaque situé dans le nord-est du pays, en pleine mer des Caraïbes. L'endroit est reconnu pour son architecture sur pilotis, ses plages magnifiques, sa faune, sa végétation et son rythme étrange qui oscille entre nuits folles et paix totale. Des neuf îles de l'archipel, Isla Colón - où se trouve la ville de Bocas - et Bastimento sont les deux plus importantes. Collégiens ayant fui les bancs d'école ou retraités exilés, Bocas del Toro marque tous ceux qui y posent le pied.

JOUR 1

9 h 30

Un café à l'Indi Lounge

Une façon efficace pour s'imprégner de l'ambiance de Bocas del Toro, c'est de s'offrir un excellent café ou un thé chai à l'Indi Lounge de l'hôtel El Limbo. On s'installe dans les élégantes chaises longues qui donnent sur la rue pour observer la ville qui se réveille ou l'on choisit la terrasse arrière pour se laisser surprendre par le chaos des bateaux-taxis qui glissent à vive allure sur l'eau transparente.

Calle 1a

Le vélo est un excellent moyen d'atteindre les... (PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE) - image 2.0

Agrandir

Le vélo est un excellent moyen d'atteindre les plages désertes qui ceinturent les îles de Bocas del Toro.

PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE

10 h 30

Louer un vélo

Isla Colón se visite bien à vélo. On peut pédaler vers Boca del Drago et Playa Estrella, en traversant l'île. C'est un trajet qui demande de bons mollets et au moins 90 minutes, pour un aller simple. Sinon, on se dirige vers Playa Bluff pour se laisser impressionner par le talent des surfeurs. Plusieurs autres plages sont difficilement accessibles par la route. Le vélo est donc une bonne option pour les aventuriers. Les routes sont désertes, mais on doit apporter de l'eau. Il y a très peu d'approvisionnement possible en chemin.

14 h

Relaxer au Paki's Point

Les après-midis au Paki's Point, on les passe à se relaxer. Les DJ animent de jour et de soir ce club de plage coloré. Ici, en plus des confortables fauteuils, les lits, fauteuils à billes, hamacs et chaises longues se succèdent sur cette portion de Paunch Beach. Les surfeurs expérimentés n'hésitent pas à passer les récifs pour rejoindre les vagues, tandis que les autres en profitent pour manger, boire et rêver à ce jour où ils oseront enfin monter sur une planche. À moins de 20 minutes du centre de Bocas en vélo (ou 2 $ en taxi).

17 h

Grignoter et magasiner local

Les petits restaurants de rue qui servent des mets régionaux à des prix modiques méritent qu'on s'y arrête. Pour apprécier Bocas, il faut se mêler à la culture locale. Au coeur de la ville, le Parque Simon Bolivar est l'hôte de plusieurs activités communautaires. Les gens y font quelques emplettes, dégustent les viandes grillées vendues dans des stands de fortune qui ceinturent le parc, des enfants s'amusent sous les immenses manguiers et quelques musiciens font chanter leurs guitares sous le pavillon. Ce petit parc urbain demeure une oasis typiquement panaméenne.

Calme en journée, mais très animée en soirée,... (PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE) - image 3.0

Agrandir

Calme en journée, mais très animée en soirée, la microbrasserie de Bocas del Toro rassemble les amateurs de bières et de blues.

PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE

19 h

Les brassins de Bocas Brewery

Les bières locales Panamá, Atlas et Balboa sont rafraîchissantes et peu chères. Les amateurs de houblon qui recherchent quelque chose de plus raffiné font une pause de la canette à 50 sous et vont boire une pinte brassée sur place à la Bocas Brewery. On oublie le caractère modeste de la bâtisse une fois attablé à la terrasse qui donne sur la mer. Cuisine de style pub anglais pour une clientèle éclectique.

Las Cabanas Calle Carretera 

bocasbrewery.com

22 h

Un spectacle au Bookstore

De jour, c'est un café-librairie peuplé de surfeurs aux pieds nus, bohèmes, intellectuels et voyageurs à la recherche d'un signal WiFi assez puissant pour un appel par Skype. En soirée, on peine à reconnaître l'endroit, devenu bar-spectacle. Point de départ pour une nuit qui ne se terminera que le lendemain pour nombre de fêtards, c'est aussi l'endroit où les plus sages viennent clore la journée.

Avenue E

JOUR 2

9 h

Visite en quad avec Flying Pirates

Au centre de la ville de Bocas, un camion bien identifié fait office de bureau de location pour l'équipe de Flying Pirates. L'entreprise propose des visites guidées ou des circuits à faire seul pour sortir des sentiers battus et apprécier la végétation luxuriante qui couvre la majeure partie de l'île. Une activité d'une demi-journée est amplement suffisante pour traverser quelques rivières, voir des toucans et entendre les complaintes des singes hurleurs.

flyingpiratesbocas.com

12 h

Chez Tom

Les restaurants de la région sont pour la plupart tenus par des expatriés tombés amoureux de l'archipel au point de s'y installer à demeure. Si on opte pour une cuisine locale, on doit parfois faire fi des apparences. Le Tom est un bel exemple. Difficile à localiser à l'intersection de l'Avenue F et de la Calle 2, caché à l'arrière d'un bâtiment beige peu invitant, c'est pourtant l'un des restaurants les plus surprenants d'Isla Colón. On y mange pour moins de 4 $, en profitant de la vue magnifique qui donne sur les voiliers à l'ancre. Ouvert le midi seulement.

 Des dizaines de petits bateaux transportent les... (PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE) - image 4.0

Agrandir

Des dizaines de petits bateaux transportent les voyageurs, les surfeurs et locaux, d'une île à l'autre de l'archipel de Bocas del Toro.

PHOTO CHARLES-ÉDOUARD CARRIER, COLLABORATION SPÉCIALE

13 h

Balade en bateau-taxi

Impossible de ne pas se déplacer en bateau lorsque l'on visite cette région du Panama. Les capitaines de bateau, lorsqu'ils ne sont pas sur l'eau, sont dans la rue à recruter les prochains voyageurs. Ils peuvent organiser des visites guidées de l'archipel par la mer. On ne paie qu'une portion au départ et le reste au retour (autrement, ils risquent de profiter d'une escale pour disparaître). En cas de mésaventure, sachez qu'en raison du grand nombre de bateaux-taxis, aucun voyageur n'est abandonné très longtemps.

14 h

Visite à Red Frog Beach

Une fois les droits d'entrée de 3 $ du National Marine Park payés, un long sentier mène à l'une des plus belles plages de tout Bocas del Toro: Red Frog. En chemin, certains espèrent voir une grenouille des fraises (grenouille rouge venimeuse qui donne son nom à la plage), même si les gens du coin affirment qu'il n'y en a presque plus dans le secteur. Une fringale? Derrière les palmiers se cachent des vendeurs d'empanadas. Pour les cocktails et cette impression d'être au bout du monde, on choisit le Jungle Lounge.

La magnifique terrasse du Firefly, à Bastimentos. ... (PHOTO FOURNIE PAR FIREFLY) - image 5.0

Agrandir

La magnifique terrasse du Firefly, à Bastimentos.

PHOTO FOURNIE PAR FIREFLY

18 h

Souper à l'écogîte The Firefly

Ce gîte de cinq chambres est idéalement situé entre la forêt de l'île de Bastimentos et les eaux limpides des Caraïbes. Ici, peu ou pas d'internet et un cadre propice à la retraite, au yoga et au dialogue avec la nature (les enfants ne sont pas admis!). S'il est parfois difficile d'obtenir une chambre dans ce réputé gîte, tous peuvent souper au magnifique restaurant The Firefly, l'un des meilleurs de l'archipel avec sa carte qui met en valeur les produits locaux. Réservation requise. Argent comptant.

thefireflybocasdeltoro.com

REPÈRES

Se rendre dans l'archipel

De Panamá City, on atteint Isla Colón en combinant un transport de nuit par bus jusqu'à Almirante et une balade de 45 minutes en bateau. Coeurs sensibles s'abstenir: la route est très sinueuse, et le passage du temps a lourdement marqué les petits bateaux qui vous mènent à Bocas. Les moins téméraires préfèrent donc l'avion. Le trajet entre la capitale et l'archipel se fait en 45 minutes. Au moins 150 $ US en aller simple par les airs, environ 40 $ US par la route.

Isla Colón ou Bastimentos? 

Se loger

Des auberges de jeunesse à moins de 10 $ la nuit à Bocas aux luxueuses villas sur pilotis que l'on trouve dans l'île de Bastimentos, ce n'est pas le choix d'hébergement qui manque. Pour le dynamisme d'une jeunesse active et éclectique, Bocas est le meilleur choix. Pour un contact avec la nature en toute quiétude et des installations fastueuses, c'est direction Bastimentos, où Azul Paradise arrive en tête de liste, côté luxe et design.

azulparadise.com

Pour plus d'information, le site Bocas del Toro contient tout le nécessaire pour planifier un voyage mémorable.

bocasdeltoro.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer