La doyenne du monde décède à 116 ans aux États-Unis

Besse Cooper... (PHOTO DAVID GOLDMAN, ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Besse Cooper

PHOTO DAVID GOLDMAN, ASSOCIATED PRESS

Partager

Agence France-Presse
City of Monroe, Michigan

La doyenne de l'humanité, l'Américaine Besse Cooper, est décédée mardi après-midi à l'âge de 116 ans dans une maison de retraite de Monroe, en Georgie.

Son fils, Sydney Cooper, a précisé que la vieille dame s'était éteinte paisiblement. Elle était tombée malade le week-end dernier, victime d'un virus à l'estomac.

Besse Cooper avait été désignée doyenne de l'humanité en janvier 2011 par le Livre Guinness des Records. Robert Young, consultant du département gérontologie du Guinness, avait rencontré Mme Cooper il y a cinq ans et avait été frappé par son agilité intellectuelle. À 111 ans, elle pouvait lire des livres.

Besse Cooper était née en 1896 dans l'État du Tennessee et s'était installée en Georgie durant la Première Guerre mondiale pour y travailler comme enseignante.

Après la mort de Besse Cooper, la doyenne de l'humanité est désormais une Américaine de 115 ans, Dina Manfredini, une habitante de Johnston dans l'Iowa.

La personne ayant vécu le plus longtemps au monde est la Française Jeanne Calment, décédée en 1997 à 122 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer