Les Américains ont moins de relations sexuelles depuis vingt ans

Les Américains - surtout ceux qui vivent en couple - ont nettement moins de... (Photos.com)

Agrandir

Photos.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les Américains - surtout ceux qui vivent en couple - ont nettement moins de relations sexuelles qu'il y a vingt ans, selon une étude publiée mardi.

En moyenne, les couples américains, mariés ou non, ont fait l'amour 16 fois de moins sur la période 2010 à 2014 qu'entre 2000 et 2004, selon cette étude basée sur une enquête auprès de 26 000 Américains interrogés sur leur comportement intime depuis 1989.

Si l'on prend les Américains en général, la baisse est moins importante, mais reste nette. Ils ont eu neuf rapports sexuels de moins par an sur la période 2010-2014 que durant la période 1995-1999.

«Ces statistiques révèlent un revirement majeur en termes de mariage et de relations sexuelles par rapport aux décennies précédentes», a souligné Jean Twenge, professeur de psychologie à l'université d'État de San Diego en Californie, principal auteur de l'étude.

«Dans les années 1990, les couples mariés avaient des rapports sexuels plus fréquemment que les personnes qui n'avaient jamais été mariées, mais, au milieu des années 2000, il y a eu un renversement, les célibataires jamais mariés étaient plus actifs sexuellement», a-t-il indiqué.

Les chercheurs n'ont pas donné d'explication à ce phénomène, mais ont noté que l'âge semblait déterminant.

«Malgré leur réputation d'avoir de très nombreux contacts sociaux, les "Millennials" (ayant atteint l'âge adulte au début des années 2000 NDLR) et la génération suivante dite iGen ou Z, ont en fait des rapports sexuels moins fréquemment que leurs parents et grands-parents quand ils étaient jeunes», selon le professeur Twenge.

Cela s'explique en partie par le fait que ces nouvelles générations ont moins de partenaires durables.

Les personnes dans la vingtaine ont des relations sexuelles plus de 80 fois par an en moyenne. Ce nombre tombe à 60 fois à 45 ans et 20 fois à 65 ans.

Chaque année après le pic d'activité sexuelle autour de 25 ans, la fréquence des rapports diminue de 3,2 % par an.

Les couples plus âgés, mariés ou pas, sont moins actifs sexuellement, surtout depuis 2000, indique l'étude.

Une publication précédente avait montré que le sentiment de bonheur ressenti parmi les adultes aux États-Unis a décliné après l'âge de 30 ans entre 2000 et 2014.

«Avec moins de relations sexuelles et moins de sentiment de bien-être, ce n'est pas surprenant que les adultes américains paraissent profondément insatisfaits de nos jours», pointe le professeur Twenge.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer