La force des Discrets

Notre société met en valeur les êtres extravertis qui sont sociables, dominants... (Photos.com)

Agrandir

Photos.com

Notre société met en valeur les êtres extravertis qui sont sociables, dominants et à l'aise sur le devant de la scène. Mais plus d'un tiers des Américains seraient des introvertis qui préfèrent le travail solitaire aux séances de remue-méninges et qui écoutent plus qu'ils ne parlent. L'introversion, explique l'auteure Susan Cain, est devenue une qualité de seconde classe.

Notre société met en valeur les êtres extravertis... (Photo fournie par les Éditions JC Lattès) - image 1.0

Agrandir

Photo fournie par les Éditions JC Lattès

Dans son best-seller Quiet, enfin traduit en français, elle donne des exemples comme ceux de Rosa Parks, Al Gore, Warren Buffett, Ghandi, des introvertis qui ont accompli de grandes choses.

À travers des recherches en psychologie et en neurosciences, l'auteure démontre les différences entre les cerveaux des introvertis et ceux des extravertis. Il ne faut pas sous-estimer la force des discrets, c'est ce qu'on retient de ce livre qui change notre perception à leur égard. 

La force des discrets, Susan Cain, éditions JC Lattès, 32,95 $




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer