Le vélo électrique gagne du terrain

Il faut compter un minimum de 2000 $ pour... (Photo fournie par Haibike)

Agrandir

Il faut compter un minimum de 2000 $ pour un vélo électrique, et le prix peut atteindre plus de 12 000 $.

Photo fournie par Haibike

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La popularité du vélo électrique est en hausse au Québec, un phénomène qui s'explique surtout par l'intérêt grandissant de la jeune clientèle. En 2010, les boutiques spécialisées de la Belle Province comptaient moins de cinq modèles sur leur plancher. Sept ans plus tard, elles en tiennent plus de 20.

La clientèle plus âgée a toujours été fidèle aux vélos électriques puisque cette technologie lui permet d'aller plus loin et plus vite, avec moins d'effort physique. Les jeunes ont été plus réfractaires à cette technologie, mais cette époque semble bel et bien révolue. Selon Sean Hogg, gérant de la boutique ABC Cycles et sports, «le vélo électrique est maintenant très populaire chez les jeunes professionnels, car ils veulent aller au travail sans avoir trop chaud en arrivant. Avec le vélo électrique, ils ont le choix de pédaler, sinon d'utiliser l'accélérateur à main pour avoir l'assistance du moteur, comme pour faire de la moto.» 

Le youtubeur Pierre-Luc Cloutier est un de ces jeunes qui ne jurent que par le vélo électrique. «C'est la meilleure façon de se promener en ville! J'ai eu un scooter pendant une année avant de changer pour un vélo électrique. Aucune immatriculation, aucun stationnement, aucune assurance.»

«C'est comme faire du vélo avec le vent dans le dos tout le temps. J'arrive à mes rendez-vous sans être essoufflé ni avoir besoin de me sécher le dos. Tout le monde rit de moi, sauf quand j'arrive en haut de la côte Berri en sifflant!»

Il faut compter un minimum de 2000 $ pour un vélo électrique, et le prix peut atteindre plus de 12 000 $ en fonction de la qualité ainsi que des options choisies, notamment l'autonomie de la batterie. 

Le consommateur peut aussi conserver son vélo et y installer un moteur. Certaines entreprises comme BionX sont spécialisées dans ce type de système, où le moteur est ajouté dans la roue arrière.

Le consommateur n'a donc qu'à changer cette roue afin de le rendre électrique. Selon Jean-François Thivierge, propriétaire de la boutique Vélo Cadence, il y a toutefois peu d'avantages à procéder de la sorte. «Ce serait pour quelqu'un qui aimerait beaucoup son vélo et qui voudrait absolument le garder, explique-t-il. Mais il n'y a pas de réel avantage par rapport au prix. Un moteur BionX coûte environ 2400 $, plus la valeur du vélo, ce qui revient plus cher que les vélos électriques complets que l'on trouve sur le marché.»

La popularité du vélo électrique est en hausse... (Photo fournie par Haibike) - image 2.0

Agrandir

La popularité du vélo électrique est en hausse au Québec, un phénomène qui s'explique surtout par l'intérêt grandissant de la jeune clientèle.

Photo fournie par Haibike

32 km/h

Si les modèles offerts sont de plus en plus nombreux, il ne faut pas croire qu'ils sont conçus pour être de plus en plus rapides. En effet, Transports Canada réglemente la vitesse maximale des vélos à assistance électrique à 32 km/h. Le cycliste, lui, peut atteindre une plus haute vitesse en pédalant, ou en descendant une côte, mais le moteur ne peut être fabriqué pour aller plus vite que les 32 km/h prévus par la loi.

Pour déterminer la puissance globale d'un vélo électrique, il faut considérer plusieurs facteurs, en plus de la force du moteur. À titre d'exemple, le R48M de la société Velec se veut le vélo électrique «le plus puissant du marché», selon l'entreprise. La force de son moteur n'est pourtant que de 350 watts. Mais ce serait l'union du moteur, de sa batterie de 672 wattheures ainsi que de son système Super High Torque 80 nm qui en ferait un engin si puissant. 

Même si la vitesse des vélos électriques est régie et limitée, le consommateur peut s'attendre à voir des améliorations dans les années à venir.

Jean-François Thivierge explique que «c'est surtout par le moteur et la sensation que vont s'améliorer les vélos électriques dans le futur. On sent de moins en moins la force du moteur. Avant, que les vélos électriques soient en marche ou non, on sentait les coups du moteur. Maintenant, c'est plutôt comme avoir du vent dans le dos. Le moteur analyse à la seconde près ce qui se passe sur la pédale pour aider, mais sans donner de coups.»

Vers plus d'autonomie

D'autres améliorations pourraient être apportées concernant le poids des vélos, qui serait appelé à diminuer, ainsi que l'autonomie de la batterie, qui durerait plus longtemps. Avec une batterie de 500 Wh, le cycliste peut rouler entre 60 et 120 kilomètres (en fonction de l'environnement et du degré d'assistance employé). La meilleure autonomie présentement offerte sur le marché est de 150 kilomètres. Il s'agit de la batterie de 780 Wh du modèle eVox City780 de la société Procycle.

Les consommateurs peuvent également se munir de batteries supplémentaires qui peuvent être ajoutées sur le porte-bagages des vélos. Elles peuvent augmenter de 10 à 15 kilomètres l'autonomie du moteur.

Sean Hogg ajoute que «comme la vente de vélos électriques continue de croître, on peut s'attendre dans le futur à ce que la loi de l'offre et de la demande fasse son oeuvre et que le prix des vélos baisse. Aussi, les batteries pourraient être fabriquées dans un plus petit format».

Les vélos eVox sont conçus au Québec.... (Photo fournie par Procycle) - image 3.0

Agrandir

Les vélos eVox sont conçus au Québec.

Photo fournie par Procycle

Cinq modèles populaires au Québec

Les eVox de Procycle

Les vélos eVox sont conçus au Québec et se déclinent en deux gammes (City ou KAB), qui offrent des moteurs variant de 350 à 500 watts, ainsi que de l'autonomie de batterie allant de 375 à 780 Wh. Ils se distinguent notamment par leur technologie FAST qui permet de recharger la batterie plus rapidement (en 70 minutes dans certains cas). La batterie n'a pas de mémoire de recharge, alors inutile d'attendre qu'elle soit vide avant de la recharger. Les vélos sont légers, le poids variant de 45 à 58 livres selon le modèle choisi (incluant la batterie).

Prix: de 2199,99 $ à 4199,99 $ (selon la gamme et le modèle)

Le R48M de Velec

Avec son moteur de 350 watts et son système Super High Torque 80 nm, l'entreprise présente le R48M comme étant le vélo électrique le plus puissant sur le marché. Les modèles de série R comprennent un système antivol avec mot de passe. Plusieurs batteries sont offertes; la plus puissante est de 672 Wh. Il est également possible de se procurer une batterie d'appoint. Proposé en trois couleurs (rouge, titanium ou noir).

Prix: de 3999 $ à 4399 $ (selon l'autonomie de la batterie)

Le Reaction Hybrid HPA Pro 500 de Cube

Ce vélo électrique est conçu avec un moteur de système Bosch de 250 watts, une batterie de 400 Wh, un cadre en aluminium et un système de transmission Shimano de 9 vitesses. Il se démarque par sa polyvalence; sa structure semi-rigide offre un bon compromis entre la performance et le simple déplacement au quotidien.

Prix: 3399 $

Les SDURO Trekking SL de Haibike a la... (Photo fournie par Haibike) - image 4.0

Agrandir

Les SDURO Trekking SL de Haibike a la réputation d'être fiable, robuste et adapté aux longues excursions et aux distances d'endurance.

Photo fournie par Haibike

Le SDURO Trekking SL de Haibike

La société allemande Haibike est une des plus avancées dans la technologie des vélos électriques. Le modèle SDURO Trekking SL (2016) a un moteur de 500 watts. Il possède une batterie de 400 Wh et un système de transmission Shimano de 10 vitesses. C'est un vélo qui a la réputation d'être fiable, robuste et adapté aux longues excursions et aux distances d'endurance. L'entreprise se démarque par son rapport qualité/prix.

Prix: 3899,99 $

Les Contro-E de Cannondale

La société Cannondale conçoit des vélos urbains qui plaisent particulièrement à une jeune clientèle. Les produits de la gamme des Contro-E (le Rigid, le Speed et le Headshok) sont légèrement instables, donc offrent une conduite particulièrement ludique. Ils possèdent un moteur compact, robuste et silencieux, sans besoin d'entretien. Le Rigid (2016) est muni d'un moteur de 250 watts, d'une batterie de 400 Wh et d'une transmission Shimano Alfine 8 vitesses internes (aucun dérailleur arrière).

Prix: 4899,99 $




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer