Le pouvoir des couleurs

« Osez la couleur! Vous verrez, ça vous fera du bien », lance Jean-Gabriel... (INFOGRAPHIE LA PRESSE)

Agrandir

INFOGRAPHIE LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

« Osez la couleur! Vous verrez, ça vous fera du bien », lance Jean-Gabriel Causse, designer coloriste et membre du Comité français de la couleur, où il travaille sur les tendances des années à venir. De passage à Montréal, il a profité de la belle saison des couleurs! Rencontre avec un passionné qui nous fait découvrir L'étonnant pouvoir des couleurs, titre de son livre captivant.

Jean-Gabriel Causse... (PHOTO FOURNIE PAR JEAN-GABRIEL CAUSSE) - image 2.0

Agrandir

Jean-Gabriel Causse

PHOTO FOURNIE PAR JEAN-GABRIEL CAUSSE

L'étonnant pouvoir des couleurs, Éditions Edito, 22,95 $.... (PHOTO FOURNIE PAR L'ÉDITEUR) - image 2.1

Agrandir

L'étonnant pouvoir des couleurs, Éditions Edito, 22,95 $.

PHOTO FOURNIE PAR L'ÉDITEUR

Influences inconscientes

Les couleurs ont un impact plus grand qu'on ne le prétend sur nous. Jean-Gabriel Causse répond aux questions de La Presse à ce sujet.

L'influence de la couleur sur nous, c'est inconscient? 

La couleur nous fait beaucoup de bien, beaucoup plus qu'on ne peut l'imaginer, car ses influences sont dans notre inconscient. Ce sont les neurosciences qui ont fait progresser notre connaissance de l'impact des couleurs. Ce ne sont pas les mêmes zones du cerveau qui sont activées lorsque les couleurs sont froides ou chaudes.

Les couleurs ont une réelle influence sur nous, que ce soit physiologique ou psychologique. On est dans un monde qui manque tellement de couleurs! Il faut, par exemple, arrêter de concevoir des bureaux ou des salles de classe avec des murs blancs et gris... c'est terrible, le blanc, c'est la couleur de la mort. Le paradis est blanc pour les Occidentaux. Ce sont dans les bureaux blancs que le risque de dépression est le plus important. On y travaille moins bien et moins vite. 

Les couleurs ont donc de vrais effets et modifient nos comportements? 

Oui. Le rose, par exemple, est une couleur romantique et la couleur de l'optimisme et du bonheur. Des chercheurs ont démontré que si vous peignez en rose les murs des classes de maternelle, les dessins des enfants sont plus positifs et plus joyeux. Les soleils sont plus gros, les nuages moins présents, les sourires plus marqués. Les enfants voient la vie en rose! C'est bien réel et cette expression prend tout son sens. 

Autre démonstration des effets du rose: Alexander Schauss, scientifique et directeur de l'American Institute for Biosocial Research, a fait peindre en rose les murs des cellules du centre correctionnel de la Marine américaine de Seattle. Une exposition de 15 minutes à cette couleur suffit pour faire réduire l'agressivité des détenus pendant 30 minutes. Le rose diminue le rythme cardiaque, la pression sanguine et les pulsations. C'est une couleur tranquillisante qui fait baisser l'agressivité, a conclu Alexander Schauss. 

Il y a une couleur pour faire hausser la fréquence des rapports sexuels?

Oui, une étude effectuée en 2012 sur 2000 personnes révèle que, lorsqu'il y a une dominante chromatique de mauve dans la chambre à coucher, il y a plus de rapports sexuels, soit 3,49 par semaine. Le rouge arrive tout juste après (3,18 rapports), puis le blanc (2,02 rapports), le beige (1,97 rapport), et le gris (1,80 rapport).

Le rouge est-il la couleur du désir et de la séduction?

Le rouge attire le regard et éveille les désirs. Quand une femme est habillée en rouge, c'est une arme de séduction redoutable et d'ailleurs, une autre femme la voyant arriver va la voir comme une menace, comme si elle allait lui piquer son mari! Une femme qui fait du pouce qui est habillée en rouge a deux fois plus de chances qu'un automobiliste (homme) s'arrête. Une serveuse de restaurant habillée en rouge aura des pourboires plus généreux!

La couleur peut-elle aussi influencer le goût?

Oui. L'industrie alimentaire a compris l'importance de la couleur de ses produits. Vous ne ferez pas acheter un oeuf avec une coquille brune à un Américain! Et un oeuf à coquille blanche à un Français! Pour juger de la bonne couleur d'un ketchup épicé, on a fait goûter à des consommateurs trois ketchups plus ou moins foncés, mais qui avaient le même goût. Résultat: le ketchup rouge foncé a été jugé beaucoup plus épicé que le rouge moyen ou que le rouge clair... Même type de résultat sur des enfants qui ont goûté des sirops de fruits au goût identique, mais avec des colorants plus ou moins saturés. Plus la couleur est saturée, plus il semble avoir un goût prononcé, ce qui est fondamental pour lutter contre l'obésité des enfants. Il suffit d'augmenter la perception du sucre par des couleurs plus vives. 

Selon la couleur que l'on porte, le même discours sera-t-il perçu différemment?

Oui. Par exemple, si vous êtes habillée en rouge et que vous allez voir votre patron, il va le voir comme une menace pour son poste, car le rouge est la couleur de la séduction, mais aussi la couleur des leaders et du pouvoir. Si vous êtes habillée en vert, il verra que vous avez un bon esprit d'équipe. Le rouge est donc à déconseiller si vous êtes dans une négociation, car c'est une couleur dominante. Regardez la famille Obama lors de sa victoire à l'élection de 2008; les membres de la famille sont arrivés sur la scène, tous habillés en rouge et noir. C'est un choix délibéré et un message très fort qui voulait dire qu'ils incarnaient désormais la famille leader américaine. La cravate rouge est la bienvenue si on veut s'imposer comme leader! 

Nous vivons dans un monde où, finalement, il y a de moins en moins de couleurs?

L'essentiel des ventes de textile en Occident tourne toujours autour du noir, du blanc, du gris, de l'écru et du bleu marine. Alors que chaque année, on se dit que les gens veulent de la couleur pour sortir de la crise! Il n'y a plus de couleurs! Même si Pantone (nuancier de couleurs) a fait du « Radiant Orchid » un violet clair, sa couleur de prédilection de 2014, on n'en voit pas beaucoup dans les rues. Les créateurs de mode sont tous habillés en noir! À la fin des défilés, ils arrivent en noir. Le seul qui avait un peu de couleur était Jean Paul Gaultier, qui était vêtu de sa fameuse marinière bleue et blanche et encore, il s'est mis au noir lui aussi! Ce sont eux qui symbolisent la mode. Que ce soit à Londres, New York, Milan, Paris, le noir a pris le dessus sur la couleur. 

Pourquoi?

Ça a commencé avec Coco Chanel, qui a créé la petite robe noire en 1926. À l'époque, on portait beaucoup de couleurs, mais les femmes ont eu l'impression que cette petite robe noire les affinait et les rendait plus minces, alors que c'est archifaux! Une masse noire, c'est très imposant. Ce qui fera vraiment mincir, ce sont les rayures verticales et tout ce qui va brouiller la silhouette, comme les fleurs et les motifs. Dans notre inconscient, porter du noir, ça nous amincit, c'est un sentiment très fort que nous avons, alors que la réalité est tout autre. Et c'est aussi parce que le noir, c'est chic et c'est la base du style. Alors que porter de la couleur va vous remonter le moral. Faites-en l'essai vous-même!

Finalement, quelles couleurs doit-on avoir chez soi pour être bien?

Avoir un équilibre de toutes les couleurs par touches, c'est ce que je conseille. Si, dans votre appartement, tout est blanc et que vous peignez un mur de votre salon en orange, évidemment que vous allez vous en lasser. Mais si vous avez un mur orange dans le salon, un mur jaune dans la cuisine, un peu de bleu dans la salle de bains, ça ira. Si, inconsciemment, vous recréez toutes les couleurs, ce que faisaient nos parents et grands-parents avec le papier peint, il y aura un équilibre et vous ne vous en lasserez pas. Plus il y a de couleurs complémentaires, plus ce sera équilibré et mieux vous vous porterez.

« Osez la couleur! Vous verrez, ça vous fera du bien... (INFOGRAPHIE LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

INFOGRAPHIE LA PRESSE

Choisir la bonne couleur

Chaque couleur influence nos perceptions et nos comportements. Voici huit extraits du livre L'étonnant pouvoir des couleurs, de Jean-Gabriel Causse, qui expliquent quelques spécificités.

Le bleu

C'est la couleur créative. Notre cerveau s'évade avec le bleu.

C'est la couleur de la liberté; un ciel bleu ou le bleu de la mer produisent sur nous un bel effet. À la vue d'une piscine dans un jardin, on se sent apaisé. C'est la couleur préférée sur les cinq continents.

Le bleu est recommandé dans les chambres pour ceux qui ont du mal à s'endormir. C'est une couleur harmonieuse, mais sédative. Couleur idéale pour les salles de bains. C'est aussi une teinte que nous aimons tous porter et qui nous fait du bien, d'où le succès du jean.

On se fait plaisir dans du bleu, c'est donc une couleur à privilégier dans les points de vente. 

Le vert

Il est associé à la nature. C'est la couleur de l'équilibre, c'est une couleur qui rassure et qui apaise. Le vert inspire confiance, et recommandé en salle de réunion pour convaincre un client.

Les tapis de billard sont verts, c'est pour calmer les joueurs et pour qu'ils soient plus performants.

Il est recommandé dans les cuisines car il ouvre l'appétit.

Le rouge

C'est une couleur chaude, activante et énergisante. Couleur de l'amour et de la séduction. Le rouge nous effraie parce qu'inconsciemment, on sent bien que ses effets activants sont puissants, mais que, mal maîtrisés, ils peuvent être préjudiciables. C'est la couleur du désir et elle est aphrodisiaque.

Le rouge veut aussi dire interdiction et nous fait peur de façon innée. Les symboliques sont nombreuses: votre banquier qui vous dit que vous êtes dans le rouge! Tous les boutons rouges d'urgence qu'il ne faut pas toucher...

Le rouge est aussi la couleur traumatisante de l'école. Il suffit de regarder le nombre d'annotations rouges du professeur sur les copies des élèves. Quand on fait des erreurs, le rouge est là pour nous sanctionner. Pourquoi ne pas corriger les copies avec du vert? Les enfants y verraient un encouragement!

L'orange

C'est une couleur chaude qui suscite l'attention et la communication.

L'orange stimule le coeur, ouvre l'appétit et réduit les troubles digestifs. C'est une couleur recommandée dans la cuisine, dans la salle à manger et dans l'entrée pour souhaiter la bienvenue aux visiteurs. En milieu professionnel, l'orange est recommandé partout où l'on doit s'exprimer.

Le brun, le marron, le beige 

Le brun est la couleur de la nature dans ce qu'elle a d'immuable. C'est la couleur du bois. C'est la couleur de la nostalgie. Couleur de la tradition et de l'authenticité. C'est la couleur de l'artisanat.

Dans notre garde-robe, le brun donnera un sentiment de peau bronzée pour les Occidentaux. Il est formidable pour mettre en valeur des couleurs comme le rose, le turquoise ou l'abricot.

Un mur brun paraît triste et sale.

Le noir

C'est la couleur du deuil en Occident depuis le XVIIIe siècle. Cette couleur impose le respect. Le noir est le summum de l'élégance. Pour une voiture, une petite robe, un smoking.

Le noir est la meilleure couleur pour les environnements bruyants à haute fréquence de beaucoup d'usines.

Le blanc

C'est une couleur ni activante ni relaxante, donc à éviter en dominante dans une maison. Le blanc est le symbole de la propreté, c'est aussi la couleur du vide et de la mort.

Le blanc agrandit et réfléchit la lumière dans les pièces sombres.

Un endroit où le blanc peut être une bonne couleur est celui où le sentiment d'hygiène est important, dans les cuisines industrielles, par exemple, ou dans les cabinets médicaux.

Le jaune

La couleur du soleil. C'est une couleur tonique, chaude mais non excitante. Le jaune est recommandé dans les pièces à vivre, car il apporte de l'énergie. Il permet, le soir, de créer des intérieurs chaleureux et douillets. Il symbolise la réussite et la joie de vivre.

Le jaune aide à se concentrer, en particulier pour les tâches intellectuelles ou qui demandent de l'organisation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer