Nos alliées les noix

Les noix se distinguent grâce à leurs protéines... (PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRéCHETTE-LA PRESSE)

Agrandir

Les noix se distinguent grâce à leurs protéines végétales, leurs fibres, leurs vitamines, leurs minéraux, leurs antioxydants et leurs divers composés phytochimiques, tous présents en bonne quantité. Sur la photo, de gauche à droite: l'amande, la noix de cajou, la noix de Grenoble et la noix du Brésil.

PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRéCHETTE-LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Loin des noix, loin du gras, a-t-on longtemps cru. On sait aujourd'hui que les noix sont nos alliées, ne serait-ce que parce qu'elles ont le don de calmer la faim. «Les gras qu'elles contiennent sont surtout insaturés, un type de gras reconnu pour ses effets bénéfiques sur la santé», indique Catherine Lepage, nutritionniste et blogueuse (La Nutritionniste active).

Les noix se distinguent aussi grâce à leurs protéines végétales, leurs fibres, leurs vitamines, leurs minéraux, leurs antioxydants et leurs divers composés phytochimiques, tous présents en bonne quantité. La synergie entre ces éléments permet une amélioration du profil lipidique sanguin et des capacités antioxydantes, ainsi qu'une réduction de la tension artérielle et de l'inflammation, souligne Mme Lepage. «Les noix ont également un effet bénéfique sur la glycémie, en diminuant l'augmentation du sucre dans le sang et la sécrétion d'insuline après les repas», ajoute-t-elle.

Attention à privilégier les noix peu ou pas salées, sans huile ajoutée, et à manger des portions raisonnables. Petit conseil: comme les noix rancissent vite, mieux vaut les conserver au frigo - ou, mieux encore, au congélateur - dans un contenant fermé hermétiquement.

Quelle noix choisir? L'idéal est de varier les plaisirs. Voici quatre variétés offertes en supermarché.

Amandes

* Une portion de 25 amandes (32 g) rôties à sec fournit 193 calories, 6,75 g de protéines et 3,5 g de fibres,

Ces noix regorgent de vitamines et minéraux.

Entières, effilées, moulues, assaisonnées: on aime la polyvalence des amandes, qui peuvent tout agrémenter. On sait que la sécheresse vécue ces dernières années en Californie - où pousse la majorité des amandes - a contraint les résidants de plusieurs villes à restreindre leur consommation d'eau. Le tout, pendant que les amandiers continuaient d'être arrosés... Bonne nouvelle: les précipitations ont été cette année «considérablement plus importantes» qu'en 2015 en Californie, selon le département d'Agriculture américain. Les récoltes d'amandes devraient y être en hausse de 7,9 %.

* D'après le Fichier canadien sur les éléments nutritifs. 

Cajous

* Une portion de 30 g de cajous rôtis à sec fournit 172 calories 4,6 g de protéines 0,9 g de fibres

Les atouts du cajou? C'est une excellente source de cuivre et de magnésium, en plus d'être une des noix les moins riches en gras.

Les cachous de nos grands-mères sont, en fait, des noix de cajou ou anacardes. Les principaux pays producteurs de cajous de 2010 à 2014, selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO): 1) Viêtnam 2) Nigeria 3) Inde.

Délicieux tels quels, salés ou sucrés, en salades, dans les biscuits, sautés ou transformés en «fauxmages», les cajous sont prêts à tout.

Noix de Grenoble

Une portion de 30 g de noix dites de Grenoble fournit 196,5 calories, 4,6 g de protéines et 2 g de fibres, d'après le Fichier canadien sur les éléments nutritifs.

Tout fout le camp, on vous le dit: ce qu'on appelle «noix de Grenoble» au Québec pousse rarement en France.

Les principaux pays producteurs du fruit de noyer, qu'on peut appeler tout simplement «noix»? La Chine, l'Iran et les États-Unis (selon la FAO, de 2010 à 2014). «Une grande étude récente (PREDIMED) a montré que la consommation fréquente de noix de Grenoble, entre autres, permet une réduction de 30 % du risque de maladie cardiovasculaire», souligne Catherine Lepage, nutritionniste.

Noix du Brésil

Une portion de 30 g de noix du Brésil (environ 8 noix) fournit 198 calories, 4,3 g de protéines et 2,3 g de fibres, d'après le Fichier canadien sur les éléments nutritifs. C'est une des meilleures sources de sélénium, un antioxydant.

Soulagement: la noix du Brésil pousse principalement en Amazonie, où ses coques sont ramassées manuellement, une fois tombées au sol. Les principaux pays producteurs de noix du Brésil? La Bolivie, le Brésil (l'honneur est presque sauf) et la Côte-d'Ivoire (selon la FAO, de 2010 à 2014). Information méconnue: une coque contient entre une douzaine et une vingtaine de graines, disposées comme des quartiers d'orange. Chacune de ces graines cache une noix du Brésil. 

__________________________________________________________________________________

Sources: Fichier canadien sur les éléments nutritifs, Metro, Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Passeport Santé et Prana.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer