• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Sexualité 
  • > Les Américains pas si à l'aise lorsque les gais affichent leur affection 

Les Américains pas si à l'aise lorsque les gais affichent leur affection

Le mariage entre personnes de même sexe est... (Photo Jeff Siner, The Charlotte Observer, AP)

Agrandir

Le mariage entre personnes de même sexe est désormais légal dans 33 États américains sur 50, ainsi que dans la capitale fédérale Washington.

Photo Jeff Siner, The Charlotte Observer, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

Une majorité d'Américains soutiennent le mariage entre personnes de même sexe, mais cela ne veut pas dire qu'ils sont forcément à l'aise lorsque ces derniers affichent leur affection, selon une étude parue jeudi.

Des sociologues de l'Université de l'Indiana ont demandé à plus de 1000 personnes ce qu'elles ressentaient en voyant des couples se tenir par la main ou s'embrasser dans un parc.

Quelque 97% des répondants, hétérosexuels, ont répliqué qu'ils ne voyaient pas d'inconvénient à voir des couples de sexes opposés se tenir par la main en public, contre seulement 62% face à un couple gai faisant la même chose.

S'agissant de s'embrasser sur la joue, 95% approuvent ce geste en public entre un homme et une femme, mais à peine 55% s'il s'agit de deux hommes.

Quant à s'embrasser sur la bouche, 50% approuvent le «french kiss» dans la rue entre un couple hétérosexuel, mais seulement 22% entre un couple gai.

Pour ces trois cas de figure --se tenir par la main, s'embrasser sur la joue, s'embrasser sur la bouche--, les personnes interrogées semblent accepter davantage les signes extérieurs d'affection lorsqu'il s'agit de lesbiennes que d'homosexuels: respectivement 75%, 72%, 26%.

Mais ces pourcentages restent également bien inférieurs à ceux relatifs aux couples hétérosexuels.

Pour Long Doan, auteur principal de cette étude parue dans l'édition de décembre de l'American Sociological Review, ces résultats révèlent les préjugés qui persistent à l'égard des homosexuels et des lesbiennes, malgré le soutien grandissant au mariage homosexuel dans le pays.

Le mariage entre personnes de même sexe est désormais légal dans 33 États américains sur 50, ainsi que dans la capitale fédérale Washington.

«Les droits des homosexuels ne peuvent pas se mesurer sommairement au taux d'approbation du mariage gai par le public. Les attitudes à l'égard des couples de même sexe sont plus complexes que ça», dit-il à l'AFP.

«Plus de 50% des Américains soutiennent le mariage gai. C'est une hausse impressionnante par rapport aux années passées, mais qu'est-ce que cela signifie en termes d'idéaux américains d'égalité?», s'interroge-t-il.

Chose surprenante toutefois: 45% des sondés gais estiment acceptable qu'un couple hétérosexuel s'embrasser sur la bouche en public, mais seulement 39% pour un couple d'hommes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer