La malbouffe sera expulsée des écoles américaines dès l'an prochain

Les boissons énergétiques à forte teneur calorique et les friandises seront... (PHOTOTHÈQUE LA PRESSE)

Agrandir

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mary Clare Jalonick
Associated Press
WASHINGTON

Les boissons énergétiques à forte teneur calorique et les friandises seront expulsées des écoles américaines dès l'an prochain. Elles seront remplacées par des boissons diètes, des barres céréalières et d'autres aliments plus sains.

Le département de l'Agriculture des États-Unis a annoncé jeudi qu'il s'assurera, pour la première fois, que tous les aliments offerts dans les quelque 100 000 écoles du pays sont meilleurs pour la santé en resserrant les limites de teneur en gras, en sucre et en sel imposées à pratiquement tous les aliments vendus pendant les jours d'école.

Les nouvelles règles s'appliqueront aussi aux friandises offertes autour de l'école et au menu offert «à la carte» par les cafétérias, deux secteurs qui échappaient jusqu'à maintenant à toute réglementation. Les États américains auront aussi le pouvoir d'encadrer les ventes de pâtisseries organisées par les étudiants.

Ces règles sont requises en vertu d'une loi adoptée par le Congrès en 2010. Elles s'inscrivent dans le cadre des efforts déployés par le gouvernement pour combattre l'obésité chez les enfants, et risquent de transformer ce que mangent les élèves à l'école.

Si certaines écoles ont déjà amélioré la qualité des aliments offerts à l'intérieur de leurs murs, d'autres continuent à proposer des aliments riches en gras et en calories.

Les règles actuelles encadrent déjà la valeur nutritionnelle des repas offerts gratuitement ou à faible coût grâce aux subventions fédérales, mais la majorité des cafétérias offraient aussi des menus «à la carte» qui échappaient à toute réglementation.

En vertu des nouvelles règles, ces menus pourront comprendre, par exemple, des pizzas meilleures pour la santé, des hamburgers faibles en gras ou encore des coupes de fruits ou de yogourt.

Les règles chasseront aussi des écoles les boissons énergétiques que plusieurs entreprises ont ajoutées à leurs machines distributrices quand la pression populaire a entraîné le retrait des boissons gazeuses.

Les écoles primaires pourront uniquement offrir de l'eau, de l'eau gazéifiée, des jus de fruits ou de légumes purs à 100% ou du lait faible en gras ou écrémé. Les écoles secondaires pourront vendre des boissons gazeuses ou énergétiques contenant 60 calories ou moins par portion de 350 mL.

Les nouvelles règles visent non seulement à expulser les aliments malsains des écoles, mais aussi à augmenter la quantité d'aliments bons pour la santé qui sont offerts aux enfants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer