Recherche Voyage

48 heures à Strasbourg

  • Jeux de lumières nocturnes sur les canaux, dans le quartier Petite France. (PHOTO PHILIPPE HALLÉ, PHOTOS.COM)

    Plein écran

    Jeux de lumières nocturnes sur les canaux, dans le quartier Petite France.

    PHOTO PHILIPPE HALLÉ, PHOTOS.COM

  • 1 / 5
  • La cathédrale Notre-Dame, joyau de Strasbourg. (PHOTO SARAH-ÉMILIE NAULT, COLLABORATION SPÉCIALE)

    Plein écran

    La cathédrale Notre-Dame, joyau de Strasbourg.

    PHOTO SARAH-ÉMILIE NAULT, COLLABORATION SPÉCIALE

  • 2 / 5
  • La charmante cour du musée Alsacien. (PHOTO SARAH-ÉMILIE NAULT, COLLABORATION SPÉCIALE)

    Plein écran

    La charmante cour du musée Alsacien.

    PHOTO SARAH-ÉMILIE NAULT, COLLABORATION SPÉCIALE

  • 3 / 5
  • Des maisons à colombages bordent les canaux de Strasbourg. Sur la photo, la Petite France. (PHOTO SARAH-ÉMILIE NAULT, COLLABORATION SPÉCIALE)

    Plein écran

    Des maisons à colombages bordent les canaux de Strasbourg. Sur la photo, la Petite France.

    PHOTO SARAH-ÉMILIE NAULT, COLLABORATION SPÉCIALE

  • 4 / 5
  • La cour européenne des Droits de l'Homme. (PHOTO PHILIPPE HALLÉ, PHOTOS.COM)

    Plein écran

    La cour européenne des Droits de l'Homme.

    PHOTO PHILIPPE HALLÉ, PHOTOS.COM

  • 5 / 5

Partager

Sarah-Émilie Nault
La Presse

Strasbourg, chef-lieu de l'Alsace, est une ville au passé jalousement préservé. Son quartier historique - Grande-Île - a été inscrit en 1988 dans la liste du patrimoine mondial de l'humanité. Son héritage historique, son architecture, sa gastronomie, sa cathédrale (véritable emblème de la cité) et son rôle de siège d'une quinzaine d'institutions européennes et d'organismes de coopération internationale font d'elle un symbole de réconciliation entre les peuples européens.

JOUR 1

9 h: Visite du Musée alsacien

Afin de se replonger dans la vie traditionnelle d'Alsace, on se rend au Musée alsacien joliment établi à travers trois vieilles demeures strasbourgeoises. Mobilier, costumes, céramiques populaires, jouets, imageries religieuses, balcons à l'allemande et reconstitutions de maisons et d'ateliers d'artisans caractéristiques des différentes régions d'Alsace retracent ce passé essentiellement rural.

11 h: La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

On se rend à Strasbourg pour admirer les vitraux, les statues, les orgues, l'architecture et la fameuse horloge astronomique de la cathédrale Notre-Dame, l'un des monuments les plus importants du Moyen-Âge. Dominant la ville du haut de ses 142 mètres, la cathédrale attire de nombreux touristes, qui ne manquent pas de s'attrouper sur son parvis, tous les quarts d'heure, pour admirer les automates en mouvement. À midi (ou 12h30 en hiver), chaque jour, au dernier étage, on peut apercevoir les 12 apôtres défilant devant le Christ. Il est aussi possible d'entreprendre l'ascension des 332 marches pour accéder à sa plateforme. Avant ou après la visite, une petite balade à travers les ruelles pavées aux bâtiments anciens et les boutiques de souvenirs bordant la place de la cathédrale s'impose.

12 h 30: Lunch à la Maison Kammerzell

Dans ce véritable symbole strasbourgeois construit en 1427 - et classé monument historique -, le passé se marie au présent dans une tradition gastronomique tantôt ancienne, tantôt bien de son temps. Il faut avoir devant soi deux, trois ou même quatre heures pour déguster, à la manière alsacienne, les merveilles du chef Guy-Pierre Baumann (foie gras, Presskopf, coq au Riesling, Waedele...) et profiter pleinement de l'ambiance champêtre et feutrée de ce véritable petit musée. Idéalement situé, il permet d'apercevoir, de sa table, à travers les dizaines de vitraux, la cathédrale Notre-Dame, voisine majestueuse.

www.maison-kammerzell.com

15 h: Balade dans la petite France

Tout ce qu'on imagine de l'Alsace se retrouve là, dans l'ancien quartier pittoresque des tanneurs, des meuniers et des pêcheurs de la Petite France. On la découvre en prenant part à l'une des visites commentées avec un audioguide de l'Office du tourisme de Strasbourg ou en compagnie d'un véritable guide-conférencier alsacien. Tous deux raconteront la vie de leurs ancêtres tanneurs, du temps où les toits ouverts servaient à étendre les peaux après les avoir lavées et grattées dans l'eau du canal, tout près. Les maisons à pans de bois (aussi dites à colombages) aux vastes cours intérieures datant des XVIe et XVIIe siècles y sont tout simplement superbes.

21 h: Une croisière de nuit

Pour explorer le coeur de Strasbourg assoupi, de la Petite France jusqu'au site européen, rien ne vaut une croisière le long de ses canaux et ses ponts (jadis) couverts. L'entreprise Batorama, par exemple, offre la croisière de 70 minutes «Strasbourg - Plus de 20 ans d'histoire». Il y a trois départs en soirée.

www.batorama.fr

JOUR 2

9 h: Promenade à vélo le long des canaux

Avec ses 500 km, la piste cyclable de Strasbourg peut se vanter d'être la plus longue de France. Le long des canaux, des ponts anciennement couverts, à travers les parcs, les jardins et le centre historique, on visite la ville de manière dynamique et différente. De nombreux centres offrent la location de vélos, patins à roues alignées et équipements complets.

www.velocation.net

13 h: Pique-nique au parc de l'Orangerie

Ce n'est pas sans raison que de nombreuses cigognes ont choisi d'y résider à l'année et que l'impératrice Joséphine adorait s'y promener. Le parc de l'Orangerie, avec son lac, ses barques, sa cascade, ses jeux, son manège, son petit zoo et ses 26 hectares de verdure est un havre de fraîcheur, ce qui en fait l'un des endroits favoris des Strasbourgeois. On s'y pointe avec une couverture, une bonne bouteille de Riesling ou de Pinot noir et quelques flammekueches, ces délicieuses tartes flambées à partager.

16 h: Strasbourg, capitale européenne

À deux pas du parc de l'Orangerie, la capitale européenne est une véritable ville dans la ville, qui mérite d'être découverte. Le quartier européen regroupe le Palais de l'Europe, siège du Conseil de l'Europe, le Parlement européen et son impressionnante façade vitrée, le Palais des droits de l'homme et ses terrasses verdoyantes ainsi que le siège d'ARTE, la chaîne de télévision européenne, entre autres bâtiments. Lorsqu'on traverse la passerelle des Deux Rives (et, par le fait même, le jardin des Deux Rives), c'est la France qu'on quitte un instant pour l'Allemagne, en enjambant le Rhin.

19 h: Souper dans un winstub

Tradition oblige, il faut se rendre dans un winstub (petit estaminet typiquement strasbourgeois) pour déguster entre amis certaines spécialités alsaciennes. L'abondance germanique se mélange au raffinement français à travers baeckeofe (boeuf, mouton et porc marinés dans le vin blanc, cuit doucement avec pommes de terre et oignons), jambonneau bouilli ou grillé, matelote aux poissons accompagnée de spaetzle (nouilles), salade de gruyère et bibeleskäs (fromage blanc battu assaisonné d'ail, d'oignons, de ciboulette et de persil).

22 h: Balade de fin de soirée dans le quartier allemand

Fait de larges avenues ornées d'arbres, de places, d'immeubles et de maisons privées à l'architecture éclectique, le quartier allemand - ou quartier impérial - est surprenant. Ici, bâtiments aux empreintes de la néo-Renaissance italienne ou allemande s'entremêlent à des constructions néo-baroques et à quelques bâtiments Art nouveau, comme l'originale «Maison égyptienne».

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Singapour gourmand

    Asie

    Singapour gourmand

    Un peu comme un Las Vegas asiatique avec ses casinos rutilants, un peu Genève avec son côté hyper propret - même les toilettes publiques sentent le... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer
  • Visite à Strasbourg
    Jeux de lumières nocturnes sur les canaux, dans le quartier Petite France. (PHOTO PHILIPPE HALLÉ, PHOTOS.COM)

    PHOTO PHILIPPE HALLÉ, PHOTOS.COM

    Jeux de lumières nocturnes sur les canaux, dans le quartier Petite France.

  • Visite à Strasbourg
    La cathédrale Notre-Dame, joyau de Strasbourg. (PHOTO SARAH-ÉMILIE NAULT, COLLABORATION SPÉCIALE)

    PHOTO SARAH-ÉMILIE NAULT, COLLABORATION SPÉCIALE

    La cathédrale Notre-Dame, joyau de Strasbourg.

  • Visite à Strasbourg
    La charmante cour du musée Alsacien. (PHOTO SARAH-ÉMILIE NAULT, COLLABORATION SPÉCIALE)

    PHOTO SARAH-ÉMILIE NAULT, COLLABORATION SPÉCIALE

    La charmante cour du musée Alsacien.

  • Visite à Strasbourg
    Des maisons à colombages bordent les canaux de Strasbourg. Sur la photo, la Petite France. (PHOTO SARAH-ÉMILIE NAULT, COLLABORATION SPÉCIALE)

    PHOTO SARAH-ÉMILIE NAULT, COLLABORATION SPÉCIALE

    Des maisons à colombages bordent les canaux de Strasbourg. Sur la photo, la Petite France.

  • Visite à Strasbourg
    La cour européenne des Droits de l'Homme. (PHOTO PHILIPPE HALLÉ, PHOTOS.COM)

    PHOTO PHILIPPE HALLÉ, PHOTOS.COM

    La cour européenne des Droits de l'Homme.