Le bio est-il meilleur?

«Je dis toujours aux gens qui désirent se... (Photo Alain Laberge, La Presse)

Agrandir

«Je dis toujours aux gens qui désirent se tourner vers les produits biologiques de le faire pour des questions éthiques et environnementales, et non pas en croyant faire automatiquement un choix plus nutritif», indique Geneviève Nadeau, nutritionniste.

Photo Alain Laberge, La Presse

Grignoter des chips biologiques n'est pas bon pour la santé. Mais est-ce meilleur que de manger des chips ordinaires, d'un point de vue nutritif, environnemental et éthique?

Vous avez craqué pour du macaroni au fromage en boîte. Pas du vulgaire Kraft Dinner: du Annie's Homegrown biologique, vendu deux fois plus cher, à poids égal. Vous vous demandez si c'est vraiment une bonne idée. Vaut-il mieux acheter des aliments transformés biologiques?

Dans le cas du macaroni au fromage, l'avantage du bio n'est pas énorme. «La différence est petite, car il renferme à peine moins de sucre, plus de fibres et de protéines, pour la même teneur en sel que le Kraft Dinner», a comparé Stéphanie Côté, nutritionniste d'Extenso, le centre de référence en nutrition de l'Université de Montréal. Atout intéressant: le Annie's ne contient pas de tartrazine, le colorant orange du Kraft Dinner, soupçonné d'exacerber l'hyperactivité chez les enfants.

Les aliments biologiques ne sont pas nécessairement plus nutritifs. «Les études comparant les aliments frais biologiques aux conventionnels ont démontré très peu de différences dans les valeurs nutritives», a relevé Mme Côté.

De meilleurs ingrédients

C'est vrai pour les fruits et légumes, mais pour les aliments transformés? «Les entreprises qui ont la volonté de développer des produits bios ont aussi souvent la volonté de fabriquer des produits plus sains», a observé Geneviève Nadeau, de Nadeau Nutrition.

Exemple: les biscuits à l'avoine biologiques Choix du Président sont faits avec du beurre (qu'il soit bio importe peu ici), tandis que les Dad's contiennent du shortening d'huile végétale. «Les ingrédients des biscuits bios sont plus près de ce qu'on aurait fait à la maison, a indiqué Mme Nadeau. Je n'hésiterais pas à opter pour la version biologique.»

Bio ou pas, un biscuit reste un aliment riche en gras et en sucre, à manger à l'occasion. S'empiffrer de chips bios ne garde personne en santé. Les aliments bios ne doivent pas «entretenir l'illusion de mieux manger parce qu'ils sont bios», a prévenu Mme Côté.

Motivations éthiques

Des motifs éthiques et environnementaux peuvent aussi pousser à acheter bio. «La production bio est plus saine pour l'environnement, pour les travailleurs (exposés aux pesticides de synthèse dans les productions traditionnelles) et pour les animaux, généralement mieux traités», a énuméré Élise Desaulniers, spécialiste de l'éthique alimentaire.

Peut-on se fier aux certifications? «Pour qu'un aliment soit étiqueté biologique, il faut qu'au moins 70% des ingrédients qui entrent dans sa composition soient certifiés biologiques par des organismes indépendants, a expliqué Mme Desaulniers. Les produits Annie's sont, par exemple, certifiés par la USDA, en qui on a confiance.»

Mais c'est parfois si cher! «Produire biologiquement coûte plus cher, mais peut-être pas toujours à ce point, a reconnu l'auteure de Je mange avec ma tête, paru chez Stanké. On a compris que le bio permet de faire monter la facture d'épicerie d'une clientèle aisée qui ne regarde pas à la dépense.»

Vendue 1,79$, la boîte de Kraft Dinner est quant à elle... exagérément bon marché, selon Mme Desaulniers. «Le coût réel est payé par l'environnement et les travailleurs», a-t-elle estimé.

«Il faut juste mettre son argent à la bonne place, a conseillé Yvan Plante, du cybermarché d'aliments biologiques Le Jardin des anges. Je n'achète pas de biscuits, ni bios ni conventionnels. Je les cuisine. Les gens qui mangent bio dépensent moins que ceux qui se nourrissent avec les produits transformés conventionnels.»

Bref, le meilleur macaroni au fromage est celui que vous mitonnez à la maison. «Je préfère encourager les gens à manger varié et à cuisiner autant que possible, a dit Mme Côté, plutôt que de les convaincre d'acheter bio absolument.»

_____________________________________

L'avis de Martin Roussy, alias Chef Rooster

«Du Kraft Dinner bio qui coûte plus cher, c'est dénaturer le Kraft Dinner!», s'insurge Martin Roussy, qui se définit comme un «chef trash, humoriste, spécialiste en fast-food».

«Le macaroni au fromage doit rester de la bouffe de fin de mois, d'étudiant, bref très abordable», estime-t-il.

«Je ne suis pas certain que si le but est de manger santé, s'orienter vers un macaroni au fromage bio est un bon choix, ajoute l'auteur du blogue www.dubonmanger.ca. Si t'as le goût d'un hamburger, tu fais fi du gras et tu manges un hamburger, pas une boulette de soya sur pain intégral. Alors quand t'as le goût d'un Kraft Dinner, tu fais fi des ingrédients (chimiques ou non) et tu manges un Kraft Dinner.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer