Des pains berbères moins salés

La boulangerie Magrebia, de Rosemont, à Montréal, fabrique une gamme de bons... (Photo fournie par Magrebia.)

Agrandir

Photo fournie par Magrebia.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La boulangerie Magrebia, de Rosemont, à Montréal, fabrique une gamme de bons petits pains berbères vendus dans des fruiteries, des épiceries santé et plusieurs IGA et Metro du Québec. Mais ce n'est pas parce que les Berbères vivent en Afrique du Nord, non loin du désert, que leur pain doit être salé.

La preuve : d'ici un an, Magrebia promet de réduire le taux de sel de tous ses pains, qui chutera de 13 % à 9 % du maximum à consommer par jour. Par pain, le sodium passera précisément de 320 mg à 221 mg, selon l'engagement pris auprès du programme volontaire d'amélioration Melior.

Pourquoi diminuer le sel dans les pains berbères ? « Parce que notre clientèle est soucieuse de sa santé, en plus de rechercher un côté exotique », indique Mourad Ghariani, coprésident des Aliments Magrebia, fondé en 2007.

Quatre parfums sont offerts : au fenouil, à la nigelle (ou cumin noir), aux dattes et aux figues. Des saveurs typiquement berbères dans les deux premiers cas, pas dans les deux derniers. « Les pains sucrés sont une création : on a combiné le petit-déjeuner berbère, qui est du pain et des dattes ou des figues », explique M. Ghariani.

Avis aux intéressés : il est possible d'acheter les pains directement à la boulangerie de la rue des Carrières, à Montréal, où se trouve le café Nigelle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer