• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Santé 
  • > Manger du poisson gras augmenterait les chances de survie au cancer de l'intestin 

Manger du poisson gras augmenterait les chances de survie au cancer de l'intestin

Les oméga 3 sont des acides gras essentiels,... (PHOTO ARCHIVES NEW YORK TIMES)

Agrandir

Les oméga 3 sont des acides gras essentiels, indispensables au bon fonctionnement du cerveau, du système nerveux et de la rétine, qui sont également censés avoir un effet bénéfique sur le coeur et sur la santé mentale.

PHOTO ARCHIVES NEW YORK TIMES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Les personnes ayant un cancer de l'intestin pourraient augmenter leurs chances de survie en consommant une quantité importante d'acides gras oméga 3 présents dans des poissons gras tels que le thon et le saumon, avance une étude mercredi.

L'analyse de données portant sur plus de 170 000 personnes montre que parmi les 1.659 personnes ayant développé un cancer de l'intestin, il y a une corrélation forte entre l'absorption en grande quantité d'oméga 3 et un risque plus faible de décès.

Ces travaux, publiés dans le British journal Gut, montre que comparé aux patients ayant consommé quotidiennement moins de 0,1 gramme d'oméga 3, ceux ayant consommé au moins 0,3 gramme par jour d'oméga 3 après leur diagnostic avaient un risque 41% moins élevé de mourir de leur maladie.

«Si ces conclusions étaient corroborées par d'autres études, les malades du cancer de l'intestin pourraient alors tirer un bénéfice à manger du poisson gras pour contribuer à prolonger leur survie», soulignent les chercheurs.

Cette découverte fournit une première base de référence, mais d'autres recherches sont néanmoins nécessaires pour s'assurer que ce lien n'est pas dû à une pure coïncidence et que les oméga 3 réduisent effectivement de manière active le risque de décès, ajoutent-ils.

Les oméga 3 sont des acides gras essentiels, indispensables au bon fonctionnement du cerveau, du système nerveux et de la rétine, qui sont également censés avoir un effet bénéfique sur le coeur et sur la santé mentale.

On en trouve en grande quantité dans les poissons gras (sardine, hareng maquereau, saumon, thon) ou dans les noix, le colza et le soja.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer