Boissons énergisantes: vert la vie

Si les boissons énergisantes gagnent toujours en popularité,... (Photo Masterfile)

Agrandir

Si les boissons énergisantes gagnent toujours en popularité, certains consommateurs se tournent vers des solutions de rechange plus naturelles.

Photo Masterfile

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Êtes-vous, comme près de 60% des consommateurs américains de boissons énergisantes, inquiet de l'effet qu'elles peuvent avoir sur votre santé? Si le marché des energy drinks est toujours en expansion, une tendance de fond se profile, alors que les consommateurs sont à la recherche d'options de rechange plus naturelles, mais tout aussi énergisantes: les healthy fuels.

La firme de marketing internationale Mintel cite le fait que les consommateurs délaisseront les boissons contenant de la caféine et d'autres stimulants pour se tourner vers des boissons vertes, naturelles et efficaces, comme l'une des quatre grandes tendances mondiales pour l'an 2014.

Une mouvance qui va de pair avec l'inquiétude grandissante des consommateurs envers les boissons énergisantes à base de caféine et d'autres stimulants. Selon une enquête menée par Mintel aux États-Unis, 59% des Américains qui consomment des boissons énergisantes se disent inquiets de la sûreté de ces produits.

Ceux qui décident de réduire leur consommation le font parce que ces produits ne sont pas bons pour la santé (39%), parce qu'ils ont entendu des informations négatives sur leurs effets sur la santé (35%) ou tout simplement parce que les boissons énergisantes sont trop coûteuses (31%). De plus, selon une autre recherche menée par Mintel, 34% des utilisateurs de boissons énergétiques craignent de devenir accros au produit pour obtenir leur élan d'énergie.

Malgré ces inquiétudes, le marché a continué de croître d'environ 17% en 2012 et en 2013, et devrait poursuivre sur sa lancée jusqu'en 2018, prévoit Mintel. Pourquoi les consommateurs ne les délaissent-ils pas? Parce qu'elles sont plus efficaces que les autres boissons pour rester alerte et énergisé, répondent 56% d'entre eux, alors que 35% affirment que c'est le côté pratique du produit qui les séduit et que 31% aiment tout simplement le goût.

Les sociétés contre-attaquent

En réponse à cette inquiétude des consommateurs et aux législations de plus en plus sévères de certains pays (à la fin de 2014, une nouvelle loi entrera en vigueur dans toute l'Union européenne obligeant les boissons contenant plus de 150mg de caféine par litre à changer leur affichage), certaines sociétés ont déjà déployé des stratégies commerciales qui surfent sur la vague verte.

Au Royaume-Uni seulement, entre 2007 et 2012, les ventes des nouvelles boissons proclamant être sans additifs ou agents de conservation ont augmenté de 56%, alors que celles s'affichant sans sucre (ou avec un taux réduit) ont connu une croissance de 63%.

Même le géant Coca-Cola s'est mis de la partie. En 2013, il a lancé, en Argentine et au Chili, son nouveau produit Coca-Cola Life, boisson gazeuse contenant 60% moins de calories que la version originale, sucrée «naturellement» avec du stevia. L'emblématique canette rouge fait d'ailleurs place à une canette verte, un signal fort envoyé aux consommateurs. La société n'a pas encore confirmé si le produit se retrouvera sur les tablettes nord-américaines prochainement.

Options vertes

Nul doute, le vert est dans l'air du temps. Toujours selon Mintel, 37% des personnes qui ne consomment pas de boissons énergisantes évoquent le fait que ces produits contiennent trop d'ingrédients artificiels ou de colorants, alors que 71% des consommateurs croient qu'il devrait y avoir une plus grande variété de boissons contenant des saveurs et des ingrédients naturels sur le marché.

Et ces consommateurs sont tous à la recherche d'options de rechange plus naturelles aux boissons énergisantes, mais qui leur donneront énergie et vitalité. Le juicing, qui consiste à réduire des légumes (et, parfois, des fruits) en jus, est la nouvelle mode chez nos voisins du Sud. Selon certains, il permettrait de mieux absorber les nutriments, mais surtout de consommer plus facilement et rapidement les précieux légumes, sources d'énergie et de vitalité.

«Je dis parfois à des ados en blague que la dose vitaminée contenue dans un V8 peut avoir un effet aussi stimulant qu'un Redbull pour aller dans un rave... Mais c'est vrai!», lance Caroline Allen, nutritionniste spécialisée en nutrition sportive et en prévention.

Mme Allen croit que l'avenir pourrait passer par ces healthy fluids. «Ces liquides s'apportent bien sur le pouce et permettent de se réhydrater. Bien souvent, les gens ne boivent pas assez d'eau et sont déshydratés. Une bonne partie de la fatigue est souvent liée à une légère déshydratation, d'ailleurs», observe-t-elle.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer