Déménager avec des enfants

La journée du déménagement sera éprouvante pour tout... (Photo : archives La Presse)

Agrandir

La journée du déménagement sera éprouvante pour tout le monde. Même si l'enfant est enthousiaste à l'idée de mettre la main à la pâte, il est préférable de le faire garder. Cela limitera le stress inutile.

Photo : archives La Presse

Partager

Sur le même thème

Nathalie Côté

Collaboration spéciale

La Presse

Vous avez enfin trouvé la résidence de vos rêves? Félicitations! Mais comment préparer les enfants à ce grand changement dans leur vie?

Un déménagement est un événement stressant, tant pour les adultes que pour les enfants. Il l'est d'autant plus s'il survient dans un contexte difficile comme une séparation ou une perte d'emploi. La première chose à faire est de tenter de maîtriser vos propres émotions. «Les enfants, même les bébés, sont très sensibles au stress de leurs parents, même lorsqu'il s'agit d'un événement positif», souligne Nadia Gagnier, psychologue. Comment parvenir à rester zen? En planifiant le déménagement le plus possible et en faisant preuve d'un bon sens de l'organisation.

Dans la nouvelle maison, conserver les mêmes meubles et une décoration semblable contribue aussi à rassurer l'enfant. À moins, bien sûr, que votre jeune soit enthousiaste à l'idée de décorer autrement sa nouvelle chambre. «C'est fréquent dans les âges de transition, vers 8 et 12 ans, par exemple», note Nathalie Parent.

La séparation

Il est probable que votre enfant soit triste à l'idée de changer d'école ou de garderie et de ne plus voir ses amis. «C'est important qu'il sente qu'il y a une continuité et non une coupure, explique Nathalie Parent, psychologue. On peut lui dire qu'il peut rester en contact avec eux, en leur rendant visite ou en envoyant des courriels.» On peut aussi lui préparer un album souvenir.

Vous avez une histoire de déménagement positive à raconter? C'est le moment idéal. Sinon, on trouve à la bibliothèque de nombreux livres à ce sujet.

Les spécialistes suggèrent également d'amener les enfants visiter la maison et le quartier plusieurs fois si possible. «Une bonne stratégie consiste à les emmener jouer dans un parc à proximité ou dans la cour de leur future école, suggère Nadia Gagnier. Ils pourront ainsi se faire des amis avant même d'être déménagés.» Dans le même ordre d'idée, l'inscription au camp de jour municipal permet aussi à l'enfant de se faire de nouveaux amis avant la rentrée.

Le grand jour

La journée du déménagement sera éprouvante pour tout le monde. Même si l'enfant est enthousiaste à l'idée de mettre la main à la pâte, il est préférable de le faire garder. Cela limitera le stress inutile. Les déménageurs seront aussi reconnaissants de ne pas voir un bambin leur passer entre les jambes pendant qu'ils transportent le réfrigérateur!

Enfin, on devrait suggérer au petit de placer tous ses «objets précieux» dans un sac ou une boîte bien identifiée. On évitera de chercher la doudou en panique au moment de le mettre au lit dans sa nouvelle chambre!

Saviez-vous que...

Déménager souvent engendre du stress à répétition pour l'enfant. «Certains ont une très grande capacité d'adaptation. Mais pour d'autres, il s'agit d'un défi important, souligne Nadia Gagnier, psychologue. Ils pourraient avoir de la difficulté quant à l'interaction sociale et vivre de l'anxiété.» N'hésitez pas à demander de l'aide au besoin!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer