Quand les devoirs sont cool

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un mardi soir, peu avant 16 h, une douzaine de jeunes de 5e et 6e année débarquent dans un local anonyme du boulevard Chambly, à Longueuil. L'ambiance est à la fête, et pourtant, la petite troupe s'y trouve principalement pour faire des devoirs.

Le groupe participe au programme Arrière-Boutique, un rendez-vous pour environ 25 préados de quatre écoles primaires du quartier. Ils sont assez grands pour rester seuls à la maison après les classes, mais ils ont besoin d'un coup de pouce à l'heure des devoirs.Ils profitent d'un programme conçu sur mesure pour eux : on leur propose une collation, des jeux de groupe, une aide aux devoirs et une période où chaque jeune peut s'impliquer dans un projet à long terme. Le tout, gratuitement, deux jours par semaine.

L'Arrière-Boutique s'inspire des Centres 826, un réseau qui fait un tabac aux États-Unis. L'objectif: appuyer les jeunes dans leur cheminement scolaire, mais de façon ludique.

L'idée d'adapter le concept à la réalité du Québec est venue d'une équipe du cégep Édouard-Montpetit. L'Arrière-Boutique sert d'ailleurs d'activité de formation pour des étudiants en Techniques d'éducation à l'enfance.

Le programme est soutenu par des élus de Longueuil, mais dans un an, le groupe devra s'autofinancer. Pour y arriver, il compte mettre sur pied une boutique de magie dans la partie avant du local (d'où le nom d'Arrière-Boutique) au cours des prochains mois.

La Presse est allée à la rencontre du groupe de jeunes, histoire de constater ce qu'en pensent les principaux intéressés.

> Consultez le site des Centres 826




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer